Les signes d’infection des sinus

Nous connaissons bien cette sensation. Vous êtes épuisé, le nez bouché, fiévreux et avez peut-être un peu froid avec un mal de gorge et des écoulements nasaux désagréables. Ne partez pas nécessairement du principe qu’il s’agit d’un rhume. Vous pouvez très bien avoir une infection des sinus ou une sinusite. Une infection des sinus peut être difficile à détecter, mais il y a quelques signes à surveiller. Identifier ce qui se passe dans votre corps lorsque vous êtes malade est la première étape à suivre pour guérir et aller mieux.

Vous pouvez penser qu’il ne s’agit que d’un rhume, mais avant de courir à la pharmacie pour prendre des médicaments sans ordonnance, consultez les 20 signes suivants qui peuvent indiquer une infection des sinus.

1. Inflammation des sinus

L’inflammation des sinus, soit le principal signe que vous avez une infection des sinus et pas simplement un rhume, se manifestera par une pression intense sous la forme d’une douleur sourde et lancinante derrière les yeux ou les cavités derrière le front, les os du nez et les joues. (où se trouvent vos sinus).

De nombreux symptômes de sinusite ressemblent à ceux d’un rhume, mais les 37 millions d’Américains qui souffrent chaque année de cette inflammation douloureuse des sinus sont particulièrement méfiants à l’apparition d’un rhume ou d’une allergie qui peut entraîner une autre infection des sinus.

2. Congestion

De nombreuses personnes atteintes d’infections des sinus se plaignent que leur tête soit lourde. Cela se produit lorsque les voies sinusales (qui relient les sinus aux voies nasales) deviennent si encombrées de mucus qu’elles sont incapables d’écouler le surplus, ce qui entraîne une pression sur les nerfs du visage.

Cependant, avant d’envisager la prise d’antibiotiques, tenez compte des résultats de cette étude publiés dans le Journal of the American Medical Association, qui a révélé que la résistance aux médicaments était un phénomène courant lorsque des antibiotiques sont prescrits pour une infection des sinus. L’étude a suivi 166 patients atteints d’infections des sinus – la moitié s’étant fait prescrire des médicaments sans ordonnance et l’autre moitié une cure de 10 jours d’antibiotiques (plus précisément de l’amoxicilline). Après le 7e jour de traitement, les symptômes douloureux dans les sinus, le nez qui coule, l’égouttement post nasal et de la toux ne se sont que légèrement améliorés à la fois pour les patients ayant pris les antibiotiques prescrits et les traitements sans ordonnance.

3. Douleur dentaire

Une douleur aiguë dans le haut des dents est courante chez les personnes souffrant d’infection des sinus. Or, ce que vous ressentez n’est pas tant une douleur dentaire, mais une pression exercée sur cette zone en raison de l’inflammation elle-même, qui peut donc entraîner une douleur dentaire. Selon la recherche menée par Dentistry Today, la sinusite peut affecter chacun des 7 sinus (soit des cavités remplies d’air) qui se trouvent dans notre tête.

Les 7 sinus comprennent les sinus sphénoïdal, maxillaires, frontaux, ethmoïdaux et mastoïdiens. En réalité, la sinusite chronique est l’une des maladies chroniques les plus répandues aux États-Unis, et cela pour plusieurs raisons, notamment une infection des sinus, des allergies, une irritation chimique des sinus, une obstruction et une infection dentaire.

4. Vertiges

Parce qu’une infection des sinus peut entrainer une inflammation de la membranes des sinus, et une congestion de mucus, il est logique que vous pouvez avoir la sensation de perdre l’équilibre, en particulier si vous penchez votre tête en avant ou que vous vous levez brusquement d’une position assise.

Selon l’University of Maryland Medical Center, les sinusites sont caractérisées par une inflammation des sinus, ce qui implique que ces cavités remplies d’air autour de vos joues, de votre nez et de vos yeux soient gonflées et douloureuses, mais aussi congestionnées en raison d’une accumulation de fluides provoquée par l’infection, elle-même due à un rhume, un champignon ou une bactérie. Lorsque la sinusite se produit, les sinus ne peuvent pas se drainer, ce qui a souvent un impact sur l’équilibre et la coordination, provoquant des étourdissements.

