Les raisons courantes de la toux persistante

Une toux incessante vous empêche-t-elle de dormir la nuit ? Est-elle la cause d’une sensation de serrement au niveau de la poitrine ou d’une accumulation de mucus ? Les allergies saisonnières, le virus de la grippe ou une sorte d’infection pulmonaire sont les raisons les plus courantes d’une toux persistante. Cependant, une toux peut parfois indiquer un problème de santé plus grave, comme l’asthme. Quelle que soit la raison de votre quinte, la toux est le réflexe typique du corps lorsqu’un corps étranger bloque les poumons et les voies respiratoires supérieures.

Alors, comment différencier une toux d’une autre ? Observons les raisons pour lesquelles une toux se produit et les principaux problèmes de santé qu’elle indique en fonction des symptômes associés bien sûr. Quinze raisons courantes sont à l’origine de la toux persistante…

1. Égouttement nasal

L’écoulement nasal – accumulation de flegme ou de mucus à l’arrière de la gorge et des cavités des sinus – peut provoquer une toux. De plus, ceux qui souffrent d’allergies saisonnières expérimentent généralement un écoulement nasal.

2. Rhume

Le rhume ou la grippe saisonnière commune est le plus souvent causé par une infection virale des voies nasales ; qui provoque une accumulation de mucus dans le nez, la gorge, et parfois la poitrine. Ici, les secrétions nasales peuvent également – tout comme dans le cas de l’égouttement nasal – se déplacer à l’arrière de la gorge. Cependant, dans ce cas-ci l’écoulement est causé par une infection des sinus, des poumons ou des voies respiratoires supérieures, et non pas simplement des allergies. Si elle n’est pas traitée, un rhume peut rapidement se transformer en un cas plus grave de pneumonie, bronchite ou sinusite.

3. Fumer

Fumer des cigarettes, cigares, tabac ou même une pipe peut provoquer une toux lancinante chez le fumeur en raison de l’irritation des poumons, muqueuse œsophagienne, ou de la gorge. La cigarette, plus précisément la nicotine et les ingrédients chimiques qui s’y trouvent sont étroitement liés à une irritation des poumons. L’utilisation à long terme de ces produits peut causer des dommages permanents aux poumons.

4. Reflux Gastro-œsophagien

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) ou tout simplement « reflux acide », est une maladie caractérisée par la remontée d’acide gastrique dans la muqueuse de la gorge et de l’œsophage, causant ainsi une dégradation de ces tissus. Cette dégradation se produit lorsque l’acide s’accumule de l’estomac dans l’œsophage et provoque une irritation, causant ainsi une toux caractéristique. Le RGO peut être aggravé pendant le sommeil (ou chaque fois que le patient est couché) lorsque la gravité n’aide pas à maintenir l’acide de l’estomac vers le bas. Les personnes souffrant de RGO peuvent mieux dormir si elles élèvent leur tête à l’aide d’un oreiller afin de maintenir l’acide gastrique sous contrôle.

5. Maladie bronchique ou infection

Une toux sèche peut indiquer que vous souffrez de grippe, en particulier si vous êtes resté sans traitement. La bronchite se produit lorsque les muqueuses des voies respiratoires (bronches) reliant la trachée aux poumons deviennent enflammées et irritées. Le symptôme clé d’une bronchite est le bronchospasme, une toux irritée ou spasme des bronches qui frappe la poitrine et la gorge et vous tient éveillé toute la nuit.

6. Asthme

Cette maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires est caractérisée par une toux récurrente, une respiration sifflante, oppression thoracique et essoufflement. Lors des crises d’asthme, il y a une restriction du flux d’air dans les poumons. L’asthme peut également se présenter avec une toux sèche, une respiration sifflante toujours présente et qui peut s’aggraver après l’effort physique (comme monter des escaliers) ou de l’exercice. Un inhalateur peut aider à réduire l’oppression thoracique et promouvoir le flux d’air libre.

7. Environnement et produits chimiques

L’inhalation de poussière, de produits chimiques ou de fumée dans n’importe quel environnement peut provoquer l’apparition d’une toux. Le plus typique, est l’exposition à des particules de poussière ou des fumées irritantes en milieu de travail. Dans de telles conditions, il y a irritation des voies respiratoires, ce qui vous donnera le sentiment constant d’avoir besoin de vous racler la gorge.

8. Maladies pulmonaires

Les maladies pulmonaires chroniques, soit héréditaires soit acquises (par exposition continue au tabac par exemple) sont généralement accompagnées par une toux tenace. Cette toux peut être observée en cas de maladie pulmonaire obstructive chronique (ou MPOC) qui est causée par le tabagisme ; ou en cas de dysplasie broncho-pulmonaire (DBP), qui provoque des lésions dans les poumons des nouveau-nés. Les maladies chroniques causent une restriction du poumon, une accumulation de mucus et une toux tenace.

