Stress FRA

7 symptômes subtils du stress chronique

Nous connaissons tous du stress à certains moments de notre vie, en raison des demandes familiales ou de travail ou d’obligations sociales. Mais le stress chronique et un barrage de cortisol (et d’autres hormones du stress) qui circulent constamment dans votre corps peuvent avoir des effets sérieux sur la santé.

Voici sept symptômes de stress subtils, mais chroniques…

1. Raideur de mâchoire

Votre mâchoire ou votre bouche est un peu raide ? Cette raideur pourrait être attribuée au stress qui vous force à grincer des dents. Nous grinçons souvent nos dents durant le sommeil, c’est pourquoi nous ne nous rendons probablement pas compte que nous le faisons.

Selon une recherche de l’American Dental Association, grincer des dents est un résultat commun du stress. Si vous en ressentez les effets sur votre mâchoire, portez un protège-dent pour réduire l’inconfort et protéger les dents.

grinding teeth

2. Surprise ! Un bouton

Oui, vous pouvez certainement blâmer le hamburger frites gras que vous avez avalé au déjeuner. Mais nous savons tous que le stress peut causer une éruption cutanée d’acné. Les dermatologues de l’Université Wake Forest à Winston Salem en Californie du Nord lient des épisodes chroniques de stress à l’acné adulte assez gênante.

Si vous vous sentez stressé et avez des boutons, vous pouvez utiliser un nettoyant pour visage qui contient de peroxyde de benzoyle éradicateur de bactéries. Utilisez une crème hydratante légère qui ne bloque pas les pores pour hydrater la peau et éviter les boutons.

Acne 5

3. Irritation cutanée

La recherche note que le stress peut également entraîner des maladies cutanées comme des patchs de peau sèche, du prurit ou des démangeaisons chroniques. Le Dr Gil Yosipovitch, professeur de dermatologie à l’école médicale de l’Université Temple affirme que le stress peut doubler le risque d’irritation cutanée.

Selon le Dr Yosipovitch, le stress continu peut déclencher et irriter les fibres nerveuses, entraînant toute sorte de maladies cutanées sous-jacentes comme le psoriasis, la dermatite et même l’eczéma.

itchy

4. Symptômes prémenstruels douloureux

Écoutez Mesdames, un changement des symptômes prémenstruels avant vos règles pourrait être un signe certain de stress. Par exemple, les chercheurs d’Harvard affirment que l’apparition soudaine de crampes menstruelles douloureuses pourrait résulter d’un afflux d’hormones de stress.

Les chercheurs d’Harvard expliquent que l’augmentation des hormones de stress comme le cortisol peut souvent expliquer l’augmentation de la réponse du système nerveux sympathique, et l’apparition de crampes douloureuses avant et durant cette période du mois.

cramps

5. Rêves étranges

Des rêves bizarres peuvent perturber votre sommeil et affecter votre humeur le lendemain. Ces rêves étranges sont souvent le résultat du stress avant de se coucher.

Les psychologues du centre médical de l’Université Rush à Chicago, dans l’Illinois, ont étudié les rêves et découvert que les perturbations de sommeil causées par le stress nous donnaient plus de risque d’avoir des rêves horribles par rapport à ceux qui dormaient sans stress.

nightmare

6. Envies de sucre

Bien que le manque de sommeil, le syndrome prémenstruel et les hormones puissent tous entraîner des envies de sucre, les chercheurs de l’Université de Pennsylvanie ont souligné que le stress démarrait habituellement cet effet domino vers le prochain biscuit ou paquet de sucreries.

L’étude de l’Université de Pennsylvanie a demandé à un groupe de participantes préménopausées et postménopausées de partager l’intensité de leurs envies de sucre. Les chercheurs ont blâmé le stress d’abord et avant tout pour l’envie de crème glacée, de friandises et de biscuits.

Candy

7. Migraines

Les recherches sur la migraine ont permis de découvrir que les migraineux souffraient plus probablement de maux de tête importants après une période de stress intense. Cela pourrait expliquer pourquoi vous souffrez d’une migraine dès que vous quittez le boulot pour vous détendre le week-end.

Les experts du Headache Center de l’Université de Washington affirment que lorsque les niveaux de stress chutent et que le corps et l’esprit se préparent à une période de relaxation, les migraines ont tendance à frapper.

migraine
X