Enfants FRA

5 moyens d’aider vos enfants à apprendre à rouler à vélo

Ce peut être une compétence qui revient naturellement, mais pour la majorité d’entre nous, apprendre à rouler à vélo a été l’une des compétences de l’enfance les plus difficiles à maitriser. Elle requiert la capacité à faire plusieurs tâches en même temps (équilibre, pédaler, tourner, arrêter), et il n’est pas surprenant que les enfants deviennent frustrés lorsqu’ils apprennent à coordonner tous leurs mouvements.

Avec beaucoup de patience et de pratique, les enfants apprennent généralement à rouler à vélo vers l’âge de 5 ou 6 ans, mais il n’y a pas d’âge d’or. Tout comme toute nouvelle compétence, il vaut mieux attendre que votre enfant soit prêt. Voici 5 moyens d’aider vos enfants à apprendre à rouler à vélo…

1. Commencez avec un tricycle

La version à trois roues du vélo permet aux enfants de devenir confortables avec l’idée du vélo. Sans avoir à se préoccuper de leur équilibre, ils peuvent se concentrer sur la maitrise des pédales et du guidon.

Les tricycles sont également plus proches du sol, et au cas où ils tombent, ce n’est pas aussi effrayant que de tomber d’un vélo. Mais ce n’est pas pour ça que les enfants ne devraient pas porter de casque sur un tricycle. Cette bonne habitude devrait toujours être encouragée.

2. Utilisez une draisienne

Les draisiennes sont une excellente invention, car elles éliminent le besoin de pédales et de vitesses. Elles permettent aux enfants de se concentrer sur les virages et l’une des compétences les plus importantes à vélo : l’équilibre. Pour fonctionner correctement, une draisienne doit être suffisamment petite pour que l’enfant puisse marcher avec le vélo tout en étant assis confortablement sur la selle.

Une fois que l’enfant maitrise la marche sur la draisienne en étant assis, la prochaine étape est d’apprendre à avancer en roue libre sur de petites distances pour développer les compétences d’équilibre sur le vélo. Une fois que les enfants sont confortables sur une draisienne, vous pouvez leur présenter un vrai vélo à pédales.

3. Roues de stabilisation

Les petites roues ou stabilisateurs peuvent aider un enfant à garder son équilibre et à maintenir le vélo droit, tout en se concentrant sur les pédales, le guidon et le frein. De nombreux enfants ont appris à bien rouler à vélo en utilisant des stabilisateurs, mais certains experts affirment que cela ralentit le processus d’apprentissage, car les stabilisateurs empêchent le vélo de pencher et peuvent entraver le frein.

Une fois que les stabilisateurs sont retirés, un enfant peut apprendre à s’équilibrer sans soutien ajouté, mais c’est souvent une expérience frustrante. Soudain, ils ne sont plus capables de rouler confortablement, et ils sont nombreux à arrêter de rouler tant qu’ils ne se sentent pas prêts à avancer à nouveau.

4. Binôme en vélo tandem

En plus d’être un excellent moyen de passer du temps avec votre enfant, le vélo tandem peut aider à développer les compétences nécessaires à votre enfant pour rouler seul. Ce système est appelé remorque de vélo pour enfant : un vélo pour enfant est attaché au vélo du parent, mais conserve ses propres pédales. Le parent garde toujours le contrôle, mais cette méthode permet à l’enfant de pratiquer l’équilibre, les virages et le pédalage.

Pour les enfants qui sont facilement frustrés, cette méthode renforce la confiance. Avec maman ou papa juste devant, ils sont capables de se concentrer sur les compétences requises pour rouler à vélo sans avoir peur de tomber. Des casques devraient être portés par les parents et les enfants sur un vélo en tandem.

5. Apprenez à rouler sur un vélo

La manière traditionnelle d’apprendre à un enfant à rouler à vélo est de lui donner un vrai vélo. Ça semble évident, mais avec tant d’inventions et de modifications sur les vélos, les parents ont toujours l’embarras du choix. La méthode traditionnelle requiert plus de pansements que les autres choix, mais c’est une technique qui a prouvé sa valeur.

Tandis que l’enfant s’assied sur la selle et pédale, le parent court à côté en équilibrant l’enfant. Une fois que l’enfant pédale à une certaine vitesse, le parent laisse aller et l’enfant continue jusqu’à ce qu’il arrête le vélo ou tombe. Cette technique semble peut-être rude, mais de nombreux enfants ont bien appris à rouler à vélo de cette manière. Une approche plus récente de cette technique est d’utiliser une colline herbeuse et de permettre à l’enfant de rouler doucement vers le bas de la colline, en remontant les pieds tandis que l’élan les porte vers le bas. Une fois qu’ils sont confortables, ils peuvent commencer à pédaler.

Share This Article

X