Santé bucco-dentaire FRA

7 problèmes de santé révélés par votre bouche

Lorsque votre dentiste vous demande d’ouvrir grand la bouche et de dire ‘aaaah’, il ou elle détecte bien plus que la plaque dentaire, les dents ébréchées et les quelques caries oubliées. Tout comme les yeux qui sont également surnommés ‘les miroirs de l’âme’, la bouche pourrait bien être surnommée ‘le miroir de la santé globale’. En vérité, votre dentiste peut repérer vos mauvaises habitudes – alcoolisme, addiction aux sodas, diabète et cancer buccal – simplement en examinant votre bouche…

1. Vous êtes alcoolique

Si vous êtes accro à l’alcool, le simple fait d’ouvrir votre bouche et de respirer au visage de votre dentiste est suffisant pour le convaincre que vous avez un problème d’alcool. Selon le National Institute on Alcohol Abuse and Alcoholism (NIAAA), un dentiste peut repérer des patients alcooliques de plusieurs façons, en commençant par l’haleine alcoolisée et le visage rougeâtre, aviné.

De plus, la recherche révèle que les alcooliques sont plus sujets aux caries. Cela est dû à une bouche excessivement sèche (à cause de la consommation d’alcool) et acide. Selon le NIAAA, ceux qui ont un problème d’alcool ont tendance à négliger leur hygiène buccale et à avoir une alimentation déséquilibrée.

2. Vous buvez beaucoup de sodas

Si vous avalez de nombreux sodas ou boissons énergétiques (p.ex. Gatorade) durant la journée, votre dentiste le sait sans doute déjà. Selon le Dr Hugh Flax, dentiste basé à Atlanta, les dents ébréchées peuvent être un signe de dents faibles et délicates causées par l’ingestion de boissons sucrées.

Si vous consommez régulièrement un excès de boissons énergétiques et sodas, le fait de rincer vos dents et gencives dans des sucres raffinés et des acides les affaiblit et les endommage, les rendant plus sujettes aux éclats. Le Dr Flax souligne que les boissons énergétiques ont tendance à être encore plus acides que les sodas, et peuvent éroder l’émail encore plus rapidement.

3. Vous souffrez d’un trouble alimentaire

Si votre dentiste aborde le sujet de la boulimie durant votre examen annuel, il peut avoir détecté les signes subtils de ce trouble alimentaire en examinant votre bouche. Selon le National Eating Disorder Information Centre (NEDIC) canadien, les dentistes sont souvent les premiers professionnels de la santé à remarquer les signes révélateurs de la boulimie chez 89 % des patients boulimiques qui en souffrent.

Ceci est dû au fait que les boulimiques développent un motif particulier d’érosion acide des dents près de l’avant de la bouche, un motif d’érosion dentaire que votre dentiste peut facilement identifier. Cependant, les professionnels médiaux devraient noter que ce motif d’érosion peut également survenir chez les patients qui ont des remontées acides ou prennent des antidépresseurs.

4. Vous êtes diabétique

Selon des recherches de Web MD, les patients qui souffrent d’un diabète non contrôlé sont sujets aux problèmes dentaires – particulièrement aux gonflements, saignements, à la sensibilité et à l’infection des gencives. Une glycémie non contrôlée peut réduire l’apport sanguin vers les gencives, et la bouche sèche (et production moindre de salive) peuvent exacerber le développement de bactéries et l’accumulation de plaque, entrainant des maladies parodontales.

Un dentiste pourrait être le premier professionnel médical à vous demander si votre glycémie a été récemment testée à cause de signes présents dans votre bouche, comme le saignement, le gonflement et la décomposition des gencives.

5. Vous avez un cancer de la bouche

Selon les dernières statistiques de la Société canadienne du cancer, 4100 nouveaux cas de cancer de la bouche surviennent chaque année au Canada. Et croyez-le ou non, les dentistes jouent un rôle important dans le diagnostic précoce de cette maladie, en étant les premiers experts médicaux à remarquer les changements subtils dans la bouche, qu’un médecin généraliste pourrait ne pas détecter durant votre bilan annuel.

Par exemple, un patient pourrait se plaindre à son dentiste de saignements inexpliqués et d’une texture étrange dans la bouche. Durant l’examen, un dentiste peut identifier les signes révélateurs de cancer de la bouche – gonflement, épaississement, grosseurs, zones érodées, taches blanches et/ou rouges le long des gencives et à l’intérieur de la bouche – qui nécessitent un suivi à l’aide d’une biopsie des tissus.

6. Vos sinus sont infectés

Saviez-vous que les patients confondent souvent une infection des sinus avec une rage de dents ou la nécessité d’une dévitalisation ? Selon la Mayo Clinic, il n’est pas rare que les patients confondent une sinusite avec un problème dentaire puisque les racines des dents supérieures sont situées dans la même zone que la base des sinus.

Les infections des sinus peuvent entrainer des pressions intenses dans la même région que celle des érosions et rages de dents. Une recherche de Web MD suggère aux patients qui pensent avoir une rage de dents de se pencher pour toucher leurs pieds. Une douleur qui s’aggrave avec le mouvement (p.ex. se pencher ou se coucher) est sans doute liée aux sinus, et vous devriez consulter un médecin.

7. Vous êtes enceinte

Selon une recherche de Web MD, environ 40 % des femmes développeront une gingivite durant leur grossesse. L’influx d’hormone progestérone durant la grossesse est coupable du risque plus élevé de parodontite (maladie parodontale) et de gingivite (inflammation des gencives). C’est pourquoi cette maladie est appelée ‘gingivite de grossesse’.

Web MD suggère que la surproduction de progestérone déclenche la croissance de bactéries responsables de la gingivite, ce qui augmente la plaque, érode et enflamme les gencives, et exacerbe le risque de maladie parodontale, surtout à la fin de la grossesse.

X