Hiver FRA

10 conseils pour pelleter la neige en toute sécurité

La neige, c’est super – si vous êtes un bonhomme de neige ! Et encore, les bonhommes de neige n’ont pas à la pelleter quand le Général Hiver et Mère Nature conspirent pour déposer une énorme congère dans votre allée. Si vous vous attaquez à cette montagne hivernale de la mauvaise façon, vous pourriez vous causer une blessure, une élongation musculaire grave, des engelures, voire même une crise cardiaque.

C’est pourquoi nous vous donnons ces conseils pour pelleter la neige en toute sécurité…

1. Prévenir une blessure au dos

Pelleter une allée couverte de neige mouillée et lourde est extrêmement exigeant physiquement, surtout si vous n’êtes pas très actif à la base. C’est pourquoi il est essentiel d’aborder la tâche comme un entrainement ou un travail intense. Pelleter peut être dangereux, et si vous avez un dos douloureux, vous risquez élongations, froissements et désalignement, faites-vous donc une faveur et allez-y doucement, demandez de l’aide, investissez dans une souffleuse à neige, ou portez un corset lombaire et faites des pauses fréquente pour ne pas vous blesser.

2. Etirez-vous

Vous ne le saviez peut-être pas, mais pelleter vous fait brûler jusqu’à 500 calories, et plus si votre allée est longue et large. Ce qui est considéré comme une séance d’entrainement. Donc, faites une faveur à votre corps et étirez-vous avant de commencer à pelleter. Travailler avec des muscles raides et inactifs lors d’un froid jour d’hiver entraine presqu’inévitablement un froissement musculaire.

3. Habillez-vous chaudement

Lors des froids jours d’hiver, rester dehors pendant de longues périodes de temps nécessite des couches chaudes, sèches et légères qui maintiennent votre corps au chaud, et qui sont confortables pour pelleter. Porter des sous-vêtements thermiques sous votre pantalon et un haut qui évacue la transpiration de la surface de la peau, est sage et peut aider à éviter des engelures ou un refroidissement.

4. Protégez vos extrémités contre les engelures

La peau exposée au froid est sujette aux engelures. Les extrémités typiquement – surtout les oreilles, le nez, les doigts et les orteils – sont à risque. Portez donc un chapeau d’hiver chaud qui couvre vos oreilles, une écharpe qui protège votre bouche et votre nez et des mitaines pour éviter les engelures aux doigts et aux mains. De plus, des bottes d’hiver imperméables devraient protéger vos pieds et vos chevilles de l’humidité et assurer une bonne traction sur les surfaces glissantes.

5. Investissez dans une pelle légère

Avec le poids de toute cette neige, choisissez une pelle ultra-résistante mais légère qui n’ajoutera pas de poids à chaque pelletée et ne stressera pas le bas du dos et les ischio-jambiers. Investissez dans une pelle pesant moins d’1.5 kilos avec une poignée assez longue pour ne pas devoir vous accroupir inconfortablement et vous donner une bonne prise pour pelleter.

6. Soulevez avec les jambes

Rappelez-vous, même si vous avez un dos puissant, le froid augmente le risque de froissement musculaire. Donc poussez avec votre pelle, ne soulevez pas, et si vous devez ramasser la neige pour la déposer sur une pile, faites-le avec les jambes et non le dos, pour supporter la charge. De plus, évitez de vous retourner subitement dans une autre direction pour jeter la neige au-dessus de votre épaule.

7. Prenez des pauses

Déblayer une longue allée demande beaucoup d’effort physique. Et si vous ne faites pas d’exercice régulièrement, vous n’en avez pas l’habitude. Donc, allez-y doucement et prenez des pauses lorsque vous vous sentez mal où essoufflé. Et assurez-vous de rentrer chez vous pour vous réchauffer et boire quelque chose de chaud si vous êtes engourdi par le froid.

8. Ménagez-vous

Après des mois d’inactivité, vous ne courrez pas un marathon sans vous arrêter, non ? Cela peut sembler ridicule, mais c’est une heure intense de pelleter une allée. En gros, chaque pelletée de neige est un poids, et même si vous êtes pressé de rentrer au chaud, vous ne devriez jamais risquer votre santé ou une blessure pour finir une tâche plus rapidement.

9. Demandez de l’aide

Ne soyez pas timide et demandez de l’aide pour pelleter cette neige, surtout si vous êtes plus âgé, que vous souffrez d’un problème cardiaque, ou que vous n’êtes pas assez en forme physiquement pour pelleter votre allée. Demandez à un parent ou empruntez la souffleuse à neige d’un voisin pour dégager toute cette neige de vos escaliers, allée et jardin.

10. Evitez les chutes et glissades

Chaque année, environ 120 000 Américains adultes souffrent de blessures associées au déblayage de neige et de glace. La majorité de ces accidents sont des chutes et glissades qui auraient pu facilement être évitées avec des chaussures à traction, et en utilisant un produit dégivrant sur les surfaces glissantes avant de les pelleter.

Share This Article

X