Stress FRA

10 conseils pour des fêtes saines et sans stress

Pour certains, la saison des fêtes de fin d’année est faite de joie, d’offrir aux autres et à la famille, et de bonne nourriture. Pour d’autres, ce peut être un plongeon stressant et tortueux dans les profondeurs des problèmes de famille, de la surconsommation et des dettes. Avec les pressions et les attentes de décoration de la maison, de cuisiner et des fêtes couplées aux foules dans les magasins et les parkings, les fêtes de fin d’année peuvent être une saison faite de stress, de manger sous l’effet de l’émotion et de fatigue chronique.

Et en redoutant l’arrivée du mois de décembre, nous vous offrons les conseils suivants pour rendre cette saison aussi saine et sans stress que possible…

1. Sommeil

La saison des fêtes va commencer dans quelques jours et avec elle, les soirées tardives (couplées aux gueules de bois du lendemain). Et avec la pression de la saison sur les épaules, la privation de sommeil nous donne l’impression que le plus petit rocher devient une montagne.

Une bonne nuit de sommeil (entre 7 et 9 heures de sommeil profond) comporte des pouvoirs restaurateurs incroyables et nous donne la force de passer l’année jusqu’en 2016 (sans endommager les nerfs). Si vous avez du mal à vous endormir, éteignez vos appareils électroniques 30-45 minutes avant de vous coucher et/ou prenez une douche chaude ou un bain pour vous aider à vous détendre et provoquer le sommeil.

Christmas Stress

2. Mangez un légume

Avec toutes les délicieuses pâtisseries chez vous et au travail, il peut être difficile de vous rappeler de manger vos légumes. L’ingestion chronique de chocolat, de biscuits et de gâteaux peut être délicieuse un instant, mais peut mener à la fatigue, à des troubles gastro-intestinaux et même à la dépression.

Il peut être nécessaire de planifier quelques repas de la journée qui incluent autant de portions de légumes que possible, ou de préparer un plat de légumes avec sauce à laisser dans la cuisine pour grignoter (à la place des chips). En maintenant une alimentation saine, il est plus facile d’avoir l’énergie de traverser la saison des fêtes.

Vegetables

3. Promenez-vous

Lorsque nos vies sociales sont occupées, la première chose à être abandonnée est l’exercice. Avouons-le, il est difficile de vous entrainer entre les spectacles scolaires, les fêtes à la maison et les évènements au travail (et c’est normal). Bien qu’une pause sans exercice puisse faire du bien au corps, nous pouvons toujours profiter des bienfaits de l’activité physique en sortant marcher.

Bien que la marche n’ait pas forcément les mêmes vertus que votre entraînement de Crossfit, elle permettra d’augmenter l’apport d’oxygène, d’accélérer le cœur, d’améliorer l’humour, de réduire le stress et de profiter du plein air.

Go For A Walk

4. Dites non

Avec la saison des fêtes vient la pression de divertir, de se laisser divertir, et de donner un peu de notre argent et de nous-même. Pour certains, c’est naturel, mais pour d’autres, cela peut entraîner de l’épuisement, de l’écrasement et du stress.

Poser des limites personnelles est l’une des meilleures choses à faire pour notre santé durant les fêtes de fin d’année. Apprendre à dire non plus souvent nous donne tout simplement plus de temps pour nous concentrer sur les choses les plus importantes. Commencez par faire une liste des évènements importants (une liste de courses, en somme) et utilisez-la comme référence lorsque d’autres offres pointent leur nez. Il est bien plus facile de s’en tenir à un plan si vous en avez un.

Entertaining Holidays

5. Évitez de poser la norme de la perfection

Grâce aux médias sociaux et à tous les réseaux de déco d’intérieure, nous sommes exposés à encore plus d’images de la saison des fêtes « parfaite ». Les jours des guirlandes en papier sur le sapin ou d’une seule guirlande de lumière sont révolus. Je pourrais même dire que la décoration intérieure et l’organisation de fêtes sont dopées aux stéroïdes.

