Cancer FRA

10 conseils de style de vie pour vous protéger contre le cancer du sein

Mis à part certains types de cancer de la peau, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes aux États-Unis, touchant une femme sur huit. Selon la Société américaine du Cancer, il est estimé que plus de 230 000 femmes développeront un cancer du sein en 2014 et qu’environ 40 000 en mourront. Ce sont des nombres effrayants qui ne devraient pas être ignorés, et il existe plusieurs moyens de diagnostiquer ce cancer dans ses stades préliminaires et de vous en protéger. Bien que de nombreuses femmes meurent chaque année d’un cancer du sein, le diagnostiquer et le traiter tôt et rapidement peut augmenter vos chances de survie.

Il n’y a aucun moyen d’empêcher le cancer du sein, mais ces 10 conseils de mode de vie peuvent vous aider à vous protéger contre ce cancer, à le diagnostiquer rapidement et à réduire vos risques…

1. Exercice régulier

Vous avez sans doute entendu et réentendu votre médecin vous parler de l’importance de l’exercice, et il existe un tas de raisons qui font que l’exercice régulier est vraiment bon pour votre santé. En fait, l’exercice régulier a de multiples bienfaits sur votre corps, comme l’amélioration de votre santé cardiovasculaire et la protection du corps vieillissant. Et en ce qui concerne le cancer du sein, l’exercice est une façon de vous protéger, car il renforce le système immunitaire et le corps. Tous les cancers ont des répercussions importantes sur le corps et être en forme peut vous aider à le combattre. Donc, exercez-vous régulièrement, pour votre présent et votre futur.

2. Limitez votre consommation d’alcool

Boire de l’alcool est fréquent chez de nombreuses personnes – qui n’apprécie pas un bon verre de vin après une longue journée, ou un (ou plusieurs) cocktails pour célébrer un anniversaire ? Tandis que l’alcool consommé avec modération est accepté par les médecins, la consommation d’alcool est associée à un risque accru de cancer du sein. Certaines études ont même démontré un lien accru, même lors d’une faible consommation d’alcool. Si vous ne voulez pas arrêter de boire complètement, réduisez la quantité et la fréquence de vos apéros pour vous protéger contre le cancer du sein.

3. Mangez vos fruits et légumes

Consommer une alimentation saine et équilibrée comprenant beaucoup de fruits et de légumes peut réduire le risque de cancer du sein. Il n’y a pas des tonnes de fruits et légumes spécifiques qui réduisent le risque, donc, ne vous préoccupez pas de devoir avaler ces choux de Bruxelles ou autres légumes que vos papilles n’apprécient pas. Mais choisir des aliments riches en antioxydants peut vous aider à réduire votre risque. Les femmes entre 19 et 50 ans devraient consommer 7 à 8 portions de fruits et légumes par jour, et les femmes de plus de 50 ans, 7 portions. Selon les centres de contrôle des maladies, une alimentation riche en fruits et légumes peut réduire le risque de certains cancers, mais aussi d’autres maladies chroniques.

4. Connaissez vos antécédents familiaux

Dans ce cas-ci, l’hérédité importe ; le cancer du sein est une maladie qui peut être transmise entre générations. Bien qu’il ne soit pas contagieux, il existe certaines mutations génétiques qui peuvent causer le cancer du sein dans un faible pourcentage de cas (5-15 %). Ces mutations génétiques peuvent être héritées d’un parent et augmenter considérablement la possibilité de développer un cancer du sein. Connaissez vos antécédents familiaux, y compris ceux de votre père, et informez votre médecin. De nombreuses femmes développent un cancer du sein sans antécédents familiaux, mais vous pourriez être à risque accru si quelqu’un dans votre famille l’a déjà développé.

