Cancer FRA

Les Causes et Symptômes Principaux du Cancer du Foie

Qu’est-ce que le cancer du foie ?

Approximativement 30 600 personnes sont diagnostiquées avec un cancer du foie chaque année, selon la Société Américaine du Cancer.

La prévalence de ce cancer est due au rôle que joue le foie dans notre corps. En tant que glande la plus large dans le corps, le foie est responsable de la filtration et de l’élimination des toxines, du stockage des vitamines et nutriments essentiels pour l’énergie, de la production de protéines nécessaires à la coagulation du sang, et de la production de la bile pour une digestion efficace.

Agissant comme un filtre, le foie peut facilement devenir cancéreux. Le cancer peut prendre racine dans le foie et se propager vers d’autres organes (cancer primitif du foie) – p.ex. le côlon, le pancréas, l’estomac, les seins, et les poumons – ou le cancer peut se déplacer d’autres parties de notre corps et affecter le foie (métastases d’un cancer secondaire) tandis que les toxines y sont filtrées.

Habituellement, la personne diagnostiquée avec un cancer du foie a plus de 60 ans. Les hommes sont plus affectés que les femmes.

A) Les causes communes du cancer du foie

Bien qu’en soi, il n’y ait pas de cause directe du cancer du foie ; il existe un grand nombre de facteurs de risque communs liés au développement de ce cancer, y compris :

1. L’âge – le cancer du foie atteint souvent ceux âgés de 67 ans ou plus.

2. Le genre – les hommes sont deux fois plus sujets au cancer du foie que les femmes, avec 22 720 cas diagnostiqués chez les hommes annuellement pour 7 920 cas chez les femmes.

3. Les maladies existantes – l’hépatite B, l’hépatite C, la cirrhose du foie, l’obésité, et le diabète sont liés au risque du développement du cancer du foie. Par exemple, 5% des patients atteints de cirrhose développent un cancer du foie.

4. Le style de vie – les fumeurs et ceux qui abusent de l’alcool ont tendance à développer plus de cancers du foie.

5. L’hérédité – les individus ayant des antécédents familiaux de cancer du foie sont plus enclins à développer la maladie.

B) Symptômes communs du cancer du foie

L’aspect le plus terrifiant du cancer du foie est celui suivant lequel les stades préliminaires de la maladie, les symptômes, sont souvent inexistants ou très subtils. Cependant, comme pour la majorité des types de cancers, un diagnostic précoce est essentiel pour augmenter les chances de survie.

Voici cinq des symptômes révélateurs du cancer du foie les plus subtils…

1. Perte de poids soudaine

Lorsque nous perdons du poids grâce à nos efforts de régimes et d’exercices, la plupart d’entre nous sautons de joie. Mais la perte soudaine et inexpliquée de poids due à la présence d’un cancer au foie n’a rien à voir avec des changements dans votre alimentation et votre entrainement, ou même à vos niveaux de stress élevés. Si vous remarquez un changement soudain dans votre poids, il indique souvent un problème de santé sous-jacent qui devrait être porté à l’attention de votre médecin immédiatement.

2. Changements d’appétits inexpliqués

La douleur et le gonflement abdominaux persistants qui résultent souvent d’un cancer du foie entraineront des changements dans l’appétit du patient. Par exemple, vous pourriez vous sentir extrêmement plein après un repas frugal, au point de vous sentir inconfortable. Vous pouvez aussi développer de l’anorexie, un trouble alimentaire dû au manque d’appétit constant et à une satiété douloureuse.

3. Inflammation du foie

La présence d’un cancer du foie entraine souvent le gonflement douloureux de l’abdomen et du foie. Cette inflammation est souvent causée par une masse tumorale présente dans le foie qui entraine la glande hépatique et les tissus environnants à former une bosse qui peut être visible et très sensible.

4. Jaunisse

La jaunisse est une affection causée par un excès de bilirubine, une substance de déchets jaune ou brune foncée qui cause le jaunissement de la peau et du blanc des yeux, quand elle n’est pas éliminée par la circulation sanguine. La bilirubine est présente en excès dans la circulation sanguine chez les patients ayant un foie qui ne fonctionne pas efficacement.

5. Douleurs réfléchies

Souvent quand un organe vital ou une glande du corps est endommagé, nous ressentons des douleurs dans d’autres parties du corps. Cet état est appelé ‘douleur réfléchie’, et peut apparaitre chez ceux souffrant de problèmes du foie. Par exemple, un foie gonflé (situé sur le côté droit du corps, sous les côtes) peut entrainer une démangeaison dans l’épaule droite ou le dos car le foie est tellement distendu qu’il presse sur les nerfs du dos ou de l’épaule.

X