Cancer FRA

10 signes précurseurs du cancer du poumon

Même si le cancer du poumon tue environ 1,3 million de personnes chaque année, cette maladie n’est pas une sentence de mort automatique. Ceux qui sont diagnostiqués assez-tôt ont environ 50% de chances de survie par rapport à ceux dont le cancer est diagnostiqué trop tard. Dans ces cas-là, la maladie se propage dans tous les autres organes du corps et le risque de survie est minimal.

Voici les 10 signes avant-coureurs d’un cancer du poumon. Reconnaitre ces signes pourrait vous sauver la vie…

1. Difficultés respiratoires

Un simple essoufflement ou la présence d’une respiration sifflante peuvent ne pas être graves, mais si vous vous retrouvez soudainement à court de souffle sans raison spécifique, vous devriez sans doute en parler à votre médecin.

2. Toux tenace

Une toux persistante qui résulte en une voix rauque et râpeuse pendant plusieurs semaines pourrait indiquer un problème de poumon. Malheureusement, beaucoup de gens ignorent ce symptôme et le considèrent comme un simple rhume ou allergie.

3. Perte de poids involontaire

La plupart des gens adorent savoir qu’ils perdent du poids, mais si vous en perdez sans le vouloir ou alors sans raison apparente (vous ne faites pas de sport, vous n’êtes pas sous régime, etc.) cela pourrait indiquer un véritable problème. Et si cette perte de poids s’ajoute à un manque d’appétit, suspectez une tumeur cancéreuse.

4. Douleurs thoraciques

L’un des premiers symptômes du cancer du poumon est la présence de douleurs thoraciques qui se déclenchent à chaque effort physique (lorsque vous soulevez quelque chose, lorsque vous toussez ou vous riez). Des douleurs thoraciques persistantes indiquent que vous pourriez avoir un cancer du poumon.

5. Douleurs d’extrémités

La fatigue et la douleur dans les doigts et orteils peuvent être deux signes avant-coureurs du cancer du poumon qui ont tendance à être négligés. Dans la majorité des cas, lorsque la peau de la paume s’épaissit et blanchit avec des plis marqués (une condition appelée « paumes tripes »), vos chances d’avoir un cancer du poumon sont très élevées.

6. Flegme sanglant

La présence de sang dans le flegme n’est jamais chose saine, même s’il s’agit de toutes petites taches de sang de couleur rouille. Cela peut indiquer un cancer du poumon ou autre maladie grave.

7. Changements d’humeur incontrôlables

Les sautes d’humeur, des épisodes de colère et d’irritabilité, suivis par un épuisement et/ou même des épisodes de dépression peuvent devenir routine chez ceux qui souffrent d’un cancer du poumon. La situation pourrait être plus évidente chez les patients qui étaient jadis joviaux et développent des épisodes de dépression sans raison

8. Infections fréquentes

Une pneumonie ou une bronchite récurrente, ainsi que d’autres infections respiratoires habituelles sont très communes et récurrentes avec le cancer du poumon. Si vous souffrez d’infections pulmonaires chroniques, il est recommandé que vous procédiez à une radiographie pulmonaire.

9. Douleurs d’épaule

Les douleurs d’épaule peuvent se produire si une tumeur du poumon se développe et met la pression sur les nerfs de l’aisselle localisées vers l’épaule, ce qui entraîne des douleurs, picotements et sensations de douleur irradiant vers l’épaule, le bras avant, et les mains.

10. Grossissement du tissue mammaire (développement de seins chez les hommes ou grossissement des seins chez les femmes)

Le développement des seins chez les hommes (souvent appelé «gynécomastie») est anormal. Ceci se produit lorsque le cancer est à un stade avancé, et beaucoup d’hormones inhabituelles (estrogène chez les hommes par exemple) sont secrétées en grande quantités.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X