Lupus FRA

10 Pratiques à Privilégier ou à Eviter concernant l’Alimentation et le régime avec le Lupus

Le Lupus est une maladie auto-immune chronique dont les symptômes varient. Il peut être causé par certains médicaments et se retrouve plus fréquemment chez les femmes. Les symptômes du lupus comprennent douleur thoracique, fièvre, perte de cheveux, éruption malaire/de papillon, photosensibilité, etc.

L’alimentation est un facteur clé de la santé physique globale. Ce que vous mangez peut altérer la manière dont votre corps traite une inflammation et la vitesse à laquelle il guérit. L’utilisation de stéroïdes et d’autres médicaments est commune chez les personnes souffrant de lupus, mais un changement de régime alimentaire peut également aider.

Voici dix pratiques à privilégier ou à éviter concernant l’alimentation et le lupus.

10. Éviter : le Soda

Evitez les boissons acides remplies de sucres et de produits chimiques. Dites non aux sodas ! Ils sont remplis de calories vides et peuvent causer inflammations et ballonnements.

9. Privilégier : l’eau

Buvez suffisamment d’eau quotidiennement. La règle des 8 verres par jour n’en est pas une, mais vous devriez boire de petits verres d’eau régulièrement. Elle aide à se débarrasser des toxines du corps et peut booster les systèmes digestifs lents dont les personnes atteintes de lupus souffrent.

8. Éviter : la viande rouge

Consommer de la viande rouge peut causer des poussées de lupus. Elle peut provoquer des inflammations et est riche en graisses saturées. Cela dit, la viande rouge est riche en fer nécessaire au corps, alors consultez un docteur concernant un supplément alimentaire.

7. Privilégier : le poisson

Le poisson maigre est riche en acides gras oméga-3 et forme une excellente alternative à la viande rouge. Optez pour des produits de la pêche non transformés ; certaines variétés pré-cuisinées sont riches en sel et en GMS.

6. Éviter : les glucides raffinés

Les glucides raffinés incluent le pain, les pâtes et le riz blancs, et la plupart des snacks emballés. Ils peuvent causer de la rétention d’eau, ce qui entraîne des symptômes désagréables de lupus.

5. Privilégier : les aliments complets

Optez pour les aliments complets. Si vous avez envie d’amidon mais voulez éviter les glucides raffinés, consommez des pommes de terre ou du riz brun. Autant que possible, consommez des légumes et des fruits non cuits. Ils comportent plus de fibres et de nutriments quand ils sont crus.

4. Évitez : les édulcorants artificiels

Chaque marque d’édulcorant artificiel a ses inconvénients. Bien qu’aucune étude ne prouve l’existence d’une relation entre le lupus et les édulcorants artificiels, nombreux sont ceux qui croient à une connexion. Evitez de consommer ces produits par sécurité.

3. Privilégiez : les aliments anti-inflammatoires

Il existe de nombreux aliments naturellement anti-inflammatoires. Ceux-ci incluent les graines de lin, les avocats, les noix, les baies, les légumes verts à feuilles, les carottes, les courges et les protéines maigres. Privilégiez les aliments frais aux aliments transformés.

2. Évitez : le Fast-food

Les aliments prêt-à-manger regorgent de graisses mono-saturées, d’acides gras trans et autres. Ils sont également riches en sel et en sucres. Evitez ces aliments pour garder la santé. Si vous consommez du fast-food, testez les mélanges montagnards comme snacks durant la journée.

1. Privilégiez : les aliments faciles à digérer

Un des effets secondaires du lupus est un système digestif perturbé. Aidez-le en consommant des aliments digestibles facilement. Trempez vos noix avant de les manger. Les pousses sont une excellente option pour des légumes délicieux et nutritifs du potager.

X