Pourquoi votre toux ne disparaît pas ?

Il se trouve que vous avez une toux chronique, et vous ne savez pas pourquoi. Cela peut être quelque chose de relativement bénin et qui peut guérir vite ou cela peut être le signe avant-coureur de quelque chose de beaucoup plus sérieux.

Quelle qu’en soit la raison, tousser en permanence n’est pas normale et vous devriez consulter votre médecin traitant pour en connaître la cause. Voici 16 raisons qui expliqueront pourquoi ce chat dans la gorge ou cette congestion pulmonaire ne s’en vont pas…

Les restes d’un rhume ou d’une grippe

Vous vous êtes débarrassé d’un rhume ou d’une grippe et vous vous croyez hors de danger. Cependant WebMD explique que la cause la plus courante d’une toux chronique est les répercussions d’un rhume ou d’une autre infection virale.

Le site dit qu’une toux peut persister pendant des semaines après la disparition des symptômes du rhume parce que vos voies respiratoires ont enflé et sont devenues plus sensibles à cause du virus. Cette maladie courante associée au rhume et à la grippe provoque des sécrétions qui coulent dans votre gorge. Cet écoulement constant provoque un mal de gorge et une toux.

Les infections bactériennes

La même source explique que le rhume perdant la bataille peut « laisser derrière lui un petit cadeau d’adieu indésirable », à savoir des bactéries, qui envahiront vos voies respiratoires irritées.

Les bactéries peuvent alors entraîner une infection des sinus, une bronchite ou une pneumonie, ajoute-t-elle. Elle souligne qu’une fièvre ou des douleurs accompagnent généralement ces infections bactériennes, mais que les antibiotiques peuvent s’en débarrasser (dans la plupart des cas, la pneumonie peut être virale).

La déshydratation

Ne pas boire suffisamment de fluides peut entraîner une multitude de problèmes de santé très graves, mais cela peut également provoquer une toux plus fréquente quand vous avez déjà un rhume ou une grippe, ajoute WebMD.

La source conseille de boire beaucoup d’eau, de jus et de soupes pour « aider à déloger les mucus qui se trouvent dans les voies respiratoires pour que vous puissiez les éliminer en toussant. » Elle conseille d’éviter l’alcool et la caféine quand vous êtes malade car tous les deux provoquent la déshydratation. Essayez d’utiliser un spray nasal avec une solution saline ou un humidificateur pour garder vos respiratoires hydratées, ajoute-t-elle.

L’utilisation excessive du spray nasal

En parlant du spray nasal, l’utilisation excessive d’un décongestionnant nasal peut aboutir à l’aggravation de votre toux, déclare WebMD. Bien que tous ces types de sprays soient efficaces pour soulager un nez bouché, vous ne devriez pas vous en servir pendant plus de 3 jours, dit le site.

WebMD déclare que si vous les utilisez à long terme et que vous arrêtez, vos symptômes s’intensifieront à la suite d’un « phénomène de rebond ». Cet excès fait gonfler vos membranes nasales, ce qui entraîne une autre congestion, avertit-il.

Le tabagisme

Cela peut paraître évident, mais si vous fumez, ne cherchez pas d’autres raisons pour expliquer pourquoi votre toux ne disparaît pas. « La toux du fumeur », comme on l’appelle, est une toux persistante (qui dure plus de 2 à 3 semaines) qui se développe chez les fumeurs à long terme, remarque VeryWell Health.

La nature de cette toux varie en fonction de votre tabagisme, ajoute la source. Par exemple, les personnes qui ont commencé à fumer auront une toux sèche, tandis que les personnes qui fument depuis longtemps auront des sécrétions, ajoute le site. Les toux du fumeur sont généralement pires le matin, dit-elle.

Le stress

WebMD explique que le stress, en particulier le stress prolongé, peut prolonger la toux quand vous avez un rhume. Le site dit que si vous êtes malade, essayez de freiner les choses pour vous donner une chance de vous rétablir. « En faire trop vous rendra encore plus malade » remarque le site.

Pendant ce temps, plusieurs sources disent que le stress peut affaiblir votre système immunitaire, ce qui vous rendra encore plus susceptible d’attraper un rhume ou la grippe. Essayez de vous ménager et de bien vous reposer pour que votre corps puisse se rétablir chaque jour.

Les médicaments pour la tension artérielle

Reader’s Digest dit que votre toux interminable peut être un effet secondaire des médicaments pour la tension artérielle, en particulier les inhibiteurs de l’ACE. La revue précise que ces médicaments perturbent le passage de l’histamine et irritent les voies respiratoires.

Comme vous pouvez toujours avoir une toux même si vous prenez un médicament pendant longtemps, il est important de consulter votre médecin pour résoudre ce problème, déclare la source. « Vous pouvez avoir une toux quand vous commencez à prendre un médicament et cela peut durer pendant un certain nombre de mois » est-il précisé.

Le reflux d’acide

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est une maladie fréquente chez les Américains (qui touche jusqu’à 20 % de la population) et elle peut causer plus d’une brûlure d’estomac, en effet, elle peut également causer une toux persistante, selon Reader’s Digest.

« Les composants des acides qui devraient rester dans l’estomac remontent dans l’œsophage et déclenche une toux en dessous des cordes vocales » explique la source, en citant un pneumologue de la Cleveland Clinic.

