Système Circulatoire FRA

10 causes communes des anévrismes de l’aorte abdominale

Un anévrisme de l’aorte abdominale (AAA) survient n’importe où le long de l’aorte, l’artère majeure qui va du ventricule gauche (dans le cœur) à l’abdomen. L’AAA se développe en renflement rempli de sang qui fragilise les parois de l’aorte tandis que le sang circule à pression normale. A cause de l’espace étroit et de la pression accrue, l’aorte finira par se rompre, causant douleur intense et hémorragie interne.

Bien que la cause exacte des AAA soit inconnue, les dix facteurs suivants peuvent influencer leur développement…

1. Mauvaise alimentation

La recherche médicale lie le durcissement des artères (une maladie appelée athérosclérose) avec le développement d’anévrismes de l’aorte abdominale à cause de l’accumulation de graisses et d’autres substances dans le revêtement des vaisseaux sanguins. Cette accumulation de lipides est responsable de l’augmentation du risque d’anévrismes.

2. Tabagisme

Le tabac de cigarettes est également un déclencheur d’anévrismes de l’aorte. Nous sommes déjà conscients des effets néfastes du tabagisme sur le cœur, mais fumer entraine l’hypertension tandis que des plaques graisseuses s’accumulent dans vos artères – encourageant le développement plus rapide de l’anévrisme.

3. Infections

La vascularite, un type d’infection qui amincit les parois des artères et des veines, est liée à la croissance d’anévrismes de l’aorte abdominale. C’est en particulier l’inflammation causée par l’infection qui prend racine et utilise une portion de la paroi aortique.

4. Erosion des parois de l’aorte

L’inflammation et l’effet de ballonnement causé par l’anévrisme de l’aorte abdominale qui grossit en taille, détruira en fin de compte les cellules des parois de l’aorte, entrainant un affaiblissement et un affaissement des artères.

5. Hérédité

Les antécédents familiaux sont souvent liés au risque de développer des troubles de santé. Et en ce qui concerne l’anévrisme de l’aorte abdominale, les facteurs génétiques (comme des malformations congénitales ou avoir des frères et sœurs souffrant de cette maladie) pèsent lourd. Les hommes de race blanche sont également 4 fois plus enclins à développer l’AAA que les femmes ou aux autres groupes ethniques.

6. Blessure passée

Les accidents de voiture sont également une source de préoccupation, et les contusions portées à l’aorte abdominale lors d’un accident de voiture sont liées à de nombreux cas d’anévrismes de l’aorte abdominale. C’est pourquoi un diagnostic rapide et une intervention chirurgicale après l’accident sont nécessaires pour empêcher les futurs problèmes.

7. Maladies associées

Il y a quelques maladies liées au développement d’un anévrisme de l’aorte abdominale. Par exemple, ceux qui souffrent de maladies coronariennes, troubles cardiaques ou maladie vasculaire périphérique sont plus enclins à développer un AAA.

8. Hypertension artérielle

L’hypertension est souvent associée aux AAA à cause de la combinaison affaiblissante du déclin lent des protéines et des fibres élastiques dans les parois des vaisseaux sanguins – et de la force accrue du flux sanguin contre les parois de l’aorte. Ensemble, ces facteurs utilisent des portions de l’aorte et augmentent les risques d’infection et de développement de l’AAA.

9. Age avancé

Le risque de développer un anévrisme de l’aorte abdominale est augmenté avec l’âge – par exemple, des individus de plus de 60 ans qui fument et mangent gras ont 18% plus de risque de développer un AAA.

10. Cholestérol

Le Journal Américain d’Epidémiologie a lié le mauvais cholestérol (lipoprotéines de basse densité – LDL) avec le risque accru d’anévrismes de l’aorte abdominale. Tandis que d’un autre côté, des études ont révélé que le bon cholestérol (lipoprotéines de haute densité – HDL) est lié à une faible prévalence d’AAA.

Share This Article

X