Comment accélérer son rétablissement après une intervention chirurgicale

Nous savons tous que les chirurgiens sont très précis et que les procédures chirurgicales ont beaucoup évolué au fil des ans, mais une vérité reste la même : un scalpel (ou un laser) vient fait un incision dans votre corps . Bien que ces incisions soient parfois petites, le corps humain a toujours besoin de temps pour récupérer.

Que vous soyez hospitalisé pour une longue durée ou que vous soyez à la maison, vous devez être prêt à travailler pour votre rétablissement après l’intervention – et selon la raison de l’intervention, celle-ci peut avoir un impact sur le temps dont votre corps a besoin pour revenir à la normale. Voici 12 conseils pour rebondir plus vite après être passé sous le scalpel…

1. Bougez régulièrement

Bien que cela puisse sembler contre-intuitif, se lever et bouger aidera à accélérer votre rétablissement, note Livestrong.com. “Quittez votre lit deux à trois fois par jour et marchez autant que vous le pouvez, ou selon les conseils de votre médecin”, suggère le site. Si vous n’êtes pas mobile, essayez de changer de position dans votre lit de temps en temps, précise l’article.

Cela peut nécessiter un peu d’assistance pour sortir de votre lit en toute sécurité, mais n’ayez pas peur de demander de l’aide, surtout si votre santé en dépend. Il se peut également que vous deviez programmer vos doses d’analgésiques pour vous permettre de sortir du lit de manière relativement confortable (demandez à quelqu’un de vous aider à marcher si vous avez des problèmes d’équilibre).

2. Prenez soin de votre cicatrice

Il est important que la zone du corps ayant subi une intervention chirurgicale guérisse rapidement pour éviter toute infection. Il existe plusieurs moyens de faciliter ce processus. Si votre équipe médicale le permet, pansez la plaie de manière à ce qu’elle reste humide et propre, indique SurgerySupplements.com. “Les recherches montrent que les plaies humides guérissent jusqu’à 50 % plus vite”, note le site.

Si beaucoup essaient d’utiliser des huiles et des lotions enrichies en vitamines pour garder la peau hydratée, ce n’est pas une méthode efficace, selon le site (les crèmes à la vitamine E peuvent en fait empirer l’apparence des cicatrices). La source suggère plutôt des feuilles de silicone et du ruban adhésif, ainsi que l’utilisation d’un écran solaire en stick pour protéger la plaie des rayons UV “pendant au moins un an après l’opération” afin d’éviter une décoloration permanente.

3. Consommez des aliments riches en vitamines et nutriments

Bien entendu, votre régime alimentaire est amené à jouer un rôle important dans la manière dont votre corps guérira. Ainsi, le fait d’obtenir les bons nutriments vous assurera un temps de récupération minimal. Selon UnityPoint.org, vous devriez essayer de manger certains aliments, même si votre estomac vous indique le contraire.

Les aliments qui aident à combattre la fatigue et à cicatriser les plaies sont les protéines (poulet et œufs), la vitamine C (fruits), la vitamine B12 et le fer (poisson et œufs), ainsi que les fibres et les probiotiques (yaourt avec granola). Essayez d’éviter les aliments trop sucrés, car ils peuvent accroître la fatigue en raison des changements soudains du taux de sucre dans le sang.

4. Entourez vous des bonnes personnes

Bien que le personnel infirmier et les médecins fassent tout ce qu’ils peuvent pour vous aider, ce n’est pas une mauvaise idée d’avoir quelqu’un d’autre dans votre entourage qui sera susceptible de vous accompagner après une opération, indique le Washington Post.

Cet ami ou ce membre de la famille peut surveiller le lavage des mains, aider à organiser la prise de vos médicaments et servir de liaison pour poser des questions à l’équipe soignante lorsque vous êtes trop groggy pour le faire. De plus, il est généralement agréable d’avoir un être cher dans les parages pour ne pas avoir l’impression d’être seul (assurez-vous simplement que ce n’est pas quelqu’un qui vous ennuie au bout d’une heure).

5. Mettez du sang de côté

Le Dr David Williams conseille sur son site Web de conserver une partie de votre propre sang avant une opération, en précisant que “certaines des mesures les plus importantes que vous pouvez prendre pour vous rétablir d’une opération se produisent avant même que vous ne franchissiez les portes de l’hôpital.”

Cette “précaution” pré-chirurgicale appelée transfusion autologue est importante si vous devez subir une intervention qui nécessite des transfusions sanguines. Cette étape est plus facile à mettre en place lorsque vous avez une opération programmée comme une prothèse de hanche et même des pontages, note la source. Elle ajoute que le risque d’infection triple lorsqu’une transfusion sanguine est nécessaire, mais une étude de l’Université du Michigan a révélé que les personnes qui avaient mis leur propre sang en banque présentaient le risque le plus faible de problèmes post-opératoires majeurs dans les 100 jours suivant l’opération.

6. Évitez la surexposition au soleil

Si s’exposer au soleil peut parfois être utile notamment pour faire le plein de vitamine D, qui est “vitale pour la cicatrisation des plaies et un certain nombre d’autres fonctions corporelles”, le faire avec excès peut provoquer certains désagréments, note AdvancedTissue.com. Les rayons UV du soleil peuvent en effet affaiblir le système immunitaire, ajoute la source.