9. Médicaments

Certains médicaments sur ordonnance, en particulier les inhibiteurs de l’Enzyme ACE (Angiotensin Converting Enzyme), qui sont prescrits pour contrôler l’hypertension artérielle ; provoquent une irritation de la gorge et une toux chronique chez certains patients. La toux est généralement observée après un long traitement.

10. Voies respiratoires bloquées

La cause la plus évidente d’une toux chez un petit enfant ou lors d’un dîner dans un restaurant est le blocage soudain des voies aériennes. Cela peut se produire si un enfant inhale accidentellement un objet comme une pièce de jouet ou un gros morceau de nourriture. L’obstruction des voies respiratoires peut également se produire si un des enfants ou des adultes avale une énorme quantité de pilules.

11. Pneumonie

Comme mentionné précédemment, la pneumonie survient parfois après qu’un rhume ou qu’une grippe persiste au lieu de disparaître. Cependant, ce n’est pas toujours le cas, car elle peut être causée par la contraction d’un certain nombre de virus, de bactéries ou de champignons.

La toux est le symptôme le plus courant de cette grave infection des voies respiratoires qui a tendance à produire du mucus de couleur verte ou rougeâtre. Cette toux peut persister pendant des semaines après le traitement antibiotique de la pneumonie et la disparition de tous les autres symptômes. Une toux persistante est également un signe courant d’une « pneumonie atypique » (« walking pneumonia » en anglais), une forme de pneumonie qui tend à toucher les personnes de 40 ans voire moins.

12. Tuberculose

Plus sérieusement, une toux persistante peut indiquer une tuberculose (ou, plus précisément, une tuberculose active, car les personnes atteintes de tuberculose latente n’ont pas tendance à présenter de symptômes). Elle peut durer 2 semaines ou plus et peut parfois entraîner l’expulsion de sang ou de mucosités.

La tuberculose affecte principalement les personnes dans les pays en développement — en particulier celles qui fument, souffrent de malnutrition ou qui ont un système immunitaire affaibli — mais elle peut toucher des personnes de tout âge, partout dans le monde. La plupart des cas de tuberculose peuvent être guéris avec des antibiotiques, bien qu’il soit souvent nécessaire d’en consommer pendant de longues périodes (environ 6 mois ou plus).

13. Laryngite

Une toux chronique peut également indiquer une laryngite, que la clinique Mayo définit comme « une inflammation de l’organe de la phonation (larynx) due à une surutilisation, une irritation ou une infection ». Cela fait gonfler les cordes vocales, ce qui compromet le son de votre voix.

Contrairement à certaines autres affections de cette liste, la toux associée à la laryngite ne produit pas de mucus ou de mucosités. Elle a tendance à être très sèche. Bien que la source indique que la toux (ainsi que les autres symptômes de la laryngite) ont tendance à disparaître en quelques semaines, s’ils durent plus longtemps ou si la personne affectée crache du sang, il est important de consulter un médecin immédiatement.

14. Coqueluche

Le symptôme le plus caractéristique de la coqueluche est, qui l’eût cru, la toux. Il ne s’agit pas d’une toux banale cependant. Health.com la décrit comme « une toux violente qui peut rendre la respiration difficile ». Et le son distinctif de la coqueluche provient de « la difficulté à inspirer de l’air dans les poumons entre les toux ».

Cette toux peut durer plusieurs semaines, même après la disparition des autres symptômes. Bien que la source explique que « la coqueluche demeure une cause relativement rare de toux chronique », on constate une augmentation récente des cas de coqueluche aux États-Unis, ce qui peut être dû à des vaccinations inappropriées contre la maladie bactérienne.

15. Insuffisance cardiaque

Bien que le rapport entre les deux puisse être difficile à discerner, la toux et l’essoufflement sont des symptômes courants de l’insuffisance cardiaque. Ils surviennent parce que le cœur affaibli permet une accumulation de liquide dans les poumons.

La Harvard Medical School indique que la toux associée à l’insuffisance cardiaque a tendance à être la plus sévère lorsque la personne affectée est allongée à l’horizontale, par exemple lorsqu’elle dort. En conséquence, « ils se calent souvent contre trois ou quatre oreillers pour dormir », explique la source. Pour certains, la toux peut être de nature sèche, alors qu’elle peut produire des « expectorations blanches, fines et mousseuses » chez d’autres.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X