Maladie de Lyme FRA

Débarrassez-vous des tiques : conseils de protection contre la maladie de Lyme

Le nombre de personnes infectées par la maladie de Lyme ne cesse de croître, et les experts de santé du gouvernement sont occupés à sensibiliser contre cette maladie émergente et les moyens de s’en protéger. La maladie de Lyme est habituellement contractée via une tique de cervidé infectée, et de nombreuses personnes mordues ne présentent pas de symptômes immédiats. Les signes de la maladie peuvent prendre des semaines, voire des années, à se révéler, et les symptômes varient de manière importante. La maladie de Lyme peut entrainer des symptômes grippaux et des réactions plus sérieuses comme des douleurs articulaires, des faiblesses musculaires et de la confusion. Bien que les cas d’infection soient globaux, il y a un tas de choses que vous pouvez faire pour réduire le risque d’être infecté.

La maladie de Lyme est facilement transmise, donc il est essentiel d’être conscient des conseils de protection suivants…

1. Examinez votre corps

Les tiques infectées par la bactérie causant la maladie de Lyme sont très petites et difficiles à distinguer sans examens. Si vous avez un animal d’extérieur, vous examinez probablement sa fourrure pour le débarrasser des tiques et autres parasites. Pour vous protéger et protéger votre famille contre la maladie de Lyme, inspectez minutieusement l’entièreté du corps et des cheveux après avoir passé du temps en plein air. C’est particulièrement important si vous avez été dans des landes, bocages ou forêts, ou des endroits que votre ville ou votre région ont identifiés comme risqués du point de vue des tiques.

Utilisez un miroir ou demandez à quelqu’un d’examiner votre dos et les zones que vous ne voyez pas facilement. N’oubliez pas de vérifier les plis de vos articulations et de vos aisselles, puisque les tiques peuvent s’y cacher. Si vous trouvez une tique et que vous la retirez, examinez minutieusement le reste de votre corps pour la présence d’autres tiques. Gardez à l’esprit que trouver une tique signifie que d’autres peuvent se trouver sur votre corps ou sur vos vêtements, donc examinez-vous encore plus en profondeur.

2. Sachez ce que vous cherchez

Les tiques sont petites, donc savoir ce que vous cherchez en matière de tique et de morsure de tique est important. Les tiques peuvent ressembler à une crasse ou à une petite ampoule sanglante. Elles mesurent entre 1 et 5 mm de longueur, mais même lorsqu’elles sont les plus grosses, elles sont difficiles à reconnaître en tant qu’insecte. Vous pourriez remarquer quelques minuscules pattes sur les côtés du corps, mais suivant l’étape de développement de la tique, elle pourrait simplement ressembler à une tache sombre. Les tiques de cervidé qui transportent la maladie de Lyme peuvent avoir un corps blanc lorsqu’elles sont complètement engorgées.

La morsure de tique elle-même n’est pas forcément ce qui va attirer votre attention, bien que vous deviez examiner votre corps pour de nouvelles morsures. La maladie de Lyme peut entrainer des éruptions cutanées très caractéristiques qui ressemblent à une cible : une tache rouge au centre entourée par un cercle rouge. Tout le monde ne développe pas d’éruption cutanée, mais c’est l’un des symptômes les plus simples pour les médecins afin de déterminer si vous avez été infecté par la maladie de Lyme. Et tout comme de nombreuses autres maladies, un diagnostic précoce peut aider à vous protéger contre les effets graves ou à long terme de l’infection.

3. Prenez une douche

Les tiques sont très petites au début, et difficiles à repérer. Elles grossissent au fur et à mesure qu’elles se nourrissent de sang, mais elles restent difficiles à voir à l’œil nu, et les ôter de votre corps est important. Elles ne s’attachent pas habituellement directement par morsure, donc pour réduire le risque d’infection, prenez une douche directement après avoir traversé des zones de landes ou de forêts. Une douche peut rincer toute tique non attachée à votre corps. Vous devriez prendre une douche endéans deux heures de votre sortie, mais la prendre immédiatement est l’option la plus sûre.

