15 aliments pour vous aider en cas d’inflammation

L’inflammation dans le corps peut être une bonne chose et l’inflammation aiguë est considérée comme faisant partie de la guérison. L’inflammation aiguë envoie les globules blancs vers la zone blessée du corps dans l’espoir de réparer la zone – c’est pourquoi nous voyons souvent un gonflement ou une rougeur après une blessure ou une éraflure. Cependant, elle n’est pas considérée comme saine et il n’y a souvent aucun signe visible pour nous informer qu’elle se produit.

Si vous souffrez d’arthrite ou de douleurs articulaires constantes, il est important de savoir que les magasins ne sont pas toujours en mesure de vous fournir un aliment magique pour les faire disparaître. Cependant, vous pouvez prendre des précautions en mangeant les bons aliments et en écoutant les signes d’alerte de votre corps pour aider à prévenir et parfois soulager l’inflammation dans votre corps. Voici les 15 principaux aliments à ajouter à votre alimentation quotidienne pour vous aider en cas d’inflammation de vos articulations.

Comme toujours, nous vous recommandons de consulter votre médecin avant de procéder à tout nouveau changement de régime alimentaire.

Baies

Les baies sont des additifs sucrés et acidulés qui peuvent être ajoutés aux petits déjeuners et aux desserts. Ils se trouvent également être d’excellents aliments anti-inflammatoires. Les baies telles que les myrtilles, les framboises, les fraises et les mûres regorgent de composés antioxydants tels que les anthocyanines.

Les antioxydants peuvent jouer un rôle important dans la lutte contre l’inflammation ainsi que dans la lutte contre les dommages cellulaires. Compte tenu de leur saveur, si vous souffrez de douleurs articulaires, manger des baies tous les jours pourrait être une bonne habitude à prendre.

Agrumes

Les agrumes comprennent les pamplemousses, les oranges, les citrons et les citrons verts, et ils sont tous riches en vitamine C. Il s’agit d’un composant vital nécessaire à la synthèse du collagène qui, par conséquent, aide à construire et à réparer les tendons, les ligaments et les os. Pour cette raison, les agrumes constituent des aliments anti-inflammatoires intéressants.

Par ailleurs, les agrumes sont également d’excellentes sources d’antioxydants qui jouent un rôle important dans la lutte contre l’inflammation. Leur goût puissant et admirable fait qu’il est facile de les ajouter à notre régime quotidien, mais n’oubliez pas que certains médicaments sont incompatibles avec les pamplemousses ; une fois de plus, consultez toujours votre médecin au préalable.

Les légumes verts à feuilles

Nous l’avons tous entendu à maintes reprises : mangez plus de légumes verts ! Les légumes verts à feuilles contribuent grandement au maintien d’une alimentation saine pour de nombreuses raisons. Mais plus précisément, les légumes verts à feuilles sont riches en antioxydants et en flavonoïdes anti-inflammatoires.

Il a été prouvé que les légumes verts à feuilles tels que la roquette, le chou frisé, les épinards et d’autres encore contiennent des concentrations généreuses de vitamines et de nutriments qui réduisent l’inflammation chronique. Cela inclut les vitamines A, D, E et K, dont plusieurs études ont montré qu’elles combattent l’inflammation. Veillez à consommer un mélange équilibré de légumes crus et cuits, car certains nutriments sont plus faciles à absorber par l’organisme une fois qu’ils ont été cuits, tandis que d’autres peuvent diminuer pendant le processus de cuisson.

Brocoli

Beaucoup d’entre nous méprisaient le brocoli quand nous étions jeunes. Pour certains, c’était sa saveur fade, pour d’autres, c’était sa texture funky. En vieillissant, nos palais commencent à s’adapter pour accepter davantage de variétés d’aliments et en apprenant les incroyables bienfaits de certains aliments pour la santé, manger quelque chose comme du brocoli devient beaucoup plus appétissant.

Le brocoli contient des antioxydants qui lui confèrent d’excellentes capacités anti-inflammatoires. En plus des antioxydants, le brocoli contient également un composé appelé sulforaphane, dont il a été démontré qu’il aide à combattre l’inflammation chronique.

Carottes

Les carottes ont de grandes propriétés anti-inflammatoires grâce à leur teneur en vitamine A et en bêta-carotène. On pense que ces contributeurs aident à combattre l’inflammation. De nombreux autres légumes de couleur orange, comme les courges et les patates douces, devraient présenter les mêmes avantages.

