Allergies FRA

Suis-je allergique à la caséine ?

J’ai une confession à vous faire. Non, je ne suis pas végétarien, et je ne fume pas en cachette non plus. Mais vous pourriez me juger pour admettre ce fait – je ne digère pas le lait de vache !

Bien que de petites portions de fromage de chèvre soient tout à fait OK, si quelqu’un rajoute un petit peu de crème, de lait, de glace, de beurre ou de fromage provenant de vaches laitières, dans ma nourriture, la réaction de mon corps n’est pas belle à voir!

Je suis allergique à la caséine.

1. Qu’est-ce qu’une allergie à la caséine ?

Comme la vaste majorité de la population, je blâmais le lactose pour ce que je pensais être un cas d’allergie alimentaire ordinaire. Mais c’était en fait la caséine, une des protéines du lait (comme le lactosérum), qui causait ces inflammations douloureuses dans mon ventre et mon système respiratoire, ces démangeaisons urticantes, picotements des lèvres, maux de tête, de cou et d’épaules, cette fatigue et même ces yeux irrités et gonflés à apparaitre tout à coup.

2. Allergie à la caséine vs. Intolérance au lactose

Tandis que l’intolérance au lactose apparait quand une personne manque des enzymes nécessaires à la digestion du lactose présent dans le lait, une personne allergique à la caséine souffre d’une réaction immunitaire immédiate et assez sévère, à la caséine présente dans le lait. Celle-ci cause une réponse immunitaire du corps, grave et erronée, tandis que le corps tente de se protéger contre les substances étrangères menaçantes.

3. Quand l’allergie à la caséine se développe-t-elle ?

Dans la majorité des cas d’allergies alimentaires, particulièrement celle au lait de vache, les premières réactions contre les allergènes apparaissent durant l’enfance. Certains enfants ont la chance de passer outre les symptômes sévères à l’âge adulte, mais une majorité de malchanceux apprennent à vivre sans lait de vache pour toute leur vie.

4. Que se passe-t-il si je consomme des aliments contenant de la caséine ?

Les individus allergiques à la caséine expérimentent leurs symptômes particuliers quand le système immunitaire attaque l’allergène et émet des anticorps (IgE) et des histamines pour se protéger.

5. La réponse immunitaire

Le système immunitaire, croyant qu’il doit protéger le corps contre un virus ou un germe étranger, déclenche la libération de produits chimiques, appelés histamine, qui entrainent les symptômes négatifs associés à la réaction allergique alimentaire.

6. Symptômes communs de l’allergie à la caséine

Dans un intervalle de quelques minutes lors de la consommation de caséine, les symptômes les plus communs comprennent :

Gonflement des lèvres, des tissus buccaux et de la langue

Restriction de la gorge, congestion nasale, toux, douleurs thoraciques, et difficultés respiratoires

Démangeaisons urticantes, éruption cutanée, eczéma

Nez qui coule, yeux irrités et larmoyants

7. Anaphylaxie et allergie à la caséine

Le symptôme le plus grave et terrifiant de la consommation du lait de vache lorsque vous êtes allergique à la caséine est l’anaphylaxie. Cette restriction des voies respiratoires peut survenir rapidement, et chez ceux qui souffrent en plus d’asthme, une intervention d’urgence est impérative.

8. En cas d’allergie grave à la caséine…

Pour des allergies sévères à la caséine ou au lait, votre médecin vous prescrira de la norépinephrine injectable (ou EpiPen) à transporter avec vous tout le temps. SI vous consommez de la caséine accidentellement, vous ou un proche peut administrer l’injection pour gagner du temps et contrer la réaction en attendant l’arrivée des secours.

9. En cas d’allergies légères à la caséine…

Votre médecin peut vous recommander de transporter des antihistaminiques sans prescription avec vous. Ceux-ci calmeront la réponse immunitaire et apaiseront les symptômes allergiques, si vous ingérez accidentellement des aliments contenant de la caséine.

10. Dites adieu au lait de vache

La meilleure prévention contre l’allergie à la caséine est de totalement éviter le lait de vache. Cela signifie maintenir une alimentation stricte sans caséine et éviter les aliments et boissons contenant du lait de vache – y compris le fromage, le pain et la pâtisserie faits à partir de lait, les sauces et soupes écrémées, le beurre, la crème, la crème glacée, certains glaçages et crèmes à tartiner. Heureusement, vous pouvez toujours consommer des aliments riches en calcium comme des jus, céréales, amandes, lait de soja, et des légumes comme le chou frisé, les épinards, la bette et le brocoli.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X