5. Palpez vos seins régulièrement

Des tests de dépistage annuels sont extrêmement importants, mais vous devriez palper vos seins bien plus souvent qu’une fois par an. Bien que certains médecins n’attendent pas de leurs patientes qu’elles vérifient par elles-mêmes, sentir vos seins et être consciente de tout changement de densité, d’apparence et de sensibilité peut vous aider à vous protéger contre le cancer du sein. Comme pour de nombreux cancers, les cancers du sein peuvent se développer rapidement et empirer sans traitement, donc palper vos seins pour découvrir la présence de grosseurs et autres changements régulièrement est essentiel pour vous protéger et traiter le cancer aussi tôt que possible.

6. Consommez une alimentation saine

Personne n’est parfait, et nous avons tous parfois des fringales, et mangeons des choses qui n’ont pas de valeur nutritionnelle ou sont riches en matières grasses, en sucres ou en sodium. Se faire plaisir une fois de temps en temps ne va pas vous faire de mal, mais l’essentiel est de vous en tenir à un régime alimentaire sain et équilibré aussi souvent que possible. Manger des aliments frais et sains à la place de repas tout-préparés, remplis de produits chimiques ou de collations caloriques et peu nutritives peut réduire votre risque de cancer du sein. Et en plus de vous protéger de ce cancer, une alimentation saine peut vous faire vous sentir mieux globalement, vous faire perdre du poids ou vous empêcher d’en prendre, et empêcher certaines autres maladies graves.

7. Diagnostiquez aussi tôt que possible

Le cancer du sein est le deuxième cancer le plus fréquent chez les femmes aux USA, mais la bonne nouvelle, c’est que s’il est détecté tôt et ne s’est pas répandu, le taux de survie de 5 ans est très bon. Vous pouvez détecter le cancer du sein tôt de plusieurs façons, y compris à l’aide de mammographies régulières. Certains médecins recommandent des mammographies annuelles une fois que vous atteignez 40 ans, tandis que d’autres attendent 50 ans. Si vous êtes une personne à risque, votre médecin devrait vous recommander des mammographies encore plus tôt. C’est important de parler ouvertement à votre médecin à propos du cancer du sein, et de vérifier vos antécédents familiaux et facteurs de style de vie qui pourraient augmenter vos risques.

8. Contrôlez et faites attention à votre poids

Un mode de vie sain qui inclut de l’exercice régulier et une alimentation équilibrée devrait naturellement vous aider à contrôler votre poids et à être en bonne santé. Faire des choix de style de vie sains vous aidera à faire attention à votre poids et à le contrôler pour être en bonne santé – car être en surpoids ou obèse augmente les risques de cancer du sein. Des études montrent que les femmes qui ont pris beaucoup de poids par rapport au poids de leurs 18 ans augmentent leur risque de développer un cancer du sein. Être en surpoids peut également réduire vos chances de survie.

9. Si vous êtes à risque, prenez un traitement préventif

Certaines femmes sont plus à risque de développer un cancer du sein à cause de certains facteurs, comme leur poids, leurs antécédents familiaux, ou leurs antécédents personnels. Si vous êtes considérée à risque élevé, consultez votre médecin à propos de traitements préventifs qui pourraient vous convenir. Il existe plusieurs médicaments qui ciblent des hormones spécifiques et bloquent certains des effets de ces hormones sur vos cellules et leur relation à l’augmentation du risque de cancer. Cibler des hormones spécifiques a permis de réduire les chances de cancers du sein chez certaines patientes. Bien sûr, cela dépend de votre risque et d’autres facteurs de santé, mais vous pourriez considérer ce traitement.

10. Arrêtez de fumer

Fumer est toujours associé au cancer des poumons, et à juste titre. Mais fumer augmente également significativement le risque d’autres cancers, comme le cancer du sein. Il existe plus de 70 carcinogènes connus présents dans les cigarettes, donc arrêter de fumer et ne plus être enfumé élimine l’exposition à ces toxines inutiles et extrêmement nocives. Si vous avez du mal à arrêter, il existe un tas d’outils, de conseils, de lignes directrices et de groupes de soutien en ligne qui peuvent vous aider à arrêter cette habitude malsaine. Et votre médecin devrait évidemment vous fournir un soutien additionnel.

Share This Article

X