Depression FRA

10 changements de style de vie pour faire face à la dépression saisonnière

La dépression saisonnière, ou Trouble Affectif Saisonnier (TAS), commence habituellement à l’automne et se poursuit tout l’hiver. Les jours ensoleillés de l’été et la chaleur peuvent améliorer votre humeur, c’est donc logique que le froid et les jours plus courts puissent avoir un impact négatif sur votre santé mentale.

Le TAS est un type de dépression reconnu qui peut accroitre l’anxiété, la tristesse et le stress, réduire votre plaisir dans vos activités régulières, vous donner un sentiment d’isolation, des sautes d’humeur, et une panoplie d’autres symptômes qui peuvent affecter votre vie. Mais il existe des moyens de faire face au TAS, donc, rassemblez vos forces intérieures et débarrassez-vous de votre blues hivernal grâce à ces 10 changements de style de vie…

1. Exercez-vous régulièrement

Il semblerait que tous les problèmes de santé puissent être résolus en faisant de l’exercice régulièrement, et c’est facile de comprendre pourquoi. En plus d’améliorer votre santé physique, l’exercice régulier peut améliorer votre humeur durant les mois hivernaux. Lorsque vous faites de l’exercice, votre corps libère des endorphines, apportant des sentiments positifs et augmentant votre énergie. Vous profiterez également des autres bienfaits de l’exercice régulier : renforcement, réduction de la masse graisseuse et bonne santé globale. Et bien sûr, si vous couplez l’exercice régulier à un régime alimentaire équilibré, votre corps entier vous dira merci.

2. Sortez en société

C’est tentant de se blottir dans son canapé et de regarder la télévision pendant des heures si vous avez le blues de l’hiver, mais vous ne faites qu’aggraver les choses. Au lieu d’hiberner, passez du temps avec vos amis et votre famille. Sortez de chez vous au moins une fois par semaine, voire plus. Aller boire un café avec un ami est parfois suffisant pour vous remonter le moral. Sortir vous permet également de vous adapter à la météo automnale et hivernale, d’être moins pessimiste, et peut empêcher ces changements saisonniers d’affecter votre vie sociale.

3. Planifiez un voyage

Pour les personnes qui vivent dans des régions plus nordiques et expérimentent des changements drastiques de météo comme de la neige, de la pluie et du gel, il suffit parfois de faire un petit voyage vers la chaleur au cœur des mois les plus sombres. Si possible, partez en direction du sud pour une semaine de soleil et de chaleur – cela vous remontera le moral en plus de vous donner des couleurs. En plus de vous réchauffer, planifier un voyage vous permet de vous réjouir de quelque chose à venir. Comptez les jours jusqu’à cette semaine de détente et de bains de soleil pour vous motiver à passer l’hiver.

4. Prenez le soleil aussi souvent que possible

Vous n’aimez peut-être pas le froid, mais il y aura sûrement quelques jours ensoleillés durant l’automne et l’hiver. Profitez-en pour mettre des couches et passer du temps à l’extérieur. Le soleil ne sera sans doute pas là très longtemps, mais prendre un bain de soleil peut aider à réduire les symptômes du Trouble Affectif Saisonnier. Nos corps ont besoin de soleil, donc au lieu de vous cacher à l’intérieur pendant 5 à 6 mois, habillez-vous et profitez du plein air. Qui sait – vous pourriez bien apprendre à aimer le froid.

5. Laissez entrer la lumière

Un des moyens les plus simples pour faire face à la dépression hivernale est de laisser entrer la lumière dans votre maison autant que possible. Fermer les rideaux et les volets en hiver est courant, mais ouvrir les rideaux pour laisser passer la lumière du jour pourrait stimuler votre humeur et vous faire sortir de votre cafard. Asseyez-vous à proximité de fenêtres et ne fermez pas les rideaux avant qu’il ne fasse noir. Accepter et profiter de la lumière du jour peut diminuer l’effet des symptômes du TAS.

6. Luminothérapie

La luminothérapie est populaire et efficace pour traiter la dépression saisonnière. Les lampes à lumière blanche sont efficaces, car elles imitent les rayons du soleil. Vous devriez utiliser les lampes chaque matin pour plus de bienfaits, et vous pouvez l’allumer lorsque vous faites vos tâches habituelles, comme téléphoner, déjeuner ou travailler. L’opinion des médecins diffère quant à la durée de temps d’utilisation, et comme pour toutes les dépressions, ce qui fonctionne pour une personne ne fonctionne pas nécessairement pour une autre. Consultez un médecin pour voir par où commencer.

7. Envisagez de consulter un thérapeute

Le TAS est une forme de dépression, et le meilleur traitement est parfois de consulter un thérapeute, ou de combiner un thérapeute à des modifications de style de vie. Si vous souffrez de dépression saisonnière sévère qui affecte votre vie et vous empêche de faire certaines choses, consulter un thérapeute peut vous aider. Parfois, des changements mineurs peuvent améliorer votre humeur, mais cela ne fonctionne pas pour tout le monde. Consulter un thérapeute peut vous aider à traiter vos sentiments négatifs et à changer votre perspective et votre comportement. Cela pourrait également vous aider à ne pas retomber dans le même cycle à l’avenir.

8. Prenez du temps pour vous

Prendre du temps pour soi, ce n’est pas forcément être seul, mais c’est un temps pour être égoïste (parce que vous le méritez) et faire quelque chose que vous voulez vraiment. Lire un bouquin, prendre un bain, louer un film, s’offrir une pédicure, tester une nouvelle recette – peu importe ce qui vous fait plaisir, tant que vous prenez le temps de le faire. Sautez sur la chance de faire quelque chose qui vous rend heureux et que vous vous réjouissez de faire. Prenez ce temps pour vous, bien mérité, au moins une fois par semaine. La météo se met parfois sur votre chemin, mais ne la laissez pas vous dissuader. Forcez-vous à prendre du temps pour vous, et ne faites pas d’excuse.

9. Évitez de consommer trop de glucides

En hiver, vous avez souvent envie de manger des aliments réconfortants et riches en glucides qui alourdissent votre estomac. Les pâtes, le pain, la purée de pommes de terre et les tourtes peuvent vous surcharger de glucides. Même s’il n’est pas nécessaire d’éviter complètement les glucides, en consommer trop peut aggraver les symptômes du Trouble Affectif Saisonnier. Les glucides peuvent affecter votre humeur directement à cause du pic de glycémie, forcément suivi par une hypoglycémie. À la place, consommez une alimentation équilibrée et saine de fruits, de légumes, de protéines et de fibres. Mangez autant de produits frais que possible et évitez les glucides si vous vous sentez fatigué ou paresseux tout l’hiver.

10. Prenez des médicaments si nécessaire

Les symptômes du TAS sont très différents et leur sévérité varie de personne en personne. Dans certains cas, vous devrez suivre un traitement médicamenteux pour faire face efficacement à la dépression hivernale. Si vous luttez contre le TAS et qu’il affecte vos relations ou vos activités quotidiennes, les médecins peuvent vous suggérer un antidépresseur pour vous aider à passer l’hiver. Consultez votre médecin à propos des différentes options disponibles. Dans certains cas, un supplément vitaminé pourrait vous être prescrit en plus d’autres médicaments et techniques d’adaptation.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X