Contrairement à la plupart des légumes, les carottes sont censées avoir un contenu nutritionnel plus élevé lorsqu’elles sont cuites que lorsqu’elles sont consommées crues. Lorsque vous essayez de lutter contre les douleurs articulaires, il serait judicieux d’ajouter des carottes à votre alimentation quotidienne.

Bok Choy

Le bok choy est un aliment faible en calories et riche en fibres qui peut vous rassasier et vous aider à perdre du poids. C’est aussi un excellent aliment anti-inflammatoire. Le pak-choï contient un composé appelé thiocyanate. Il a été démontré que cet antioxydant protège nos cellules des substances inflammatoires causées par une blessure ou une infection dans le corps.

Il a également été prouvé que le pak-choï est une excellente source de calcium, et certains disent qu’il est même meilleur que ce que les produits laitiers ont à offrir. Les bienfaits du calcium, du magnésium et du phosphore contenus dans le pak-choï contribuent tous à la santé des os. Le bok choy est un excellent complément à de nombreux sautés, salades et autres plats délicieux.

L’ail

L’ail peut vraiment rehausser la saveur de nombreux plats et c’est pourquoi nous sommes si nombreux à l’utiliser. Il est connu pour ses propriétés antibactériennes et antioxydantes, mais il est également constitué d’un composé sulfurique, l’allicine. Ce composé fait de l’ail un excellent aliment anti-inflammatoire.

Lorsque nous hachons ou écrasons de l’ail frais, une enzyme appelée alliinase convertit l’alliine en allicine qui est également responsable de la lutte contre l’inflammation ainsi que de l’arôme que dégage l’ail frais. Vous pouvez ajouter de l’ail à votre régime alimentaire de nombreuses façons, par exemple dans les sauces, la viande, les soupes et bien d’autres choses encore.

Huile d’olive extra vierge

L’huile d’olive extra vierge est connue pour être la meilleure qualité d’huile d’olive que vous pouvez acheter. Elle est également reconnue pour ses acides gras sains et ses propriétés antioxydantes qui contribuent tous deux à freiner l’inflammation. Il existe de nombreuses façons de l’intégrer régulièrement à votre alimentation, que ce soit en l’utilisant comme sauce pour salade ou en l’ajoutant à votre cuisine.

En outre, il a été démontré qu’un composé présent dans l’huile d’olive extra vierge, l’oléocanthal, possède de puissants effets anti-inflammatoires naturels. Selon des études récentes, l’oléocanthal peut afficher le même résultat anti-inflammatoire dans le corps que l’ibuprofène. Avant d’abandonner vos médicaments, n’oubliez pas de toujours consulter votre médecin avant d’effectuer un changement.

Les poissons gras

Les poissons gras comme le saumon, le hareng, le thon et la truite sont riches en acides gras oméga-3. Ce terme “oméga-3” est souvent utilisé, mais pour une bonne raison : il aide à promouvoir le fonctionnement des cellules. De manière plus approfondie, les oméga-3 peuvent contribuer à freiner l’inflammation, notamment au niveau des articulations.

Vous pouvez préparer des poissons gras sains dans de nombreuses recettes délicieuses, mais vous pouvez également acheter des pilules d’huile de poisson. Comme toujours, veillez à consulter votre médecin avant d’apporter des changements majeurs à votre régime alimentaire ou à vos compléments alimentaires.

Noix de Grenoble

Il existe de nombreuses variétés de noix qui peuvent aider à soulager les douleurs articulaires et l’arthrite, mais les noix arrivent en tête. Elles ont une teneur élevée en ALA (acide alpha-linolénique), un oméga-3 important qui aide à réduire l’inflammation.

Si vous êtes allergique aux noix, ne vous inquiétez pas, vous pouvez obtenir une dose généreuse d’acide alpha-linolénique grâce aux graines de lin, comme vous le verrez plus loin dans cette liste. La texture robuste des noix en fait un complément idéal aux repas sans viande. Vous pouvez facilement les ajouter aux sautés, comme garniture de salade ou simplement les manger à la poignée.

Les graines de chia

Les graines de chia, bien que petites, sont un super aliment puissant. Elles sont originaires du Mexique et, dans l’histoire, étaient souvent consommées par les guerriers aztèques pour leur force. Le mot chia se traduit en fait par force selon la langue maya.