Si vous étiez à proximité ou dans une zone à risque, examinez soigneusement votre peau et garder à l’esprit que ces insectes sont peut-être petits, mais ils peuvent nuire à votre santé. Une douche permet de réduire le risque d’attachement par une tique infectée et le risque de propagation de la bactérie. Mais vous devriez toujours examiner votre corps avant de prendre une douche, car celle-ci ne rincera certainement pas les tiques qui sont déjà attachées.

4. Entretenez votre pelouse

Que vous ayez une petite zone herbeuse dans votre jardin ou viviez dans un large domaine rempli d’espaces verts et de forêts, entretenir votre propriété et votre pelouse peut vous protéger contre la maladie de Lyme en empêchant les tiques de se plaire chez vous. Les tiques sont des insectes très patients, elles peuvent s’attacher à vos vêtements et se déplacer lentement. En entretenant votre pelouse et autre espace extérieurs, vous réduisez le risque de tomber sur des tiques et les maladies qu’elles propagent.

Tondez votre pelouse régulièrement, car les tiques aiment les herbes hautes et les landes. Les graminées et herbes hautes peuvent également aider les tiques à atteindre une hauteur qui leur permet de se transférer facilement à différentes parties de votre corps. Coupez les feuilles, branches, mauvaises herbes et autres végétations denses de votre propriété, car les tiques sont également présentes dans ces environnements, et pas seulement dans les forêts et landes publiques ou non entretenues.

5. Couvrez votre corps

Il y a des tas de choses que vous pouvez faire chez vous pour décourager les tiques de s’installer. Mais si vous faites partie des personnes qui aiment camper ou travaillent ou vivent dans des zones à risque, prendre une douche ou examiner son corps sous une lumière vive peut être difficile. Donc lorsque vous sortez à l’extérieur dans des zones de bocages, de landes ou de forêts, vous devriez couvrir votre corps autant que possible et porter des vêtements qui permettent de remarquer les tiques facilement.

Des blouses à longues manches, pantalons, chaussettes et chaussures fermées (type baskets) sont idéales pour protéger contre la maladie de Lyme puisqu’ils rendent l’accès à votre peau difficile pour les tiques. Cela dit, les tiques s’attachent souvent aux vêtements et sont transportées chez vous ou attendent patiemment de pouvoir atteindre votre peau, donc porter des vêtements clairs peut souvent aider à révéler les tiques. Lorsque vous sortez en groupe, examinez-vous les uns les autres aussi souvent que possible.

6. Utilisez un répulsif contre insectes

Les insectes peuvent propager des tas de maladies, et les répulsifs sont faits pour empêcher ces insectes de vous piquer ou de vous mordre. Un répulsif pour insecte qui contient du DEET peut vous protéger contre la maladie de Lyme. Selon la Mayo Clinic, vous devriez choisir un répulsif ayant une concentration de DEET de 20% ou plus pour réduire le risque de contracter la maladie de Lyme. Bien sûr, les répulsifs pour insectes peuvent être toxiques, donc évitez les yeux et la bouche et suivez les instructions de sécurité du produit, surtout si vous l’appliquez aux enfants.

Vous devez évidemment l’appliquer à votre peau exposée, mais aussi sur vos vêtements puisque les tiques peuvent atterrir d’abord sur du tissu. Certaines personnes ne recommandent pas l’utilisation de DEET, mais ce produit peut vraiment aider à protéger contre les infections et microbes propagés par les insectes, y compris la maladie de Lyme. Il peut réduire le risque d’être mordu par une tique infectée, donc pensez aux avantages avant de rejeter l’idée.

7. Retirez les tiques correctement

En raison de la combinaison de cette maladie émergente touchant de plus en plus de personnes et des avertissements du gouvernement, les idées fausses et inquiétudes font légion. La maladie de Lyme devrait être prise sérieusement et vous devriez vous protéger, protéger votre famille et vos amis au maximum en sachant comment limiter les risques de transmission de cette maladie. Et pour ce faire, vous devriez savoir comment retirer correctement les tiques. Idéalement, vous devriez utiliser une pince à épiler pour attraper la tique aussi proche de la peau que possible (au plus près de sa bouche) pour ensuite la retirer lentement.

