Comment prévenir un caillot sanguin

La thrombose veineuse profonde (ou TVP) est un type de caillot sanguin qui se développe généralement profondément dans les veines de la jambe. La TVP est extrêmement dangereuse car elle peut se déloger et se déplacer vers un organe majeur, ou étouffer le flux sanguin vers le cœur. Une thrombose veineuse profonde peut également entraîner des embolies pulmonaires (EP), dans lesquelles le caillot sanguin se déplace vers les poumons. Selon WebMD, environ 350 000 Américains développent une TVP chaque année et pour 10 % des patients, ces caillots sanguins sont mortels.

Voici 10 façons de vous protéger et de prévenir un caillot sanguin

Jetez les mégots

Le tabagisme est l’un des nombreux facteurs de risque de TVP. Selon la clinique Mayo, “Le tabagisme affecte la coagulation et la circulation sanguine, ce qui peut augmenter votre risque de TVP.”

Pour éviter un caillot de sang dû au tabac, écrasez votre cigarette ! Recherchez les nombreuses façons d’arrêter de fumer efficacement (c’est-à-dire les médicaments sur ordonnance, les timbres à la nicotine) et rejoignez un groupe de soutien pour vous aider à arrêter définitivement.

Stimulez votre circulation sanguine

Les vêtements qui compriment les veines peuvent ralentir le flux sanguin dans le corps et également favoriser l’accumulation de sang. Par exemple, les pantalons, shorts, chaussettes et collants serrés peuvent tous altérer la circulation sanguine dans la moitié inférieure du corps.

Même croiser souvent les jambes, en particulier si vous avez un travail de bureau ou si vous menez une vie sédentaire, peut entraîner une diminution du flux sanguin dans certaines zones du corps et vous rendre sujet aux caillots.

Les bas de contention

Cela peut sembler contre-productif alors que nous venons d’apprendre que des vêtements serrés peuvent potentiellement provoquer un caillot sanguin, mais les chaussettes ou bas de compression sont conçus pour aider délibérément la circulation sanguine et réduire les gonflements qui pourrait provoquer un caillot sanguin.

Hydratez-vous

Selon une étude réalisée en 2011 par la Food and Drug Administration des États-Unis, l’hydratation et la circulation sanguine sont étroitement liées. En fait, ce que vous buvez peut aussi vous exposer à des caillots sanguins dangereux si vous êtes un accro à la caféine.

Alors que les liquides, comme l’eau et les tisanes, peuvent augmenter le flux sanguin et réduire les risques de coagulation, l’étude de la FDA indique que les boissons fortement caféinées (c’est-à-dire les boissons énergisantes et le café) peuvent provoquer une déshydratation. Le manque de liquides peut causer rétrécissement des veines et un sang plus épais et plus collant, sujet aux caillots.

Levez-vous et bougez pendant un long trajet

Les recherches de l’Organisation mondiale de la santé indiquent que les caillots sanguins sont généralement causés par du sang stagnant dans les veines causé par une immobilité à long terme, comme lors d’un long voyage en avion, en train ou en voiture.

De longues périodes de sédentarité, par exemple plus de 4 heures, entraînent souvent la formation de caillots sanguins dans les veines des jambes. L’OMS suggère de se lever quand vous le pouvez durant le trajet afin de bouger, marcher et vous étirer. Si vous êtes coincé dans votre siège, travaillez souvent les muscles de vos jambes tout au long de votre voyage. Étirez vos jambes, fléchissez vos pieds et courbez ou appuyez vos orteils vers le bas.

Faites une activité physique quotidienne

Des chercheurs du centre médical universitaire de Leiden, aux Pays-Bas, indiquent que si vous faites de l’exercice quotidiennement, vos chances de développer un caillot sanguin sont beaucoup plus faibles. Les résultats de l’étude ont révélé que le nombre de cas de récidive de caillots sanguins était réduit chez 40 % des participants qui pratiquaient un sport ou faisaient de l’exercice modérément (c’est-à-dire la marche, le vélo, la natation) au quotidien.

Bien que l’exercice aide à la circulation du sang dans les veines, il aidera également à maintenir ou à réduire votre poids. Une étude publiée dans The American Journal of Medicine montre que l’obésité augmente le risque de caillots sanguins, en particulier chez les personnes de moins de 40 ans. Dans cette étude réalisée par Paul Stein, MD du St. Joseph Mercy Oakland Hospital à Pontiac Michigan et Wayne State University, il a conclu que « les patients obèses étaient 2,5 fois plus susceptibles d’avoir une TVP et 2,2 fois plus susceptibles d’avoir une EP » que les patients non obèses.

Connaître les symptômes

De nombreuses personnes ne savent peut-être pas quels sont les symptômes d’un caillot sanguin. Ëtre informé sur ce qu’il faut savoir pourrait potentiellement vous sauver la vie. WebMD décrit les symptômes de la TVP comme un gonflement d’une ou des deux jambes, de la douleur ou de la sensibilité, de la chaleur de la peau sur la zone touchée, des veines visibles, des jambes fatiguées et une peau rouge ou décolorée.

Si le caillot de sang s’est rendu dans vos poumons (PE), les symptômes comprennent un essoufflement soudain, des douleurs aiguës dans la poitrine, des étourdissements et des crachats de sang. Si vous ressentez l’un de ces symptômes, vous devez appeler le 911 immédiatement.

Les anticoagulants

Cette méthode de prévention des caillots sanguins n’est valable que si vous avez récemment eu un caillot sanguin ou si vous avez été conseillé en ce sens par votre médecin.  WebMD indique que le risque d’un individu d’avoir un caillot sanguin est le plus élevé, dans les semaines qui suivent l’apparition d’un premier caillot sanguin.

Heureusement, le risque diminue avec le temps, mais de nombreux patients se voient prescrire des anticoagulants appelés anticoagulants à titre préventif. De même, les patients qui viennent de subir une intervention chirurgicale se voient souvent prescrire des anticoagulants car ils sont également à risque de caillots sanguins.

Vérifiez vos antécédents familiaux

Il est possible que vous soyez à risque de caillot sanguin et que vous ne le sachiez même pas. Il est important de toujours connaître les conditions que votre famille immédiate ou élargie peut avoir, car il pourrait s’agir d’une maladie héréditaire ou pourrait potentiellement vous exposer à un risque plus élevé de développer une maladie ou un état grave.

Si vous avez des antécédents de caillots sanguins dans votre famille, vous devez en informer votre médecin afin qu’il soit conscient des risques potentiels.

Discutez-en avec votre médecin

Selon les médecins de la National Blood Clot Alliance, les femmes souffrent d’un risque accru de TVP si elles sont enceintes, prennent des contraceptifs oraux ou reçoivent un traitement hormonal substitutif en raison de l’augmentation des niveaux d’œstrogène.

Donc, si vous prenez des contraceptifs oraux, si vous êtes enceinte ou si vous suivez un traitement hormonal post-ménopausique, parlez-en à votre médecin et suivez ses conseils pour prévenir la TVP.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X