système rénal FRA

10 signes et symptômes de stress surprenants

Le stress peut vous toucher de multiples façons, non seulement physiquement et mentalement, mais il peut aussi avoir un effet négatif significatif sur votre corps, votre esprit, vos relations, votre bonheur, votre travail et votre bien-être et santé en général. Bien qu’un peu de stress soit sain – il peut vous pousser à faire plus d’efforts dans votre vie personnelle ou professionnelle – et ne vous causera pas de gros problèmes, être stressé constamment, ou avoir régulièrement de grosses crises de stress, est nuisible pour votre santé. Il y a des symptômes mentaux et émotionnels communs, comme des crises d’angoisse et des maux de tête, mais il existe également de nombreux symptômes plus inhabituels. Etre conscient de ces symptômes moins connus et de leur possible connexion au stress est important, donc ne vous affolez pas, mais restez vigilants par rapport à ces 10 signes et symptômes de stress surprenants…

1. Rêves bizarres et récurrents

Des rêves bizarres et intenses, ou rêver de la même chose nuit après nuit, peuvent être signes de stress. Même si ces rêves ne vous dérangent pas, il est important d’examiner les raisons potentielles derrière ces rêves particuliers. Les rêves récurrents peuvent laisser des séquelles sur votre mental – surtout s’ils sont bouleversants, mais même s’ils ne le sont pas. Les rêves étranges peuvent vous fatiguer ou vous faire vous sentir nerveux, ce qui affecte au final d’autres parties de votre vie, de votre travail ainsi que votre famille. Si vous commencez à beaucoup rêver, et si vos rêves sont bizarres et/ou récurrents, faites le point sur les changements dans votre vie, la présence de stress, et découvrez le facteur déclencheur. Page suivante…

2. Douleurs à la mâchoire et aux dents

Le stress est souvent ignoré et de nombreuses personnes font souvent comme si tout allait bien. Mais de nuit, votre subconscient ne repousse pas le stress aussi bien, et vous pourriez commencer à grincer des dents – lorsque vous dormez, vous n’avez aucun contrôle sur votre corps. Il est courant de faire sortir le stress durant la nuit, ce qui peut entrainer des dégâts permanents sur vos dents et endolorir votre mâchoire. Vous pouvez grincer des dents durant la journée aussi, même sans vous en rendre compte si vous êtes stressé. Si votre mâchoire, vos gencives ou votre bouche sont endoloris, tentez d’analyser la manière par laquelle votre corps réagit au stress, et si oui ou non votre mâchoire se crispe lorsque vous êtes stressé. Page suivante…

3. Perte de cheveux

De nombreux hommes et femmes perdent pas mal de cheveux lorsqu’ils se douchent ou utilisent une brosse ou un peigne. Mais avant de blâmer le fait sur votre âge ou la façon dont votre corps fonctionne, sachez que le stress pourrait bien causer votre perte de cheveux. Selon la Mayo Clinic, le stress pourrait mettre vos follicules pileux dans un état dormant, causant leur chute quelques mois plus tard. La bonne nouvelle, c’est que vos cheveux ne sont pas définitivement perdus si vous apprenez à contrôler votre stress. En plus de la perte de cheveux, vous pourriez avoir des cheveux blancs de manière précoce, surtout si c’est de famille, ou développer un groupement de cheveux blancs lorsque vous êtes instable mentalement. Page suivante…

4. Maux d’estomac et troubles intestinaux

L’état de l’estomac, de la digestion et des intestins est étroitement lié à votre état mental et émotionnel, et peut être affecté par votre niveau de stress. Vous pourriez simplement avoir l’estomac noué ou vous pourriez ressentir des troubles plus sérieux, comme des maux d’estomacs constants, de la diarrhée, du syndrome de l’intestin irritable, des ulcères ou des allergies alimentaires. Sortir faire de l’exercice pourrait être la dernière chose que vous souhaitiez faire avec des problèmes d’estomac, mais cela aidera votre état mental et à son tour, votre estomac. Page suivante…