5. Toux matinale

Une vilaine toux matinale peut souvent être attribuée, à tort, à un simple rhume. Cependant, une toux liée à la sinusite sera beaucoup plus sévère le matin parce que vous êtes resté en position allongée toute la nuit et que les sinus se sont écoulés au fond de votre gorge. Selon les professionnels de la santé, la sinusite affecte les cavités des sinus, qui sont les cavités remplies d’air produisant du mucus derrière les joues, le nez et les yeux. Lorsque les sinus sont bloqués ou enflammés, la pression des sinus s’accumule.

Parce que le mucus s’accumule, il peut commencer à s’écouler au fond de la gorge (ce que l’on appelle l’écoulement post-nasal) et provoquer une toux sévère et le besoin de s’éclaircir la gorge plus régulièrement L’écoulement post-nasal peut être plus sévère pendant le sommeil en raison de la position couchée qui provoque une toux sévère et un sommeil perturbé.

6. Sécrétions post-nasales

L’écoulement post-nasal est provoqué lorsqu’un excès de mucus est expulsé par la muqueuse nasale. Cependant, si les sinus sont enflammés, le mucus aqueux et clair va s’accumuler et s’écouler du nez à l’arrière de la gorge. Lorsque nous sommes en bonne santé et que nos sinus sont propres et clairs, l’excès de mucus dans les sinus sort régulièrement par une petite ouverture dans le nez via nos éternuements et le fait de nous moucher.

Cependant, lorsqu’une infection des sinus se produit, les sinus sont congestionnés et obstrués par un mucus collant, qui bloque et accumule une pression dans les cavités sinusales (celles qui se trouvent derrière nos dents, nos joues, notre nez, nos yeux et notre front) parce que le mucus n’arrive pas à s’écouler par la voie normale. C’est comme cela que commencent les sécrétions post-nasales, lorsque le mucus n’a pas d’autre choix que de s’écouler par l’arrière de la gorge.

7. Diminution de l’odorat

Des difficultés à respirer par le nez en raison de sinus bloqués ou enflammés conduisent le plus souvent à une diminution de l’odorat. Selon l’U.S. Department of Health and Human Services, les troubles de l’odorat peuvent se produire lors d’un blocage des sinus, y compris lors d’une infection des sinus ou des voies respiratoires supérieures.

La sinusite entraîne souvent une perte de l’odorat (ou hyposmie) lorsque les sinus deviennent congestionnés, gonflés ou subissent une pression extrême. Lorsque les odeurs pénètrent dans le nez, elles passent par la voûte nasale et se dissolvent sur la fine couche de mucus, ce qui stimule les récepteurs des odeurs. Cependant, si le mucus est responsable de la dispersion des odeurs vers les récepteurs sous-jacents, un excès de mucus ou des tissus congestionnés et enflammés peuvent altérer la réponse olfactive.

8. Diminution du goût

Non seulement vous pouvez perdre l’odorat, mais vous pouvez également perdre le goût. Le goût est en effet intimement lié à l’odorat. Cela s’explique car il passe lui aussi dans la voûte nasale. Cela ne signifie pas nécessairement que vous perrdez complètement votre sens du goût. Le plus souvent, les aliments peuvent simplement avoir un goût fétide ou désagréable.

9. Fièvre

Les personnes atteintes d’un simple rhume n’ont généralement pas de fièvre. Cependant, les personnes atteintes d’une infection grave, comme la sinusite, expérimentent généralement une augmentation de leur température corporelle parce que leur système immunitaire tente de purger l’infection. Un rhume se transforme en une infection des sinus lorsque ces derniers deviennent gravement enflammés ou enflés. En temps normal, les sinus sont des voies respiratoires claires, cependant, lorsqu’ils sont bloqués et remplis de liquide provenant d’une infection virale, fongique ou bactérienne, il devient difficile pour votre corps de lutter contre l’infection.

