Cancer FRA

Symptômes du lymphome : 10 signes précurseurs d’un lymphome

Les signes avant-coureurs qui indiquent un lymphome sont souvent très subtiles, si subtiles qu’ils sont communs aux maladies les plus mineures. C’est pourquoi même si vous expérimentez l’un ou l`autre de ces symptômes, ce n’est pas assez suffisant pour vous inciter à voir un médecin.

Toutefois, si vous ressentez des symptômes multiples, ne paniquez pas, mais peut-être serait-il temps de penser à voir un Docteur pour un examen.

Voici les dix symptômes clés annonciateurs d’un lymphome …

1. Œdèmes

Les œdèmes peuvent apparaitre sur le visage, la poitrine et le cou si le lymphome se développe à ces niveaux-là et assez volumineux pour bloquer le flux des vaisseaux sanguins et lymphatiques dans les zones affectées.

2. Gonflement des ganglions lymphatiques

En général, les ganglions lymphatiques ne sont pas palpables ; mais au cas où un lymphome développe, ils peuvent augmenter en taille et apparaitre comme de petites bosses au niveau du cou, sous les aisselles ou au niveau de l’aine. Ces bosses sont indolores au toucher. Si vous tombez sur ces petites masses en vous changeant ou alors en prenant une douche, veuillez consulter un médecin dès que possible.

3. Douleurs locales

Certains lymphomes sont indolores, tandis que d’autres peuvent causer des douleurs locales. C’est le cas des lymphomes qui se développent dans les organes tels que l’estomac, le cerveau ou les intestins. Par exemple, le lymphome du cerveau peut provoquer des migraines.

4. Perte de poids

La perte de poids peut se produire de manière très soudaine sans raison apparente. Souvent, la personne affectée peut perdre de dix à quinze kilos en seulement quelque mois !

5. Fièvre persistante

La combinaison de fièvre et ganglions lymphatiques enflés signale qu’il est temps de rendre visite à un médecin. La fièvre associée aux lymphomes apparait de façon intermittente (va-et-vient) et n’est pas liée à un rhume, à la grippe ou à une autre maladie.

6. Perte d’appétit

Plus le lymphome grandit et se propage, plus les symptômes empirent. Le patient peut perdre l’appétit de manière progressive, ce qui à son tour résultera en une perte de poids inexpliquée.

7. Transpiration excessive

Les patients atteints de lymphome se plaignent souvent d`une transpiration excessive, surtout pendant la nuit. Cela les pousse à se réveiller subitement en sueur, sans raison apparente.

8. Faiblesse physique

Plus le lymphome grossit, plus le patient perd du poids et de l’énergie, et plus il se sent faible. Ceci est dû au fait que les cellules cancéreuses vident le corps de tous ses nutriments.

9. Irritation de la peau

Les cellules cancéreuses secrètent certaines substances chimiques qui peuvent causer des démangeaisons, et ainsi irriter la surface de la peau. Eventuellement, de petites lésions (similaires à celles de l’acné) appelées papules peuvent se développer.

10. Essoufflement

Les patients atteints de lymphome peuvent se sentir constamment à bout de souffle. Ils ont des difficultés à respirer, et ceci est causé par les ganglions lymphatiques élargis. Par le même mécanisme, le patient peut également avoir des douleurs de poitrine, développer une toux ou perdre son souffle à cause du manque d’oxygène.

X