Home » French » Traitements & Préventions » 10 vaccins pour les voyageurs internationaux

10 vaccins pour les voyageurs internationaux

Traitements & Préventions

La médecine du voyage est un domaine multidisciplinaire mettant l’accent sur la prévention des maladies infectieuses et la sécurité des individus durant leurs voyages à l’étranger. Conseiller les voyageurs internationaux sur les maladies évitables par vaccination est de plus en plus la responsabilité des médecins traitants. Les médecins généralistes devraient se familiariser avec les recommandations actuelles en matière de santé du voyage. De nos jours, les voyages internationaux vers des destinations exotiques sont assez communs. Les vaccins de voyage tombent habituellement dans l’une des trois catégories suivantes : vaccins d’enfance qui devraient être mis à jour à l’aide d’un rappel, vaccins légaux nécessaires pour entrer dans certains pays, et vaccins recommandés qui dépendent du risque d’exposition à la destination de voyage.

Voici dix vaccins essentiels pour les voyageurs internationaux…

1. Hépatite A

L’hépatite est une inflammation du foie. L’hépatite A est une maladie infectieuse aiguë du foie causée par le virus de l’hépatite A (HAV). La maladie est transmise via l’ingestion d’aliments et d’eau contaminés ou par contact direct avec une personne infectée. Presque tout le monde récupère entièrement du virus de l’hépatite A. Une hygiène améliorée et le vaccin contre l’hépatite A sont les moyens les plus efficaces de combattre la maladie.

L’Infectious Diseases Society of America (IDSA) recommande un vaccin contre l’hépatite A pour les groupes suivants : les personnes voyageant dans des pays en développement ; les enfants de 12 mois ou plus ; les personnes souffrant de troubles de la coagulation ou de maladie chronique du foie ; ou toute personne se livrant à un comportement sexuel risqué. Le vaccin de l’hépatite A est administré en 2 injections, séparées habituellement de 6 à 12 mois. Généralement, la première dose du vaccin est administrée quatre semaines avant le départ. Le vaccin fournit des anticorps protecteurs dans 94 à 100 % des patients suivant quatre semaines de vaccination. Les effets secondaires communs du vaccin incluent maux de tête et irritation au site d’injection.

Next »
ADVERTISEMENT

More on ActiveBeat