caféine FRA

Que se passe-t-il lorsque vous arrêtez la caféine ?

La consommation de caféine peut être assez déroutante. Tandis que de nombreuses études vantent les bienfaits du fait de boire une tasse de cette boisson matinale pour améliorer l’énergie, la vigilance et la mémoire, autant de rapports suggèrent que les orientaux boivent bien trop de caféine et devraient réduire ou éviter complètement sa consommation.

Avant d’arrêter la caféine pour de bon, vous devriez être conscient de ces sept choses…

1. Déficit en antioxydants

Selon plusieurs sources, le café est de manière surprenante très riche en antioxydants. Bien que le thé vert reçoive tout le crédit, le café matinal délivre sa juste part de super pouvoirs anti radicaux libres. En fait, des études de l’American Journal of Epidemiology et du journal Breast Cancer Research montrent que boire du café peut aider à empêcher les maladies cardiaques et le cancer du sein.

L’étude sur le cancer du sein a montré que les femmes qui buvaient 5 tasses de café ou plus par jour réduisaient de 57 % leur risque de développer un cancer du sein par rapport aux femmes qui n’en buvaient qu’une tasse. Donc si vous voulez arrêter le café, assurez-vous de le remplacer par une autre boisson caféinée saine, comme le thé vert, pour compenser la perte de ces antioxydants.

2. Dormez plus profondément

Vous connaissez une personne qui a arrêté la caféine et affirme dormir mieux que jamais ? Il s’avère qu’elle a sans doute raison. Une recherche publiée dans le Journal of Clinical Sleep Medicine a découvert que les personnes qui ne boivent pas de caféine ont tendance à avoir un sommeil de meilleure qualité.

Les résultats de la recherche expliquent que ceux qui boivent des boissons et consomment des aliments caféinés, même six heures avant de se coucher, souffrent de plusieurs perturbations durant la nuit et se réveillent fatigués et avec des envies de caféine. Donc bien que vous vous sentiez fatigué et nerveux lorsque vous arrêtez la caféine pour la première fois, vous serez mieux reposé à long terme si vous tenez votre résolution.

3. Effet de manque de caféine

Arrêtez la caféine (et ça signifie le café, les sodas, le thé et même certains aliments) d’un seul coup vous fera vous sentir mal – mais ce sentiment sera temporaire. Les diététiciens de l’Academy of Nutrition and Dietetics affirment que le manque de caféine entraine des sautes d’humeur, des envies de fringales, de la fatigue et même des maux de tête.

Cependant, le manque dépend de la consommation de caféine : le plus vous consommiez par jour, le plus le manque sera dur et long (jusqu’à 10 jours). C’est pourquoi les diététiciens recommandent une période de sevrage plus lente durant laquelle vous limitez graduellement votre consommation de caféine pour rendre le manque plus gérable.

4. Déclin temporaire des performances

Ça ressemble peut-être à une erreur informatique – « déclin temporaire des performances » -, mais la caféine aide à accélérer le temps de réaction, ce qui affecte les performances et la puissance des entrainements.

Selon une recherche de l’American College of Sports Medicine, ceux qui arrêtent la caféine pourraient remarquer un déclin temporaire de leurs performances durant leurs séances d’entrainement. Mais après la période de sevrage, vous reviendrez à vos exercices en vous sentant plus calme et plus concentré.

5. Adoptez le calme

Vous savez déjà que la caféine est un stimulant, surtout pour stimuler la vivacité matinale. La caféine stimule le système nerveux du corps, qui produit de l’adrénaline et déclenche la réponse du « combat ou de la fuite ». Cependant, des études publiées par l’Institut National de la Santé révèlent que même si c’est une bonne chose avant une présentation importante au boulot, la caféine a également des effets de vasoconstriction des vaisseaux du cerveau.

Lorsque nous buvons de la caféine, nos vaisseaux sanguins se compriment et notre pression artérielle monte, et des niveaux plus élevés de caféine chronique sont nécessaires. Naturellement, sur le long terme, la dépendance chronique à la caféine peut créer toute sorte de problèmes de santé chronique. Et au contraire, ceux qui arrêtent la caféine se sentent plus détendus et calmes, après la période de sevrage.

6. Digestion améliorée

Avez-vous déjà remarqué qu’après une journée d’excès de caféine, vos selles deviennent… explosives ? Il n’y a pas de belle façon de le dire : l’abus de café, de sodas caféinés et de thé peut vous faire courir jusqu’à la salle de bain.

Selon les microbiologistes moléculaires de l’école de médecine Keck de l’Université de Californie du Sud, à Los Angeles, la caféine fonctionne de la même manière sur vos niveaux d’énergie que sur votre système digestif : en accélérant les choses, et en agissant comme un laxatif assez puissant ! Ajoutez la nature acide du café et vous pourriez vous retrouver avec un cas gênant de diarrhée. Cependant, ceux qui ne consomment pas de caféine ont tendance à avoir une digestion plus calme et des selles plus régulières.

7. Fluctuations de poids

Bien que boire du café puisse aider légèrement à perdre du poids (en tant que coupe-faim), cela peut également entrainer la prise de poids. Un peu de crème épaisse, du sirop sucré, ou une cuillère de crème fouettée dans votre tassé d’après-midi peut facilement ajouter des calories… sauf si vous buvez votre café noir.

Mais c’est également le cas si vous arrêtez la caféine. Une recherche de la Mayo Clinic montre que le sevrage de caféine peut entrainer nervosité, perte d’énergie et la tendance à se goinfrer. Quel que soit votre cas, gardez les fluctuations de poids à l’œil !

Share This Article

X