système rénal FRA

Signes et causes primaires d’une insuffisance surrénale

Vous avez du mal à sortir du lit le matin sans raison apparente ? Vous trainez des pieds toute la journée et avez du mal à vous concentrer ou à achever des tâches d’une manière qui ne ressemble pas à votre-vous habituel ?

Le stress récent, le manque de sommeil, la dépression, l’apnée du sommeil ou de mauvaises habitudes alimentaires peuvent affecter vos niveaux énergétiques, mais les experts médicaux de la société endocrine affirment que dans de rares cas, les glandes surrénales (glandes productrices d’hormones) pourraient être coupables.

Voici les causes et signes primaires de l’insuffisance surrénale…

1. Fatigue surrénale vs. insuffisance surrénale

James Wilson, docteur et auteur de ‘Fatigue Surrénale’, écrit que la fatigue surrénale est le terme souvent utilisé pour décrire des glandes surrénales (deux petites glandes situées au-dessus de chaque rein) ne fonctionnant pas suffisamment. Cependant, selon la société endocrine, la fatigue surrénale n’est pas un diagnostic médical prouvé.

Les glandes surrénales produisent et libèrent des hormones qui stimulent de nombreux processus corporels essentiels, comme la fonction rénale, les hormones sexuelles et les hormones de stress (cortisol). Les experts médicaux pensent que lorsque le corps est très stressé pendant longtemps, les glandes surrénales peuvent être insuffisantes et ne pas fonctionner correctement, même si selon la société endocrine, cette condition n’est pas une condition médicale prouvée, alors que l’insuffisance surrénale est médicalement prouvée et peut être dépistée.

2. Autres maladies qui affectent la production d’hormones

De nombreux troubles de la santé peuvent affecter la production d’hormones. Par exemple, le diabète, les maladies thyroïdiennes, l’anémie, l’arthrose et l’insuffisance cardiaque peuvent tous entrainer une perte d’énergie et un manque de production hormonale – sans connexion aux glandes surrénales.

Dr. Janet McGill, une endocrinologue de l’Université de Washington, Saint-Louis, affirme que les conditions mentionnées ci-dessus entrainent communément une fatigue associée aux hormones. C’est pourquoi votre généraliste effectuera souvent des dépistages pour explorer ces maladies courantes avant de dépister l’insuffisance surrénale chez des patients fatigués sans que la cause soit expliquée.

3. Dysfonctionnement surrénal causé par la maladie d’Addison

La maladie d’Addison, ou insuffisance surrénale primaire affecte la capacité des glandes surrénales à produire des hormones. La maladie d’Addison est une maladie rare qui résulte souvent de glandes surrénales endommagées par une maladie immunitaire (p.ex. des patients souffrant de lymphome, de SIDA ou de tuberculose).

Les médecins peuvent déterminer la présence de la maladie d’Addison grâce à des dépistages simples et plusieurs symptômes communs, y compris l’absence de règles, une faiblesse et fatigue chronique, des étourdissements et un assombrissement de la peau des genoux, des coudes, des paumes et articulations des doigts.

4. Dépistages médicaux de troubles des glandes surrénales

Contrairement à la maladie d’Addison, il n’y a pas de simple moyen de diagnostiquer l’insuffisance surrénale. Mais une fois que votre généraliste a exclu la présence de maladies immunes qui peuvent endommager les surrénales (p.ex. lymphome, SIDA ou tuberculose), vous pourriez être référé à un endocrinologue.

Les endocrinologues se spécialisent dans les troubles hormonaux et peuvent effectuer des dépistages sanguins pour établir les niveaux hormonaux et l’insuffisance surrénale, ainsi que recommander un régime et un style de vie sains : peu de stress, assez de sommeil, exercice régulier et alimentation saine; pour encourager la santé des glandes surrénales et l’énergie.

5. Causes de l’insuffisance surrénale

Selon The Hormone Health Network, un réseau de soutien mis en place par la société endocrine, bien que la fatigue surrénale ne soit pas un diagnostic accepté médicalement, l’insuffisance surrénale est une condition médicale véritable causée par l’incapacité de nos glandes surrénales à produire suffisamment d’hormones.

L’insuffisance surrénale est généralement causée par l`une des deux manières à suivre. La première sont des dégâts occasionnés aux glandes surrénales, habituellement par le système immunitaire. La seconde sont des troubles de la glande pituitaire (la glande en forme de pois située dans le cerveau qui commande la production de cortisol par les glandes surrénales).

6. Symptômes de l’insuffisance surrénale

Une personne atteinte d’insuffisance surrénale peut souffrir d’un éventail de symptômes de manque d’énergie, y compris perte de poids soudaine, soif inextinguible, déshydratation, confusion, étourdissements inexpliqués, basse tension, évanouissements, maux d’estomac, nausées, faiblesse chronique, diarrhée et fatigue chronique.

Un endocrinologue, un médecin spécialisé dans les hormones, diagnostique généralement l’insuffisance surrénale via des dépistages sanguins, et peut prescrire des remplacements hormonaux pour réguler la production hormonale manquante des glandes surrénales.

7. Les dangers d’un ‘diagnostic’ de fatigue surrénale

Les médecins des instituts nationaux de santé affirment que la fatigue surrénale n’est pas un diagnostic prouvé, et qu’il se base uniquement sur un large éventail de symptômes non spécifiques (p.ex. fatigue, dépression, troubles du sommeil, faiblesse) et non pas sur des dépistages médicaux.

Souvent, les symptômes d’une ‘fatigue surrénale’ sont le résultat d’une mauvaise alimentation, d’une apnée du sommeil ou d’autres conditions de santé. Arrêter de fumer, boire moins d’alcool, éviter les drogues, s’exercer régulièrement, dormir assez et manger correctement permettra sans aucun doute de ressentir plus d’énergie. Un diagnostic médical est essentiel pour traiter correctement une vraie maladie. Les instituts nationaux de santé avertissent que les suppléments pour ‘fatigue surrénale’ peuvent nuire à votre santé.

X