Les symptômes d’un simple rhume et d’une sinusite peuvent être les mêmes. Cependant, une infection des sinus implique des symptômes comme la douleur et la pression sinusale (autour des yeux, des dents, des joues et du front), un écoulement nasal jaune épais et malodorant, des maux de tête sévères, de la fièvre et une toux dus à un écoulement postnasal. Soyez sur vos gardes si votre rhume s’aggrave au lieu de guérir. Si votre rhume persiste pendant plus de 10 jours ou s’aggrave, il est fort possible que vous souffriez d’une sinusite.

10. Mucus jaunes

Bien que cela puisse vous paraître indélicat d’inspecter votre mucus, il est difficile de ne pas y jeter un coup d’œil si vous produisez une surabondance de substance épaisse et collante. Habituellement, en cas d’infection des sinus, la consistance de votre muqueuse sera différente. Par exemple, elle peut devenir plus épaisse et prendre une couleur jaune. Cela peut être le signe d’une infection des sinus, car les globules blancs combattent l’infection et s’écoulent (ou tentent d’éliminer l’infection) de votre organisme.

La texture de votre mucus peut elle aussi changer en raison d’une infection des sinus. Par exemple, ils peuvent devenir plus épais lorsque vous vous mouchez ou essayez de vous éclaircir la gorge. De plus, votre mucus peut prendre une couleur jaune ou verte, ce qui selon WebMD est un signe clair que vous souffrez d’une infection.

11. Maux de tête

Une vilaine migraine, généralement provoquée par la pression des sinus, peut perdurer pendant plusieurs jours en cas de sinusite, lorsque les tissus sont  enflammés et que les muscles se resserrent autour de vos yeux et de votre front. Selon Mayo Clinic, les maux de tête des sinus sont caractérisés par une sinusite, une infection qui bloque ou enflamme les membranes tapissant les sinus.

Une migraine de sinus peut résulter d’une accumulation accrue de mucus, de liquide et d’une infection (bactérienne, virale ou fongique) qui provoque une pression et une douleur extrêmes. Elle peut se présenter sous forme de douleur et de pression dans les sinus (une sensation d’accumulation de liquide dans les régions des dents, des joues et des sourcils) accompagnée de douleur et de pulsations dans la partie supérieure des dents et / ou d’une diminution du goût et de l’odorat, et d’une douleur qui s’aggrave souvent lorsque vous vous penchez en avant ou que vous vous allongez et obstruez ainsi l’écoulement de mucus.

12. Mauvaise haleine

En plus de ces symptômes désagréables que nous venons de mentionner, les infections des sinus peuvent également provoquer une mauvaise haleine, ou halitose. La société Colgate-Palmolive explique que : « La mauvaise haleine est souvent le premier effet secondaire [d’une infection des sinus] parce que les sinus s’écoulent dans le fond de la gorge.»

En raison d’une accumulation de ce mucus décoloré et odorant dans les cavités sinusales, l’air ne peut plus passer par le nez. De ce fait, vous êtes obligé de respirer par la bouche lorsque vous expirez, et “ l’odeur de l’infection se transfère dans votre haleine ”, explique la source.

13. Fatigue

Vous êtes-vous senti paresseux et épuisé ces derniers temps ? Vous ne dormez pas suffisamment la nuit ? Cela peut être le signe d’une infection des sinus. Lorsque votre corps est aux prises avec une infection, votre système immunitaire est mis à rude épreuve, ce qui peut provoquer de l’épuisement et une  léthargie qui persistent pendant de longues périodes, parfois des mois.

La fatigue est rarement le seul symptôme que vous allez expérimenter en cas d’infection des sinus. Soyez vigilant donc et surveillez les autres signes que nous avons déjà mentionné, en particulier l’inflammation des sinus, la congestion, et les écoulements post-nasaux.

14. Gorge sèche

En raison de l’écoulement postnasal, le mucus est obligé de s’écouler au fond de la gorge car les sinus sont obstrués et qu’il n’a nulle part d’autre où passer. Parce que ce n’est pas ainsi que le mucus est normalement expulsé du corps, la gorge peut devenir irritée.

Healthline  explique que “ cela peut commencer par se manifester par un picotement désagréable “, mais qui risque de s’aggraver jusqu’au point où vous aurez la gorge sèche, douloureuse et enflammée, surtout si l’infection dure plusieurs semaines ou plus.