Soyez prudent de ne pas faire pression sur la tique, car vous pourriez accidentellement libérer les maladies qu’elle transporte dans votre corps. Il est important de noter que ce n’est pas parce qu’une tique vous a mordu que vous serez automatiquement infecté par la maladie de Lyme. Toutes les tiques ne transportent pas la maladie et celles qui la transportent ne la transmettent pas simplement parce qu’elles vous ont mordu. En fait, les risques de transmission de la maladie par une tique infectée sont minimaux durant les premières 24 heures d’attachement. Plus le temps passe, plus le risque augmente.

8. Soyez informé et préparé

Il est difficile de traquer efficacement la maladie de Lyme, sa prévalence et à quel point elle est répandue. Grâce aux données collectées durant les 30 dernières années, nous savons que la maladie de Lyme est en plein développement. Mais l’une des meilleures façons de vous protéger est d’être informé et préparé. Faites attention aux avis publics sur les tiques et aux zones à risques dans votre région, préparez-vous lorsque vous sortez dans des zones à risque, et sachez quoi chercher et comment retirer les tiques.

Une composante clé de l’information est de savoir que bien que la maladie ait de nombreux symptômes potentiellement graves, la plupart des personnes infectées répondent bien aux traitements une fois la maladie diagnostiquée. Vous devriez, évidemment, faire attention aux piqures et éruptions cutanées, surtout si une tique vous a mordu. Mais sachez que dans la plupart des cas, la maladie de Lyme peut être traitée facilement et en toute sécurité par les médecins d’Amérique du Nord.

9. Examinez vos animaux domestiques

Tout comme il est important d’examiner votre peau après une sortie en plein air, de retirer les tiques aussi vite que possible et de prendre une douche endéans 2 heures de votre sortie, vous devriez vous comporter de la même manière avec vos animaux domestiques. Il n’est pas évident pour tous que même les animaux d’intérieur peuvent poser un risque. Par exemple, si vous promenez votre chien dans un parc ou laissez vos animaux sortir dans votre jardin, ils pourraient transporter des tiques à l’intérieur. Vous devriez les examiner après chaque promenade dans des zones de landes ou de forêts pour réduire le risque de transporter des tiques à l’intérieur.

Les tiques sont un problème commun aux animaux, bien que les tiques des animaux ne soient pas forcément les mêmes tiques que celles qui transportent la maladie de Lyme. Peu importe le type, les tiques sont inconfortables pour vos animaux et transportent d’autres maladies, donc examinez la fourrure de votre animal et retirez toutes les tiques que vous trouvez. Examinez bien la peau et donnez-leur un bain régulièrement. Brosser la fourrure permet également de retirer les tiques non attachées.

10. Surveillez les symptômes

Toute personne passant du temps à l’extérieur devrait continuellement surveiller les symptômes de la maladie de Lyme et de toute autre maladie contractée par des insectes. Puisque la maladie de Lyme n’est pas la seule infection transmise par des insectes, surveiller les changements, même subtils, dans la texture de la peau, les piqures et les éruptions cutanées devrait devenir une habitude régulière. Les personnes qui travaillent à l’extérieur dans des zones à risque de tiques devraient se protéger soigneusement.

Si une tique vous a mordu, surveillez les symptômes. Les éruptions cutanées associées à la maladie de Lyme sont un bon indicateur, mais tout le monde ne les développe pas, donc soyez conscient des autres symptômes qui pourraient indiquer une infection. Par exemple, de nombreuses personnes sont victimes de fièvre ou de symptômes grippaux endéans une semaine d’infection par la maladie de Lyme. Maux de tête, fatigue, et engourdissement sont signalés à différents niveaux de sévérité, et les symptômes comme les douleurs articulaires, les complications nerveuses et la confusion sont plus rares, mais plus graves. Surveillez ces symptômes pour limiter les effets de la maladie de Lyme si vous êtes infecté.

Share This Article

X