La maladie de Raynaud : des symptomes concrets

Le thermomètre baisse à l’approche de l’hiver, et certaines personnes peuvent le ressentir plus que d’autres, notamment au niveau des doigts et des orteils. Cela s’explique par le fait qu’elles peuvent être atteintes d’une maladie appelée maladie de Raynaud (également appelée syndrome ou phénomène de Raynaud) qui provoque un engourdissement et d’autres symptômes dans les extrémités lorsqu’il fait plus froid.

Alors que vos doigts peuvent s’engourdir et changer de couleur lorsqu’ils sont exposés à un froid extrême pendant une période prolongée (ce que l’on appelle communément des gelures), les personnes atteintes de la maladie de Raynaud (jusqu’à 10 % des Américains) peuvent souffrir de symptômes inconfortables, même lorsque l’environnement intérieur ou extérieur n’est pas très froid. Voici huit faits qui donnent froid dans le dos à propos de ce problème de santé…

1. D’abord les doigts blancs

La clinique Mayo explique que lors d’une “crise” de la maladie de Raynaud, les doigts du patient commencent généralement par blanchir (ce qui est en fait ce qui se passe à un stade plus avancé des gelures). Ensuite, la peau devient souvent bleue tout en étant froide et engourdie.

“Au fur et à mesure que vous vous réchauffez et que la circulation s’améliore, les zones touchées peuvent devenir rouges, palpitantes ou enflées”, explique la clinique. C’est le contraire des engelures, car la peau devient d’abord rouge avant de devenir blanche, et le dégel des engelures peut aussi être assez douloureux.

2. Les femmes sont davantage touchées

Selon le site Raynauds.org, les femmes sont plus susceptibles de souffrir de ce problème de santé. Apparemment, les femmes âgées de 15 à 30 ans sont les plus touchées.

Ce n’est probablement pas une surprise, mais les femmes qui vivent dans des climats plus froids, par exemple plus au nord des États-Unis, auront ce problème plus souvent que celles qui ne sont pas exposées régulièrement à des climats plus froids.

3. Il en existe deux types

Le National Heart, Lung, and Blood Institute explique qu’il existe une maladie de Raynaud primaire et une maladie de Raynaud secondaire, cette dernière étant en fait plus grave. La cause de la maladie de Raynaud primaire n’est pas connue, mais c’est la plus courante des deux types.

La maladie de Raynaud secondaire, quant à elle, est due à un problème de santé sous-jacent, tel que ceux qui affectent les artères ou les nerfs associés aux artères des mains et des pieds. Elle peut même être causée par une blessure due à un mouvement répétitif ou par l’exposition à certains produits chimiques.

4. Sauvetage en eau tiède

Contrairement aux doigts gelés en cas d’engelure, plonger les mains dans l’eau chaude lors d’une crise de Raynaud peut apporter un certain soulagement, selon l’Association de Raynaud. En revanche, si vous essayez de le faire en cas d’engelure avant que la circulation ne soit rétablie, vous risquez d’endommager davantage les tissus.

Selon l’association, une autre stratégie, en cas de crise de Raynaud, consiste à bouger les mains et les pieds pour augmenter le flux sanguin “et à les frotter là où ils sont douloureux pour favoriser la circulation”.

5. Il peut être déclenché par le stress

La Cleveland Clinic explique que si le froid est le principal coupable lorsqu’il s’agit de déclencher une crise de Raynaud, celle-ci peut également être provoquée par un stress émotionnel.

Que ce soit à cause du froid ou du stress, la maladie de Raynaud ferme les vaisseaux sanguins qui alimentent les doigts et les orteils plus que ne le permet la réponse naturelle. L’excitation peut également provoquer une crise de Raynaud.

6. Il n’y a pas que les doigts qui sont touchés

Bien que la maladie soit le plus souvent associée aux doigts et aux orteils, la maladie de Raynaud peut en fait toucher un certain nombre d’autres zones sensibles du corps, explique MedicalNewsToday.com.

Parmi les autres parties du corps qui peuvent être touchées par une crise de Raynaud figurent le nez, les lèvres et les oreilles. Certaines femmes peuvent souffrir de la maladie de Raynaud des mamelons, qui peut être prononcée pendant l’allaitement et causer beaucoup d’inconfort. “Cela provoque des élancements sévères, similaires à ceux ressentis lors d’une infection fongique à Candida albicans (C. albicans), ce qui peut conduire à un mauvais diagnostic”, ajoute la source.

7. Elle peut être déclenchée par des médicaments

Le NHS britannique explique que la maladie de Raynaud secondaire peut en fait être causée par certains médicaments, notamment certains types d’antimigraineux (comme le sumatriptan [Imitrex] et l’ergotamine [Cafergot]). Les bêta-bloquants utilisés pour contrôler l’hypertension artérielle peuvent également être un facteur déclenchant.

La source poursuit en avertissant que certains décongestionnants et même les pilules contraceptives peuvent être à l’origine de la maladie de Raynaud secondaire. Il est probablement préférable de consulter un médecin pour évaluer les médicaments et voir si l’un d’entre eux peut être ajusté ou modifié pour éliminer le problème. Les drogues illégales, comme la cocaïne, sont également connues pour déclencher des crises.

8. Il existe des traitements médicaux

Si certains médicaments peuvent provoquer la maladie de Raynaud secondaire, d’autres peuvent contribuer à atténuer le problème, selon la Mayo Clinic. La source indique que votre médecin peut vous prescrire des inhibiteurs calciques (dont la nifédipine [Procardia]) pour détendre et ouvrir les petits vaisseaux sanguins, tandis que les vasodilatateurs, dont la crème à la nitroglycérine, peuvent vous aider.

D’autres sources affirment que des pilules en vente libre, notamment des pilules de vitamine B-3 (niacine), peuvent contribuer à augmenter naturellement le flux sanguin et à réduire les symptômes désagréables de la maladie de Raynaud. Il est toujours préférable de consulter votre médecin avant d’opter pour une solution médicamenteuse ou non médicamenteuse.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X