Elle note également que les cicatrices chirurgicales sont plus sensibles aux coups de soleil que les autres zones de votre peau. Elle suggère de ne pas exposer la zone concernée au soleil pendant la première année, sous peine de décoloration permanente. Toujours selon la source, il est vivement conseillé d’utiliser un écran solaire avec un indice de protection de 30 ou plus sur les plaies. Des pansements appropriés bloqueront également les rayons UV nocifs.

7. Prenez des suppléments alimentaires

Bien qu’un régime alimentaire sain après l’opération soit important – comme nous l’avons mentionné précédemment – vous pouvez commencer à fortifier votre organisme avec des vitamines avant l’intervention, selon MediCorx.com. “Commencer une supplémentation appropriée avant l’opération peut également renforcer les effets d’un rétablissement rapide, bien que la poursuite du régime postopératoire soit également importante”, note le site.

Si des doses supplémentaires de vitamine C et E peuvent être utiles (consultez votre médecin ou votre pharmacien pour connaître les doses recommandées), le site mentionne également la bromélaïne, une enzyme puissante qui aide à décomposer les protéines, les éléments constitutifs de votre corps. Elle a également des effets anti-inflammatoires sans les propriétés anticoagulantes de certains médicaments (AINS), explique le site.

8. Évitez la consommation d’alcool

Un article de Reuters indique que les personnes qui “consomment plus de deux verres d’alcool par jour” ont tendance à rencontrer davantage de problèmes postopératoires que les buveurs occasionels ou les personnes qui ne boivent pas. Selon une étude citée dans l’article, les plaies guérissent plus lentement et les infections sont plus fréquentes lorsque le corps est soumis à des quantités élevées d’alcool.

Bien que l’étude n’ait pas conclu aux effets positifs d’une réduction de la consommation d’alcool avant une opération ni au moment où il convient de le faire (bien qu’une autre étude citée ait montré que les risques sont réduits si l’on arrête de boire un mois avant), vous pouvez en parler à votre médecin si vous consommez plus de deux verres par jour et que vous envisagez une opération.

9. Évitez de prendre des bains et de nager

VeryWellHealth.com explique que même si l’envie de prendre un long bain après une opération peut être forte, ce n’est généralement pas recommandé. La source précise que vous devez attendre au moins deux semaines après l’opération pour vous baigner, “à moins que votre chirurgien ne vous ait donné des instructions spécifiques”.

Les raisons pour lesquelles il faut éviter de se baigner et de nager immédiatement après l’opération sont une possible infection du site de la plaie, ainsi qu’un “affaiblissement de la ligne d’incision lorsqu’elle devient humide et molle”, ajoute la source. Le trempage peut éventuellement faire tomber la colle ou d’autres adhésifs qui maintiennent l’incision fermée, prévient-elle.

10. Toussez le plus possible

Cela peut sembler un peu contre-intuitif, mais le fait de vous faire tousser peu après une intervention chirurgicale peut en fait contribuer à réduire les risques de problèmes respiratoires (et donc à ralentir votre rétablissement), selon WebMD. “L’anesthésie entrave votre respiration normale et amenuise votre envie de tousser”, prévient le site. En conséquence, le mucus peut s’accumuler dans vos poumons, ajoute-t-il.

L’une des complications possibles de l’opération est l’affaissement des poumons, qui peut provoquer des lèvres bleutées, des douleurs thoraciques, une accélération du rythme cardiaque et un essoufflement, ajoute la source. Pour éviter cela, il faut se lever et se déplacer. “Essayez de tousser pour évacuer le liquide de vos poumons et les laisser se regonfler”, ajoute-t-elle. Selon d’autres sources, le fait de tousser après une opération contribue également à réduire le risque de pneumonie.

11. Toussez avec précaution

Le site VeryWellHealth.com indique que des réflexes auxquels vous ne pensiez pas auparavant, comme la toux et les éternuements, peuvent devenir plus problématiques après une opération. “Il s’avère que si vous avez une incision abdominale, vous pouvez sérieusement endommager votre incision si vous toussez ou éternuez de la mauvaise façon”, explique le site.

La source met en garde contre les “éternuements violents”, qui peuvent faire éclater une incision chirurgicale, ce qui serait évidemment un scénario indésirable. Le site suggère de “consolider votre incision” en exerçant une pression dessus lorsque vous toussez ou éternuez afin de minimiser les risques.

12. Suivez les indications de votre docteur

Cela peut sembler évident, mais beaucoup de gens ne font que semblant d’écouter leur médecin et finissent par faire ce qu’ils veulent. Il s’avère que les médecins ont des années de formation et d’expérience pratique, et savent généralement ce qui est le mieux pour leurs patients.

C’est pourquoi VeryWellHealth.com vous conseille de garder à l’esprit les conseils des médecins pour vous remettre d’une intervention chirurgicale – notez-les si nécessaire. Ils ne disent pas ces choses pour le bien de leur santé, mais pour le bien de la vôtre !

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X