Sommeil FRA

6 pour ou contre de la sieste chez les adultes

Nous sommes nombreux à rêver d’une petite sieste au bureau durant nos heures de travail, mais le patron n’est pas toujours pour ce genre de choses durant vos heures payées. En fait, la National Sleep Foundation affirme que rester éveillé toute la journée pour dormir toute la nuit pourrait ne pas être notre cycle de sommeil naturel, puisqu’il ne correspond pas à celui de la majorité des autres mammifères.

Bien que les siestes soient communes chez les bambins et les personnes âgées, elles pourraient avoir des bienfaits sur les adultes également. La fondation affirme que le pays entier est de plus en plus privé de sommeil, et qu’une sieste d’une demi-heure (à la pause déjeuner ?) pourrait aider à stimuler la vigilance. Jetons un œil à six avantages ou inconvénients de la sieste durant la journée…

1. Les siestes réduisent le risque d’erreurs

Lorsque nous sommes très fatigués, nous avons tendance à faire des erreurs d’inattention, que ce soit au volant, lorsque nous assemblons une voiture ou sommes en train d’écrire. Cependant, la fondation fait référence à une étude effectuée par la NASA sur des « pilotes militaires fatigués » et des astronautes, qui a déterminé qu’une sieste de 40 minutes augmentait le rendement au travail de 34% et la vigilance de 100% !

La fondation affirme également que fermer les yeux quelques minutes avant un long trajet au volant peut aider à empêcher les accidents. La source recommande de vous arrêter sur une aire de repos et de vous reposer aussi vite que possible si vous êtes déjà sur la route et vous sentez somnolent. Boire de la caféine et se reposer 20 minutes peut aider.

sleep 7

2. Les siestes peuvent perturber les nuits de sommeil

La Mayo Clinic affirme que la sieste « n’est pas pour tout le monde », et que pour certains, cela peut faire plus de mal que de bien. Si vous faites une petite sieste au bureau ou au lit durant la journée, cela peut entraîner de l’insomnie ou un sommeil de moindre qualité, ce qui peut vous rendre groggy le matin.

La Clinique affirme que contrôler la fréquence et la durée de la sieste peut aider à combattre ces effets négatifs. Cela signifie des siestes de 10 à 30 minutes de durée, et effectuées entre 14h et 15h, après la baisse de rendement du déjeuner, suggère la clinique.

cant' sleep

3. Les siestes peuvent améliorer la mémoire

LiveScience affirme que faire une sieste l’après-midi peut être bénéfique à la mémoire, surtout chez les jeunes adultes. Un article de 2014 explique qu’une étude a révélé que les jeunes adultes étaient capables de se rappeler de plus de mots appris durant un test de mémoire avant une sieste que les adultes plus âgés.

L’étude s’est concentrée sur des adultes entre 18 et 30 ans et entre 60 et 80 ans. Selon LiveScience, les résultats intéressants étaient que le groupe plus âgé se souvenait d’autant de mots du test, sieste ou pas.

Naps and Memory

4. Le repos réduit la tension

LiveScience déclare également que même si la sieste n’améliore pas la mémoire des séniors, elle réduit significativement l’hypertension artérielle liée à un risque accru de démence. Donc même s’il n’y a pas de bienfait immédiat apparent de la sieste chez les adultes plus âgés, elle pourrait aider leur cerveau à l’avenir.

Le journal The Telegraph au Royaume-Uni ajoute dans un article de 2015 qu’une sieste par jour pourrait littéralement vous sauver la vie. Une recherche a montré que des hommes et femmes d’âge mûr qui faisaient régulièrement la sieste à midi avaient une tension moins élevée que ceux qui restaient éveillés toute la journée. Cette tension décrue est liée à un risque moindre de crise cardiaque, affirme l’article.

Senior Napping

5. Le repos peut perturber les fonctions respiratoires

En même temps, le Daily Mail Online (un autre journal du Royaume-Uni) affirme que les siestes d’après-midi chez les adultes peuvent augmenter d’un tiers le risque de mourir plus jeune. Selon l’article, les résultats montrent que le risque de mourir de problèmes respiratoires comme la bronchite, l’emphysème et la pneumonie augmente de 2,5 fois.

La croyance des chercheurs de cette étude est que la sieste augmente l’inflammation du corps. Cependant, l’article note également que la sieste peut être un signe précoce de problème de santé sous-jacent. La bonne nouvelle, c’est que l’article reconnait l’autre recherche affirmant que la sieste réduit le risque de crise cardiaque.

Man Napping

6. Sieste en journée liée au diabète

Le Wall Street Journal affirme dans un article de 2015 qu’il existe un lien entre le diabète et les longues siestes chez les adultes – mais qu’il n’est pas clair si c’est le diabète qui entraîne la sieste, ou si ce sont les siestes qui augmentent le risque de diabète, explique l’article.

Des chercheurs de l’Université de Tokyo ont examiné les données de 10 études et découvert que ceux qui ressentaient souvent le besoin de dormir durant la journée avaient un risque accru de 56% de diabète par rapport à ceux qui restaient éveillés. Les personnes qui faisaient régulièrement des siestes d’une heure ou plus avaient 46% de risque en plus de développer du diabète, révèle la recherche. L’article suggère de faire examiner votre envie de sommeil par un médecin.

Daytime Napping
X