Immunité FRA

8 signes d’une immunité affaiblie

Vous avez tendance à attraper tous les rhumes ou grippes présents dans un rayon de 5 kilomètres ? OK, j’exagère, mais pour de nombreuses personnes, la saison de la grippe entraine toux, maux de gorge et reniflements l’un après l’autre, de la fin de l’automne jusqu’à la fin de l’hiver. Une majorité des professionnels de la santé considèrent les huit signes suivants comme des indications de vulnérabilité à la grippe chez un individu.

Voici 8 signes qui indiquent que votre système immunitaire n’est pas aussi fort que vous ne le pensiez…

1. Vous êtes constamment malade

De nombreux experts affirment que le signe le plus évident d’une faible immunité est le fait de constamment couver une maladie. L’adulte américain moyen est touché par 2 à 4 rhumes, tandis que les enfants contractent en moyenne 6 à 8 épisodes de maladie durant une saison grippale (de la fin de l’automne à la fin de l’hiver). Si vous êtes malade plus souvent, c’est un signe que votre système immunitaire ne combat pas efficacement les microbes.

2. Eau potable de faible qualité

Boire de l’eau du robinet, comme 25 millions d’autres Américains, est une pratique commune. Mais les scientifiques de la Dartmouth Medical School avertissent contre le fait de supposer que votre eau potable est propre et sans produits chimiques. Par exemple, des recherches ont découvert que l’eau contenue dans les puits municipaux américains contient souvent de l’arsenic, et même si les concentrations ont été approuvées par l’Agence de Protection Environnementale Américaine, ce produit chimique affaiblirait la réponse immunitaire au virus du H1N1 et à d’autres souches grippales.

3. Vous êtes constamment stressé

Si vous n’avez pas le temps de vous détendre entre votre travail et vos obligations familiales et sociales, le stress répété pourrait compromettre votre système immunitaire, selon l’American Psychological Association. C’est pourquoi vous tombez souvent malade après un grand projet au travail ou un examen important. Et si vous êtes déjà malade, le stress chronique peut exacerber les symptômes de votre rhume ou de votre grippe, entrainant le virus à persister plus longtemps dans votre organisme.

4. Vous mangez trop de sucre

Selon une étude publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition, en plus d’être mauvaises pour votre santé buccale et votre tour de taille, les envies de sucre, de sodas, de pâtisseries et d’autres collations au sucre raffiné affectent votre système immunitaire, car le sucre affaiblit la réponse des globules blancs (tueurs de microbes). Cela signifie que si vous consommez plus de 100 grammes de sucre (environ 3 cannettes de sodas) par jour, votre système immunitaire est probablement incapable de lutter contre les germes et les bactéries.

5. Voies nasales sèches

Vous détestez peut-être avoir un nez bouché ou qui coule, mais lorsque vos cavités nasales sont humides, voire coulantes, c’est un signe que votre corps combat la grippe. Le mucus est un ticket aller-simple hors du corps si vous êtes atteint d’un microbe ou d’un virus. D’un autre côté, si votre nez est archi-sec, les microbes persistent plus longtemps, et les rhumes et grippes deviennent plus fréquents. Pour humidifier vos voies nasales durant la nuit, utilisez un humidificateur dans votre chambre à coucher.

6. Vous avez quelques kilos de trop

Ces kilos superflus pèsent sur votre corps – y compris sur votre cerveau, votre cœur, vos articulations et votre système immunitaire. Si vous êtes obèse, une réaction métabolique en chaine à lieu dans votre corps, compromettant l’équilibre hormonal et l’absorption de nutriments, causant de l’inflammation chronique, et vous rendant sujet à toutes sortes d’infections par des microbes. Une étude de 2009 effectuée par les Instituts Nationaux de la Santé a conclu que des anomalies métaboliques associées à l’obésité augmentaient le risque de contraction du virus de la grippe porcine A (H1N1).

7. Vous n’avez aucune énergie

Bien sûr, c’est normal de se sentir fatigué en automne lorsque le corps s’adapte à une nouvelle saison. Mais après quelques semaines, si vous vous sentez toujours léthargique et que vous n’avez qu’une envie, c’est de dormir, votre système immunitaire a probablement besoin d’être stimulé. Redémarrez votre système immunitaire grâce à une alimentation équilibrée, de l’exercice régulier et 8 heures de sommeil par nuit.

8. Vous êtes déshydraté

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi boire beaucoup de liquides (en particulier des tisanes et de l’eau) est prescrit par votre médecin lorsque vous combattez la grippe ? Le corps utilise ses liquides pour purifier et éradiquer les microbes et autres toxines. Jetez un œil à votre urine – si elle est jaune foncée, vous devez boire plus d’eau et de tisanes pour renforcer votre système immunitaire.

Share This Article

X