5. Tics

Les tressautements musculaires, surtout autour des yeux, sont un symptôme commun associé au stress. Selon la Mayo Clinic, le stress peut entrainer des spasmes des paupières. Bien que ces spasmes ne soient pas douloureux, ils peuvent être vraiment gênants et distrayants, et peuvent durer de quelques minutes à plusieurs mois. Si vous souffrez de spasmes et de tics, surveillez lorsqu’ils surviennent – vous pourriez découvrir un motif s’accordant avec votre niveau de stress. La bonne nouvelle, c’est que si vos tics de paupières sont liés au stress, apprendre à gérer ce dernier devrait les éliminer complètement. Page suivante…

6. Acné

Avez-vous déjà eu une poussée de boutons venue de nulle part ? Que vous ne souffriez pas d’acné, ou souffriez d’acné légère ou sévère, le stress peut empirer cet état et des poussées peuvent survenir bien plus fréquemment. Le stress peut entrainer l’inflammation et les pores huileux peuvent déclencher de l’acné chez les adultes. Si vous avez testé des crèmes anti-acné, éliminé certains aliments de votre régime, et testé d’autres cures anti-acné, mais souffrez toujours de poussées boutonneuses aléatoires, votre acné pourrait être un symptôme de stress. Bien que certains traitements puissent fonctionner sur l’acné, si celle-ci est liée au stress, c’est le stress qui devrait être traité – et cela pourrait régler complètement le problème. Page suivante…

7. Maladies fréquentes

Le rhume et la grippe passent par toutes les villes, bureaux, écoles, et familles à un moment donné. Mais si vous êtes fréquemment malade, attrapant chaque virus qui passe à portée, le vrai coupable pourrait être le stress. Etre malade juste avant un évènement important – une grosse présentation au travail qui pourrait vous valoir une promotion – pourrait vraisemblablement être causé par le stress. Le stress affaiblit votre système immunitaire, vous rendant plus susceptible de tomber malade. Même si vous consommez la bonne quantité de vitamines, de nutriments, et faites régulièrement de l’exercice pour combattre la maladie, un niveau de stress élevé affaiblit votre système immunitaire, donc gérer votre stress est vraiment important pour rester en bonne santé.

8. Règles irrégulières et crampes douloureuses

Les règles mensuelles qui viennent avec des crampes, des fringales et des changements hormonaux sont déjà désagréables et gênantes. Mais si vous êtes stressée, vos règles pourraient vraiment devenir un problème, avec des crampes si sévères que vous ne pouvez rien faire d’autre que de rester au lit, et une irrégularité qui vous rend paranoïaque par rapport à la venue de votre cycle. Le stress peut même entrainer l’absence complète de règles, une maladie appelée aménorrhée secondaire. Le déséquilibre dans les hormones qui survient lorsque vous êtes stressée est dangereux pour votre corps, et pourrait même causer des problèmes de stérilité. Faire de l’exercice peut aider à soulager la douleur et réduire une partie de votre stress.

9. Démangeaison cutanées

Si votre peau est hydratée mais que vous passez votre temps à vous gratter, ou si vous avez de nouveau des poussées d’eczéma sévères alors que vous avez contrôlé la maladie il y a longtemps, cela pourrait être dû au stress. Se sentir anxieux ou nerveux peut entrainer des démangeaisons, et si cela dure, vous pourriez vous sentir encore plus stressé. Les démangeaisons sont un symptôme commun du stress car il affaiblit votre système immunitaire, ce qui vous rend plus sensible aux infections et irritations cutanées. Des éruptions peuvent également survenir, se comportant comme une réaction allergique au stress.

10. Graisse abdominale

Il vous semble déjà impossible de vous débarrasser de vos bourrelets en faisant de l’exercice et en vivant de manière saine, et le stress peut rendre les choses encore plus difficiles. Le stress chronique peut entrainer l’accumulation de graisse dans la zone abdominale et rendre sa perte difficile – sauf si vous parvenez à mieux gérer votre stress. Lorsque vous êtes stressé, votre corps tente de se protéger en libérant de l’adrénaline et du cortisol, ce qui entraine la faim. La faim et les fringales sont souvent pour des produits riches en glucides et en acides gras, qui s’installent directement sur votre tour de taille. Ils entrainent également la perte de masse musculaire, ce qui ajoute encore plus à votre ventre mou.

Share This Article

X