Le taux d’humidité trop faible ou trop élevé

WebMD dit que l’air trop sec ou trop humide peut irriter la toux. L’air sec est fréquent pendant les mois d’hiver, ce qui explique pourquoi vous voyez beaucoup de personnes tousser quand la température chute. Le froid et l’air sec facilitent la transmission des virus du rhume et de la grippe.

Par ailleurs, la source préconise la prudence quand vous vous servez d’un humidificateur à l’intérieur pour résoudre ce problème d’air sec. Trop d’humidité à l’intérieur encourage le développement des moisissures et des acariens, ce qui fait tousser et éternuer. Le site dit que vous devriez viser entre 40 et 50 % d’humidité intérieure pendant les saisons extrêmement froides ou extrêmement chaudes.

La pollution de l’air

Il n’y a pas grand-chose que vous puissiez faire pour y remédier, à part déménager à la campagne (et encore il n’y a pas de garantie que cela marche). Health.com souligne que tous les nombreuses « substances polluantes et irritantes » dans l’air peuvent déclencher une toux chronique.

La source dit qu’une exposition aux vapeurs de diesel de courte durée peut engendrer une toux, l’accumulation de mucus et l’irritation des poumons. Ces vapeurs peuvent faire empirer des troubles respiratoires existants, tels que l’asthme, ajoute-t-elle.

Les allergies et l’asthme

Nous ferions preuve de négligence si nous ne mentionnons pas que l’asthme et les allergies sont les deux plus grands responsables quand il s’agit d’une toux chronique. SELF fait remarquer que les toux fréquentes, en particulier la nuit, peuvent être un signe de l’asthme. (Les patients asthmatiques ont également une respiration sifflante quand ils toussent, ajoute la source).

Il existe une version de l’asthme qui s’appelle la variante d’asthme avec toux et qui n’a qu’un symptôme : la toux. Cette dernière peut être déclenché par le pollen, les squames d’animaux, la poussière, les moisissures, l’air froid, la pollution de l’air, le parfum, le stress et même l’activité physique, déclare Self.com. « Les allergies et l’asthme vont de pair, avec une réaction allergique à une substance qui déclenche les symptômes de l’asthme, y compris la toux. » ajoute le site.

La maladie pulmonaire obstructive chronique

Également connue sous le sigle de MPOC, cette maladie est généralement causée par le tabagisme et est décrite comme l’une des responsables de l’inflammation et de l’endommagement des voies respiratoires et des alvéoles pulmonaires, dit Health.com. Cette maladie provoque une surproduction de mucus et votre corps essaie de s’en débarrasser (en permanence) grâce à la toux.

L’endommagement des tissus lié à la MPOC compliquent l’expulsion de l’air par les poumons, ce qui provoque également l’essoufflement, ajoute la source. La MPOC affecte généralement les patients de plus de 45 ans, souligne-t-elle.

La fibrose pulmonaire

C’est une maladie fréquente chez les patients souffrant de rhumatismes articulaires. En fait, jusqu’à 40 % des personnes ayant ce type d’arthrite ont ce problème annexe, selon Reader’s Digest.

« Les rhumatismes articulaires sont une maladie systématique du tissu conjonctif, ce qui signifie qu’ils peuvent endommager les poumons et provoquer une toux persistante » explique la source. Une toux sèche qui persiste pendant des mois est un signe révélateur d’une fibrose pulmonaire, ajoute-t-elle.

La coqueluche

Cette maladie est aussi connue sous le nom de « toux coquelucheuse », une infection bactérienne qui provoque une fièvre légère, un nez qui coule et une « violente » toux qui entraîne une respiration laborieuse, déclare Health.com. « Essayer d’inspirer de l’air dans les poumons entre les quintes de toux produit un son rauque, aigu et distinctif » ajoute le site.

Bien que la fièvre puisse tomber après les premiers stades de la maladie, la toux chronique qui y est liée peut durer «pendant des semaines », ajoute le site. Bien que ce soit une cause relativement peu fréquente de la toux chronique, il y a un manque de vaccinations contre la coqueluche aux États-Unis (le vaccin ne fait plus effet 10 après la petite enfance) et c’est pourquoi « la bactérie fait son grand retour », explique le site.

Le cancer des poumons

C’est une des raisons les plus terribles qui peut expliquer pourquoi vous ne pouvez pas vous arrêter de tousser, selon le Huffington Post. Bien que le cancer des poumons soit largement associé au tabagisme, les personnes exposées au tabagisme passif peuvent la développer, aussi bien que les personnes qui ne sont exposées ni à l’une, ni à l’autre, déclare la source.

Après le tabagisme, le principal responsable du cancer des poumons est le radon, que vous ne pouvez pas détecter chez vous à moins que vous n’en demandiez expressément le test. En parlant de tests, « malheureusement, la plupart des symptômes du cancer des poumons ne se manifestent qu’aux derniers stades de la maladie » ajoute le journal. Consultez votre médecin traitant si vous avez une nouvelle toux qui ne veut pas s’en aller.

L’insuffisance cardiaque

Vos poumons peuvent vous dire qu’il y a anguille sous roche avec votre cœur lorsque vous avez une toux chronique, dit le Huffington Post. La source cite l’American Heart Association, faisant remarquer que vous devriez consulter votre médecin traitant si la toux est accompagnée de certains symptômes.

Ces autres symptômes précurseurs, dit la source, comprennent l’essoufflement, les nausées, le gonflement (dû à une accumulation de liquides), l’épuisement ou les étourdissements, un rythme cardiaque rapide et même la confusion.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X