Santé FRA

Thé noir versus thé vert : lequel est le plus sain ?

Si vous êtes amateur de thé, vous rendez déjà un excellent service à votre corps et à votre santé. Mais quant à déterminer lequel des thés, noir ou vert, est le plus sain, consultons les experts pour découvrir quel breuvage offre le plus de bienfaits nutritifs…

1. La valeur nutritive du thé

En matière de thé, quelle que soit la sorte, le clou du spectacle est la présence d’antioxydants puissants, en particulier un type d’antioxydants appelé polyphénols. Pour ceux qui l’ignorent, les antioxydants sont des molécules qui empêchent l’oxydation et la production de radicaux libres.

Les radicaux libres, provenant de la pollution environnementale et de la fumée de cigarette, peuvent endommager l’ADN et contribuer au développement de maladies comme le cancer. Mais quel thé, noir ou vert, délivre-le plus de ces antioxydants puissants par gorgée ?

2. Teneur en antioxydants des thés noirs et verts

Vous supposez peut-être que le thé vert contient plus de polyphénols (un type d’antioxydant) que le thé noir, mais les chercheurs de l’Institute for Cancer Prevention de Valhalla, à New York, affirment « pas si vite ».

Le thé vert et le thé noir proviennent du même théier, l’espèce Camellia sinensis, ce qui veut dire que le thé vert et le thé noir contiennent des teneurs similaires des polyphénols qui, selon les études effectuées en laboratoire, bloquent les dégâts occasionnés à l’ADN par le tabac et les autres toxines environnementales.

3. Le thé vert empêche la maladie d’Alzheimer

Cependant, des études effectuées par le National Cancer Institute indiquent qu’en termes de polyphénols, le thé vert est une boisson plus riche en une catéchine active particulière, appelée gallate d’épigalocatéchine (EGCG).

De multiples études vantent les pouvoirs du thé vert en matière de protection contre la perte de mémoire liée au vieillissement. L’étude du NCI a également associé le thé vert en particulier à une mémoire améliorée et à la prévention de la maladie d’Alzheimer.

4. Le thé noir réduit le risque de maladie de Parkinson

Le thé noir, d’un autre côté, bien que moins riche en EGCG, contient plus de polyphénols théarubigines et théaflavines qui sont associés à un risque réduit de cholestérol, de diabète, de maladie de Parkinson, d’ostéoporose et de calculs rénaux.

Selon les résultats d’un rapport de l’Institut National de la Santé et du National Cancer Institute, consommer du thé noir, et non du thé vert, réduirait de manière significative le risque global de développer la maladie de Parkinson.

5. Bienfaits innombrables des deux boissons sur la santé

Des tas d’études sur animaux et sur l’être humain nous confirment la puissance des antioxydants présents dans les thés verts et noirs et leurs bienfaits sur notre santé… La preuve est dans la théière.

Ces deux boissons s’avèrent être pleines de bons points santé, ce qui pourrait expliquer pourquoi le thé noir est si populaire en Europe et aux États-Unis, tandis que le thé vert est le plus populaire en Chine et au Japon.

6. Thé vert et thé noir pour la santé globale

Au final, ces deux boissons s’attaquent aux radicaux libres nocifs et servent à purifier le corps. C’est en partie dû à la teneur importante de polyphénols présents dans chaque boisson, mais aussi à un tiercé gagnant d’antioxydants appelés flavonoïdes : les théarubigines, les catéchines et les épicatéchines, qui repoussent les toxines et radicaux libres nuisibles.

Le thé noir et le thé vert ont été associés à une réduction significative de la croissance de tumeurs cancéreuses, à la stimulation du métabolisme pour aider à la perte de poids, à l’amélioration de la peau et au renforcement des os, et même à l’atténuation des maladies chroniques comme l’AVC, les maladies cardiaques, le diabète et la maladie de Parkinson.

7. Le thé vert protège le cœur et empêche le cancer

Le thé vert, par exemple, a été associé à une réduction des crises cardiaques et des AVC. Une recherche effectuée au centre médical de l’Université du Maryland a découvert que les personnes qui sirotaient trois tasses ou plus de thé vert par jour réduisaient leur risque moyen de développer une maladie cardiaque en abaissant le mauvais cholestérol et le taux de triglycérides.

Des études additionnelles effectuées à l’Université du Maryland notent également que le thé vert, et l’extrait de thé vert pourraient réduire de manière significative le taux de multiplication des cellules cancéreuses cutanées, dans l’estomac, l’œsophage, le côlon, les poumons, la vessie, le pancréas, les ovaires et les seins. Par exemple, une étude conduite sur des hommes a indiqué que les hommes qui buvaient régulièrement du thé vert augmentaient leur espérance de vie de 5 ans par rapport à ceux qui ne buvaient pas de thé vert. Une autre étude de l’université effectuée sur les femmes pré-ménopausées victimes d’un cancer du sein en phase précoce a découvert que boire 5 tasses de thé vert par jour ralentissait la propagation du cancer et réduisait le taux de résurgence du cancer après traitement.

8. Thé noir pour l’énergie et le métabolisme

En matière de contenu en caféine, le National Cancer Institute a déterminé que le thé noir était plus efficace et puissant au réveil (entre 64 et 112 milligrammes de caféine dans une tasse de 25 cl), tandis que le thé vert n’en contenait qu’environ 24 à 39 milligrammes par tasse. En matière d’énergie, de vigilance et de perte de poids, le thé noir est gagnant, selon des recherches de Web MD, qui soulignent la teneur plus importante en caféine et d’une substance appelée théophylline, deux substances associées à un rythme cardiaque accéléré, un métabolisme stimulé et une énergie plus importante.

De plus, des études publiées par l’Institut National de la Santé notent que le thé noir entraine une réduction significative des lipoprotéines de basse densité (mauvais cholestérol), ce qui aide globalement à la prévention des maladies cardiovasculaires.

9. Une note sur la caféine

Si vous faites attention à votre consommation de caféine, buvez des boissons décaféinées à partir de midi. Que ce soit décaféiné ou pas, cela n’affectera pas le contenu en flavonoïdes.

Cependant, si vous souffrez d’une maladie ou êtes sous médicaments, il vaut toujours mieux consulter votre médecin avant de siroter des quantités importantes de thé noir ou vert avec de la caféine, car celle-ci pourrait entrainer privation de sommeil, palpitations cardiaques, irritabilité et vertiges.

X