N’ignorez pas ces signes et symptômes du cancer de l’intestin

Selon l’American Cancer Association, le cancer de l’intestin fait partie des cinq cancers les plus fréquents chez les hommes et les femmes aux États-Unis. Heureusement, plus de 90 % des cas identifiés peuvent être traités avec succès à condition d’être diagnostiqués à un stade précoce.

Le cancer de l’intestin désigne les cancers qui se développent dans le côlon ou le rectum. Selon l’origine du cancer, le cancer de l’intestin peut être spécifiquement appelé cancer du côlon (frappant le gros intestin) ou cancer colorectal (affectant le passage arrière du côlon). Si des tests de dépistage réguliers sont essentiels pour une détection précoce, ces six symptômes d’alerte précoce – tels que du sang dans les selles, des douleurs abdominales et des changements dans les habitudes intestinales – peuvent indiquer qu’il y a un problème. Pour réduire votre risque personnel de cancer de l’intestin, recherchez les symptômes suivants dans une ou plusieurs combinaisons…

1. Aucun symptôme

Selon l’Association canadienne du cancer colorectal, les symptômes du cancer de l’intestin peuvent être très subtils et n’indiquent pas nécessairement un problème de santé. Par exemple, les patients peuvent attribuer l’inconfort abdominal à un aliment qu’ils ont mangé ou au stress.

Même les patients qui prennent soin de surveiller et de maintenir leur santé admettent qu’ils ont négligé des malaises récurrents mais subtils qu’ils considéraient comme tout à fait normaux. Si vous constatez des changements dans votre santé et vos fonctions corporelles, même s’ils sont embarrassants, parlez à votre médecin des dépistages du cancer.

2. Ballonnements douloureux

Bien que vous puissiez prendre un antiacide et attribuer vos ballonnements chroniques, ou gaz, à un repas riche, assurez-vous de noter le moment où les troubles de l’estomac se manifestent. Selon Cancer Research UK, l’inconfort abdominal et les ballonnements doivent être surveillés.

Par exemple, des recherches menées par le Fonds mondial de recherche sur le cancer indiquent que les régimes riches en viande rouge et en viandes transformées peuvent augmenter le risque de cancer de l’intestin. Si vous avez des antécédents familiaux de cancer de l’intestin ou si votre médecin vous juge à risque, réduisez votre consommation de viandes rouges (bœuf, agneau, veau et porc) et de viandes transformées (viandes de déjeuner comme le salami et le jambon, bacon, saucisses et viandes en conserve).

3. Douleur abdominale

Outre les gaz et les ballonnements inconfortables, des douleurs ou des crampes abdominales peuvent constituer une indication précoce de cancer de l’intestin. Les douleurs chroniques à l’estomac sont également un symptôme courant du cancer de l’intestin lorsqu’elles sont associées à des changements dans les habitudes intestinales régulières du patient (par exemple, la présence de sang dans les selles).

Selon les recherches de la Société canadienne du cancer, les douleurs abdominales peuvent survenir dans de nombreux types de conditions médicales. Soyez attentif aux douleurs abdominales aiguës, aux crampes chroniques, aux gaz, à une sensation inconfortable de plénitude ou de ballonnement, ainsi qu’aux bosses que l’on peut sentir en appuyant sur l’abdomen.

4. Sang dans les selles

Bien sûr, la présence de sang dans les selles peut se produire en cas d’hémorroïdes, où la douleur, la sensibilité et la présence d’une bosse accrochée au rectum peuvent être présentes et visibles avec un miroir. Cependant, selon la Cleveland Clinic, la présence de sang dans les selles est le signe le plus révélateur d’un cancer colorectal. Si vous remarquez du sang dans vos selles, parlez-en immédiatement à votre médecin.

Gardez à l’esprit que même si d’autres problèmes de santé peuvent entraîner des selles sanglantes (c’est-à-dire des déchirures anales, une colite ulcéreuse, la maladie de Crohn, des saignements dans le tube digestif et des hémorroïdes), prenez rendez-vous avec votre médecin dès que possible. Cela permettra de diagnostiquer directement votre problème et de commencer le traitement approprié nécessaire pour soigner votre affection.

5. Changements dans les habitudes intestinales

Les patients ne sont pas souvent disposés à parler à un proche ou à leur médecin des changements dans leurs habitudes intestinales. Pourtant, divers événements liés à l’intestin peuvent indiquer un problème de santé intestinale, voire la présence d’un cancer.

L’American Cancer Society signale plusieurs symptômes qui pourraient indiquer un cancer de l’intestin. Vous savez ce qui est normal pour votre corps. Des changements soudains dans la routine intestinale normale, par exemple des selles molles ou étroites, du sang dans les selles, des selles décolorées (ressemblant à du goudron ou à du mucus), le besoin fréquent d’aller aux toilettes, une sensation de plénitude dans l’intestin alors que vous venez d’aller aux toilettes ou une constipation chronique peuvent tous indiquer une obstruction partielle du gros intestin.

6. Polypes intestinaux

La Mayo Clinic indique que la plupart des cas de cancer du côlon commencent par des excroissances bénignes, ou polypes, qui se fixent sur la paroi de l’intestin. Les polypes sont souvent de petites taches qui ne provoquent pas de symptômes indésirables. Toutefois, si la plupart des polypes restent bénins, la présence d’un polype adénome peut conduire à un cancer malin.

Les cellules cancéreuses de l’adénome qui ne sont pas détectées pendant un certain temps finissent par se développer en une tumeur sur la paroi du côlon ou à l’intérieur du rectum. Une croissance supplémentaire non détectée peut entraîner le déplacement des cellules cancéreuses vers les ganglions lymphatiques ou la circulation sanguine et leur propagation (ou métastases) vers d’autres parties du corps (par exemple, les poumons ou le foie).

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X