Hernie FRA

10 Signes et symptômes d’une hernie

Une hernie peut se produire dans n’importe quelle partie du corps. Cependant, les zones de l’organisme les plus susceptibles aux hernies sont l’aine interne (hernie inguinale), l’aine extérieure (hernie fémorale) près du nombril (hernie ombilicale), l’abdomen supérieur (hernie hiatale), ou sur le site d’une cicatrice chirurgicale récente (éventration).

Les hernies sont des déformations provoquées par un affaiblissement des parois musculaires et des tissus gras à travers le tissu conjonctif. Elles se forment le plus souvent lorsque l’organe interne (généralement l’intestin ou la vessie) ou une partie de l’intestin pousse à travers le muscle environnant. Allant de légère à extrêmement douloureuses, les hernies disparaissent généralement lorsque vous appuyez dessus ou vous vous allongez, mais elles peuvent être aggravées par la toux ou les éternuements. Si elles ne se dissipent pas de leur propre gré, vous nécessitez sans doute une intervention chirurgicale pour les empêcher de s’aggraver.

Voici les dix signes et symptômes les plus connus d’une hernie …

1. Masse visible

Le premier signe d’une hernie est un gonflement sous la peau qui se traduit par une masse visible et palpable. La masse pourrait (ou pas) causer quelque douleur au début, mais il est très important de consulter votre médecin à ce stage car la masse pourrait également être une toute autre croissance anormale ou une tumeur cancéreuse.

2. Douleur

La douleur causée par une hernie peut varier en intensité, allant de légère à extrêmement douloureuse ; et cela peut encore être pire si la hernie n’est pas traitée. La plupart du temps, une nouvelle hernie est indolore. Toutefois, si la hernie est étranglée (l’approvisionnement en sang est interrompu) la douleur sera insupportable et vous aurez besoin d’une attention médicale immédiate.

3. Une sensation de satiété

Une sensation de ventre lourd, pleine et gonflé ou un mal dans votre intestin est commun chez ceux qui souffrent de hernie hiatale, ombilicale ou abdominale. Une sensation de glissement dans l’aine est plutôt commune en cas de hernies inguinale ou fémorale dans l’aine. Cette sensation se reproduit à chaque fois que vous vous asseyez ou vous penchez pour ramasser un objet.

4. Maux d’estomac

Les troubles d’estomac – y compris l’indigestion persistante, des problèmes intestinaux tels que la constipation, etc. – peuvent se produire avec des hernies situées dans l’aine ou région abdominale.

5. Diminution de l’apport sanguin

Si une hernie s’agrandit et devient ” étranglée ” (ce qui signifie que la hernie est tellement large qu’elle se coince à l’intérieur des muscles abdominaux), les vaisseaux sanguins de cette région sont interrompus et le fragment d’intestins sujet à la hernie peut devenir nécrotique. Ceci est une complication sévère de la hernie, et nécessité une intervention chirurgicale d’urgence immédiate.

6. Problèmes de nerfs

A cause des douleurs persistantes causes par la hernie, vous pouvez ressentir des douleurs dans d’autres régions du corps qui sont liées à la même chaîne nerveuse. Cela se produit lorsque la hernie irrite les nerfs et la douleur se déplace le long de la racine nerveuse. Par exemple, si une hernie inguinale (située dans l’aine interne) pousse sur les nerfs environnants, elle peut causer des douleurs dans les jambes, le scrotum (pour les hommes) ou la vulve (pour les femmes).

7. Vomissements

Quand une hernie commence à provoquer des nausées et des vomissements, il est temps de s’inquiéter. Ceci est généralement dû au fait qu’un organe (très souvent l’intestin) est pris au piège ou « incarcéré » à l’extérieur de l’abdomen, ce qui peut provoquer une occlusion intestinale dangereuse. Une hernie «incarcérée» nécessite une attention médicale immédiate.

8. Faiblesse musculaire

Tout comme dans le cas de la pression nerveuse, les hernies localisées peuvent également causer de la fatigue ou de la pression dans la zone d’origine. Par exemple, une hernie inguinale de l’aine intérieure va mettre la pression sur la jambe environnante et les muscles de l’aine.

9. Douleurs exacerbées par les mouvements

Initialement, vous pouvez ne pas ressentir la douleur avec les mouvements ; mais plus la hernie s’élargit, plus la douleur augmente, surtout avec des mouvements soudains (tousser, rire, éternuer, ou même vous baisser soudainement pour soulever un objet). Une hernie hiatale pourrait augmenter en taille lorsque la pression abdominale s’accroit.

10. Difficultés à performer les activités quotidiennes

Évidemment, comme la hernie se développe et la douleur s’aggrave, la qualité de votre vie quotidienne commence à être affectée. Par exemple, la douleur peut rendre vos activités – comme le travail, les activités sociales, l’exercice physiques et même les rapports sexuels – difficiles et inconfortables.

X