15. Voix rauque

Un mal de gorge et une voix rauque peuvent souvent aller de pair. En fait, les infections des sinus sont l’une des causes les plus courantes d’une infection des sinus. Votre voix peut ainsi devenir rauque lorsque les cordes vocales sont enflées en raison d’une inflammation ou d’une infection. Il peut vous être difficile d’émettre des sons lorsque vous essayez de parler.

Votre voix peut être plus faible, haletante, grinçante ou rauque lorsque vous parlez. Elle devrait revenir à la normale une fois que l’infection des sinus se sera dissipée, mais vous devriez consulter un médecin si cet enrouement persiste.

Ahmet Misirligul / Shutterstock

16. Douleur dans l’oreille

Comme pour la douleur dentaire, celle localisée dans l’oreille peut ne pas sembler avoir de lien avec une infection des sinus, mais c’est pourtant l’un de ses symptômes les plus courants. Comme l’explique WebMD, “ vos sinus et vos oreilles sont connectés à l’intérieur de votre crâne. Donc une congestion des sinus peut exercer une pression sur vos oreilles ”.

Le résultat sera que vous pouvez ressentir une douleur dans le canal auditif, ou avoir la sensation que vos oreilles sont bouchées, ce qui peut altérer votre ouïe. Heureusement, Livestrong.com explique qu’il existe une variété de remèdes maison  qui peuvent vous offrir un soulagement efficace en cas de douleurs auriculaires, comme une compresse chaude, le fait de surélever la tête et l’utilisation de sprays nasaux ou de bains de rinçage. Comme toujours, assurez-vous de consulter votre médecin avant d’essayer ces traitements maison.

17. Sensibilité dans le visage

L’un des symptômes que les médecins rechercheront lors du diagnostic d’une infection des sinus est la sensibilité dans le visage. Lorsque vous souffrez de cette condition, vos sinus sont enflammés ou infectés et du liquide peut s’accumuler dans ces espaces remplis d’air. Cette accumulation est responsable de nombreux symptômes, comme une pression accrue qui provoque des douleurs faciales.

Vous avez des sinus entre vos deux yeux, mais aussi à l’arrière de votre front, de votre nez et de vos joues. Cette pression peut entraîner une douleur dans chacune de ces zones et sera donc la principale cause d’une migraine qui apparaît suite à une infection des sinus.

18. Polypes nasaux

Les polypes nasaux sont une condition étroitement liée aux infections des sinus. Il s’agit d’excroissances en forme de larme qui se forment autour de l’ouverture des cavités sinusales, et elles sont provoquées par l’inflammation. Les polypes peuvent bloquer le drainage des sinus et entraîner une infection de ces derniers. Ils peuvent également apparaître lors d’une infection des sinus et être donc un autre de ses symptômes désagréables.

Les polypes nasaux ne sont pas des tumeurs et n’augmentent pas nécessairement votre risque de développer un cancer. Ils peuvent d’ailleurs disparaître une fois que l’infection des sinus aura été guérie. Certains médicaments comme les corticostéroïdes peuvent aider à se débarrasser des polypes mais dans certains cas, ils devront être enlevés chirurgicalement.

19. Nez qui coule

Il est normal d’avoir le nez qui coule ou le nez bouché lorsque vous avez un rhume. Mais si cela dure plus d’une semaine, cela peut vouloir dire que votre rhume est en réalité une infection des sinus. Cela se produit lorsqu’un ou plusieurs de vos sinus sont enflammés, en raison d’une accumulation de fluides.

20. Symptômes qui persistent après 10 jours

Les infections des sinus ne sont jamais agréables. Alors que la plupart guérissent d’elles-mêmes sans que vous n’ayez besoin de prendre des antibiotiques, ce n’est pas toujours le cas. Consultez votre médecin si vos symptômes ne disparaissent pas après 10 jours. Il peut vous recommander des traitements qui vous aideront à vous sentir mieux.  Consultez simplement un médecin le plus tôt possible si vous avez une fièvre qui dure plus de quelques jours.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X