Les graines de chia sont considérées comme un excellent aliment anti-inflammatoire car elles présentent un rapport optimal, 3:1, entre les oméga 3 et les oméga 6. Les oméga 3 peuvent réduire l’inflammation alors que les oméga 6 pourraient l’augmenter. Avoir un équilibre important est vital pour maintenir l’inflammation à distance. En outre, les s sont également très puissantes en antioxydants, ce qui favorise encore plus les réponses anti-inflammatoires. Vous pouvez consommer quotidiennement des graines de chia de plusieurs façons simples, notamment en les ajoutant à des boissons, en les utilisant dans des confitures et même dans des dîners.

Graines de lin

Comme nous l’avons appris précédemment, obtenir une dose généreuse d’oméga-3 sains est très important pour une alimentation saine mais aussi pour favoriser la réduction de l’inflammation. Les graines de lin sont très riches en acides gras oméga-3 et deux cuillères à soupe seulement peuvent contenir plus de 140 % de la valeur quotidienne recommandée.

Pour que l’organisme absorbe correctement les bienfaits des graines de lin, il est important de savoir qu’il est recommandé de consommer des graines de lin moulues plutôt que des graines de lin entières. Il a également été démontré que l’huile de lin a une concentration en oméga-3 plus élevée, notamment en ALA (acide alpha-linolénique), que les graines de lin moulues, mais les deux sont excellentes pour la santé générale. Vous pouvez facilement ajouter des graines de lin à votre régime alimentaire en ajoutant des graines de lin moulues à vos flocons d’avoine, comme garniture dans les salades et l’huile de lin peut être ajoutée aux vinaigrettes maison.

Cannelle

La cannelle a un parfum qui, pour certains, peut susciter familiarité et nostalgie, principalement grâce à la cuisine de grand-mère. La cannelle est utilisée dans le monde entier et remonte en fait à l’Égypte ancienne. C’est une épice savoureuse qui est fait partie du monde culinaire depuis longtemps en raison de ses puissants bienfaits.

Il a été démontré que la cannelle augmente la production de protéines anti-inflammatoires tout en réduisant les cytokines inflammatoires (cellules qui favorisent l’inflammation). En outre, la cannelle est également anti-inflammatoire grâce aux puissants antioxydants présents dans l’extrait de cannelle. Ces antioxydants peuvent aider à détruire les radicaux libres qui sont associés à l’inflammation chronique.

Il est important de reconnaître qu’il existe deux types de cannelle ordinaire. La cannelle Ceylan et la cannelle Cassia. La Cassia est la variété la moins chère et la plus populaire, mais elle contient des niveaux élevés de coumarine, qui pourrait en fait faire plus de mal que de bien à notre organisme. Pour un bénéfice optimal, vous voudrez acheter de la cannelle de Ceylan qui provient de l’arbre de Ceylan que l’on trouve dans certaines régions de l’Inde et qui est connue pour être la meilleure pour notre corps.

Le curcuma

Le curcuma est bien connu pour sa couleur jaune vibrante et se trouve couramment dans de nombreux plats au curry. La curcumine, principal ingrédient actif du curcuma, en fait un choix intéressant lorsqu’on recherche des aliments anti-inflammatoires.

La curcumine est un puissant anti-inflammatoire et certaines études montrent qu’elle peut même se comparer à l’efficacité de certains médicaments anti-inflammatoires. Elle est si efficace parce que la curcumine peut combattre l’inflammation au niveau moléculaire. Cependant, la consommation de l’épice dans votre alimentation peut ne pas vous apporter suffisamment de curcumine et il est recommandé de consommer un extrait de curcuma qui contient des quantités significativement plus élevées de curcumine. Pour augmenter l’absorption de la curcumine par le corps, il est recommandé de consommer du poivre noir en même temps, car il améliore naturellement l’absorption de la curcumine.

Gingembre

Je suis sûr que nous avons tous déjà entendu dire que le gingembre a d’excellents effets bénéfiques sur notre organisme. Il est bon pour nous de plusieurs façons, notamment parce qu’il est recommandé pour aider à soulager le rhume et les nausées, mais aussi parce qu’il peut être un excellent agent anti-inflammatoire.

Il est utilisé comme médecine traditionnelle et alternative depuis très longtemps et pour de bonnes raisons. Le gingembre pourrait spécifiquement aider à lutter contre l’arthrose (dégénérescence des articulations du corps). Cela est dû au principal composé bioactif appelé gingérol. Les propriétés médicinales proviennent du gingérol, ce qui en fait un puissant aliment anti-inflammatoire. Le gingembre est disponible sous plusieurs formes: naturelle, séchée, en poudre et sous forme d’huile, ce qui permet de l’ajouter facilement à l’alimentation quotidienne.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X