Sommeil FRA

Les 7 effets dangereux de la privation de sommeil !

Etes-vous une de ces personnes qui tentent de fonctionner sur le moins de sommeil possible ? Vous n’êtes pas seul(e) ; nombreux sommes-nous à souffrir de privation de sommeil. Mais à part vous transformer en zombie grincheux, le manque de sommeil peut affecter votre santé de sept manières très dangereuses…

1. Le manque de sommeil augmente le risque de maladies chroniques

Si vous souffrez d’insomnie, vous ne faites pas qu’oublier vos clés de voiture dans le frigo… pas encore ; vous pourriez augmenter vos chances de développer des maladies chroniques. Des recherches suggèrent que la majorité des insomniaques (environ 90%) développe un trouble de santé stimulé par le manque de sommeil – comme les troubles cardiovasculaires, l’arythmie, une pression artérielle élevée ou le diabète.

2. Le manque de sommeil vous vieillit

Vous pourriez vous sentir vieux de 100 ans après une semaine de mauvaises nuits, et il s’avère que vous pourriez en fait ressentir les effets vieillissants de la privation de sommeil. Admettez, ceux qui ne dorment pas bien en souffre les conséquences – peau terne, yeux gonflés et rouges, ridules, et cernes dus à l’augmentation de cortisol, l’hormone de stress qui perturbe la production de collagène cutané et l’élasticité de la peau.

3. La privation de sommeil réduit votre libido

Si vous manquez de sommeil, il y a des chances pour que vous ne soyez pas d’humeur non plus. Des études lient le manque de sommeil directement à la réduction de la libido chez les hommes et chez les femmes – due au manque d’énergie, à la frustration et au stress. Chez les hommes souffrant de troubles du sommeil (p.ex. apnée du sommeil), les niveaux de testostérone (hormone sexuelle) peuvent décroitre.

4. Le manque de sommeil peut entrainer la prise de poids

Vous êtes perdant lorsqu’il s’agit de manque de sommeil et de poids corporel équilibré. Pourquoi ? C’est logique que le manque de sommeil puisse entrainer de pauvres choix alimentaires : aliments transformés riches en sucre et en gras. Et quand le sommeil vous fuit plusieurs nuits d’affilée, vous êtes plus enclin à succomber à la faim et aux aliments tout-préparés tout en ayant peu d’énergie pour faire de l’exercice, ce qui entraine inévitablement une prise de poids.

5. La privation de sommeil cause la dépression

Vous vous sentez sûrement impuissant, frustré et découragé après plusieurs nuits sans sommeil. Mais si vous souffrez d’un trouble du sommeil chronique (p.ex. apnée du sommeil), des études montrent que vous avez plus de chance d’être dépressif. Une étude du sommeil datant de 2005 a prouvé que les individus cliniquement dépressifs dorment en moyenne 6 heures par nuit ou moins – tandis que les insomniaques sont 5 fois plus sujets à la dépression et autres troubles de l’anxiété.

6. Le manque de sommeil prive de pensées cognitives

Vous devez admettre que vous ne fonctionnez pas bien après une mauvaise nuit. Le travail ou l’école en souffrent en retour. C’est parce que le sommeil alimente nos processus cognitifs, et son manque réduit la durée d’attention, la vigilance, la concentration, la réflexion, la communication, l’apprentissage et les capacités de raisonnement.

7. La somnolence provoque des accidents

Le nombre d’accidents causés par des conducteurs privés de sommeil ainsi que le nombre de blessures de travail causées par des ouvriers épuisés est tragique. Le manque de sommeil est en fait un danger pour la sécurité publique – surtout si vous considérez que le manque de sommeil a le même effet que la conduite sous influence, causant environ 100 000 collisions automobiles chaque année aux USA.

X