Le perfectionnisme a été mis en corrélation avec le stress, la colère et d’autres troubles de la santé mentale. Nous pouvons travailler d’arrache-pied pour préparer le parfait dîner de famille et toutes ses garnitures, mais devenons frustrés ou fâchés lorsque nous n’y parvenons pas. Si nous nous attendons à la perfection, nous serons toujours déçus, car elle n’existe pas. Il serait bon pour tous, de baisser nos attentes et de nous contenter d’une chaîne de popcorns sur le sapin et d’une dinde trop cuite, pour changer.

Holiday Dinner

6. Établissez un budget

N’est-il pas vrai que lorsque nous allons au magasin pour chercher un dernier cadeau, nous en sortons avec des sacs remplis ? L’ironie malheureuse, c’est que la plupart des cadeaux seront aussitôt oubliés ou négligés, et nous nous demandons ensuite pourquoi nous avons dépensé tout cet argent.

Pour sortir de la saison des fêtes avec des finances en bonne santé, il est important de faire un inventaire réaliste de ce que nous devons dépenser et de faire un budget pour chaque personne de notre liste. Pas la peine d’exagérer les cadeaux si c’est pour souffrir d’une dette de crédit en janvier.

Stress

7. Prévoyez du temps pour vous

Pas besoin d’attendre décembre pour avoir un horaire qui nous permette à peine de profiter de notre famille et de nous-même. Bien que la saison des fêtes offre des tas d’opportunités de freiner, elle apporte également un nombre d’engagements sociaux qui peuvent nous fatiguer.

Peu importe notre personnalité, nous avons tous besoin de temps pour nous reposer et nous régénérer. En espaçant les festivités, il est plus facile de respirer et de rester motivé. N’oubliez pas, ce n’est pas la quantité, mais la qualité des expériences sociales qui entraîne un sens de connexion avec les autres.

Holidays Downtime

8. C’est ok d’éviter les fêtes

Des émissions spéciales aux films de saison qui dépeignent des familles heureuses et de bonnes compagnies, nous sommes inondés de messages qui nous disent comment nous devrions agir et nous sentir durant les fêtes de fin d’année. Pour des tas de gens, la saison des fêtes n’est pas liée à l’amour ni à l’harmonie, mais à la perte et à la solitude.

Ressentir la pression de facteurs externes pour se conformer aux émotions de la saison peut nous forcer dans la dépression ou la tristesse. Accepter nos sentiments peut être la seule manière d’éviter les pressions des fêtes et de nous permettre de prendre ce temps pour faire ce que nous devons faire. Il y a des moments ou la célébration des fêtes n’est pas ce qu’il nous faut… et c’est ok.

Rest and Relax

9. N’oubliez pas de prendre soin de vous

Nous sommes nombreux à nous engager sur des célébrations durant les fêtes, seulement pour regretter nos décisions au moment de partir. Nous nous retrouvons au milieu de foules célébrant de manière bruyante, alors que tout ce dont nous rêvons est notre pyjama, un bon film et un bol de popcorn. Ça vous parle ?

Le vieux dicton de s’aider soi-même avant d’aider les autres s’applique également à la saison des fêtes de fin d’année. Si notre instinct nous dit de refuser une soirée pour rester dans le canapé, c’est que nous avons besoin de repos et de détente. Une fois que vous prenez soin de vous, vous pouvez prendre soin de votre famille plus efficacement (et profiter de chaque instant).

Holidays

10. Donnez (d’autres manières)

Bien que donner aux autres soit un excellent moyen d’améliorer notre qualité de vie, notre société met l’accent sur les cadeaux les plus voyants et les plus chers. Les publicités qui vantent le cadeau parfait « pour elle » suggèrent à présent une nouvelle voiture ou un collier en diamants. Qui peut se le permettre ?

Les cadeaux qui ont le plus de valeur sont ceux fait avec notre temps et notre attention. Offrir des expériences peut être bien plus bénéfique que d’offrir des choses. De plus, donner aux moins chanceux est un bon moyen d’aider nos voisins tout en bénéficiant des bienfaits sur la santé de l’acte de donner. N’oubliez pas que l’esprit du don n’a rien à voir avec l’argent que nous dépensons, mais de combien nous donnons aux autres.

Christmas Shopping
X