Remèdes naturels efficaces pour les sinus

Il y a à peu près 37 millions d’Américains à renifler et à souffrir des sinus chaque année.

Mais quelle que soit la cause de vos problèmes de sinus—dont le nez sec, les muqueuses nasales enflées, les allergies, et le rhume des foins saisonnier—ces dix astuces vous aideront à respirer un peu plus facilement…

1. Utilisez un humidificateur

S’il fait trop sec chez vous, vos voies nasales auront tendance à se dessécher et à s’irriter, produisant un mucus dur et sanguinolent et des traces de sang à chaque fois que vous vous mouchez. Essayez de brancher un humidificateur ou un vaporisateur dans votre chambre, à partir des mois secs d’automne et pendant tout l’hiver, afin de vous humecter les sinus.

2. Empêchez les moisissures

Le revers de cette médaille est un environnement intérieur trop humidifié, qui constitue un terrain propice aux acariens et allergènes de moisissures.  Si vous êtes sensible aux moisissures, arrêtez votre humidificateur momentanément et quand vous l’utilisez nettoyez-le régulièrement afin d’empêcher que les bactéries se reproduisent et imprègnent l’air que vous respirez.

3. Ne fumez pas à l’intérieur

Les émanations chimiques fortes provenant du tabagisme passif vont assurément vous irriter les voies nasales, vous assécher les sinus et vous donner des yeux rouges et secs—même quand c’est vous qui fumez. Rendez service à tous les habitants de la maison et fumez dehors.

4. Maintenez une température fraîche

Si vous tournez le thermostat pour faire augmenter la température pendant les mois d’hiver, vous allez finir par vous dessécher les muqueuses nasales et vous causer des problèmes de sinus—tels que saignements de nez et congestion sèche. Au contraire, maintenez la température de votre maison un peu plus basse, et humidifiée, de manière à vous sentir à l’aise, mais au frais. Enfilez une couche de vêtements supplémentaires si vous avez froid.

5. Bannissez les squames animales

Les squames animales causant les allergies peuvent vivre dans l’air, dans vos tapis, dans les coussins de votre canapé, et dans votre lit, irritant encore davantage vos sinus. Si vous ou quelqu’un d’autre chez vous êtes sensible aux squames animales, nettoyez votre maison à fond pendant l’hiver—y compris les tapis et conduits, et donnez un bain à votre chien ou chat pour réduire les squames.

6. Hydratez-vous les sinus

Si l’air de chez vous reste quand même sec, essayez de vous soulager les sinus avec un vaporisateur à base de solution saline. Ils fonctionnent tout comme les humidificateurs en lubrifiant et en humidifiant l’intérieur du nez et des voies nasales dans les environnements secs. Vous pouvez également utiliser un pot Neti et préparer une simple solution d’eau salée (avec de l’eau tiède et une cuillère à thé de sel) à la maison.

7. Utilisez l’aromathérapie et la vapeur

Lorsque vous inhalez un traitement d’aromathérapie consistant en herbes fraîches—telles la menthe, le romarin, l’eucalyptus, et l’aloès—vous soulagez votre congestion des sinus par une sensation rafraîchissante et une lubrification des vois nasales. La vapeur va aussi dégager les voies respiratoires congestionnées et faciliter la circulation de l’air dans les vois nasales.

8. Évitez les nettoyants chimiques

Les produits nettoyants—comme les nettoyants de surface et les assainissants, les produits pour vitres, et les désodorisants émettent des vapeurs puissantes qui s’attardent dans l’air pendant des heures après l’utilisation et irritent les sinus.  Si vous remarquez une vulnérabilité aux produits de nettoyage domestiques, choisissez-en des variétés non-chimiques en les fabriquant vous-mêmes ou en achetant des nettoyants naturels.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X