Remèdes maison contre le muguet buccal

Le muguet buccal est courant, mais apercevoir dans le miroir l’apparition de taches blanches sur la langue, les joues et la gorge est alarmant pour la plupart d’entre nous. Cela ne veut pas dire que les symptômes du muguet buccal ne doivent pas être pris au sérieux.

La bonne nouvelle est que les cas mineurs de muguet buccal peuvent être traités avec des produits que vous possédez déjà dans votre cuisine ! Cela dit, son apparition dans votre bouche peut également indiquer l’existence d’un autre problème médical.

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser de plus près à cette infection, y compris comment elle se manifeste, quand vous devez consulter votre médecin et les remèdes maison efficaces contre le muguet buccal que vous pouvez essayer.

Qu’est-ce que le muguet buccal ?

Pour simplifier, le muguet buccal est une infection fongique, appelée candidose oropharyngée par les scientifiques.

Le muguet buccal survient lorsqu’un champignon semblable à une levure se développe à l’intérieur de la bouche. Il peut être déclenchée par le tabagisme, certains médicaments, la grossesse ou comme sous-produit d’une autre maladie.

Les symptômes du muguet buccal

Comme nous l’avons déjà mentionné, les symptômes comprennent généralement le développement de taches blanches sur l’intérieur des joues, de la langue, la cavité supérieure de la bouche et la gorge. Des rougeurs ou des courbatures peuvent également survenir, tout comme une perte du goût, des gerçures ou des rougeurs aux coins de la bouche et des douleurs en mangeant ou en avalant.

Dans les cas les plus graves, les lésions peuvent se propager à votre œsophage, appelé candidose oesophagienne. Les symptômes peuvent inclure des difficultés à avaler ou des douleurs.

Diagnostiquer un muguet buccal

Diagnostiquer un muguet buccal sera aussi simple et rapide que de vous rendre chez le médecin.  Il est recommandé de vous tourner vers un professionnel car la guérison peut prendre de 7 à 14 jours et nécessite la prise d’un traitement antifongique.

Remèdes maison efficaces contre le muguet buccal

Bien que le muguet buccal ne soit pas dangereux pour une personne en bonne santé, il reste important de maitriser cette infection.

En plus des traitements qui vous auront été prescrits, vous pouvez soulager l’inconfort provoqué par un muguet buccal grâce à des remèdes maison. Combattez les rougeurs, les courbatures et plus encore avec les 6 remèdes maison suivants !

Gargarismes à l’eau salée

Certains remèdes ont passé le test du temps. Le premier de notre liste pour soulager la douleur est le gargarisme à l’eau salée.

Les gargarismes à l’eau salée sont sûrs, simples, et incroyablement efficaces pour soulager le confort quotidien que peut provoquer un muguet buccal. Vous avez simplement besoin de mélanger ¼ de cuillère à café de sel dans un verre d’eau chaude, et de vous gargariser au moins deux fois par jour.

Bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est considéré comme une « alternative viable » aux autres traitements médicaux pour lutter contre les infections candida. Contrairement aux gargarismes à l’eau salée, il a été démontré qu’un mélange à base de bicarbonate de soude peut faire disparaître les symptômes du muguet buccal ! Pas mal pour un produit alimentaire que la plupart d’entre nous ont déjà sous la main.

Pour l’essayer, mélangez une demi-cuillère à café de bicarbonate de soude dans une tasse d’eau tiède, gargarisez-vous et recrachez le mélange ! Vous pouvez également vous rincer la bouche avec de l’eau plusieurs fois après le gargarisme pour faire bonne mesure.

Yaourt

Si vous lisez régulièrement nos articles sur ActiveBeat, vous savez que toutes les bactéries ne sont pas mauvaises. En effet, certaines bactéries sont essentielles au maintien d’un esprit et d’un corps sain. De plus, se complémenter en ces types de bactéries donne généralement des résultats stellaires.

Le yaourt probiotique est une excellente source de bonnes bactéries. Mais plus spécifiquement, les probiotiques contenus dans ce yaourt permettent d’inhiber les premiers stades du développement du candida en réduisant leur croissance, leur adhésion cellulaire et leur filamentation. Raison de plus pour en manger !

Jus de citron

Le citron est certainement l’agrume le plus populaire. Et il est sûr qu’un peu de citron apportera ce petit plus à un steak de thon. Mais sur le plan biologique, le jus de citron peut faire bien plus.

Loué pour ses propriétés antiseptiques et antifongiques, le jus de citron a été étudié pendant des années comme une option de traitement viable pour le muguet buccal. Les résultats de cette étude ont prouvé que le jus de citron était plus efficace que le violet de gentiane chez les patients séropositifs souffrant de muguet buccal.

Pour essayer ce remède à la maison, mélangez simplement le jus d’un demi-citron avec 1 tasse d’eau et buvez-le ou gargarisez-vous. Vous n’avez pas nécessairement besoin de diluer le jus de citron, bien que son acidité puisse créer une légère sensation de brûlure.

Vinaigre de cidre de pomme

Y a-t-il quelque chose que le vinaigre de cidre de pomme ne peut accomplir ? Chargé en composants sains, il peut vous aider à maîtriser le taux de sucre dans votre sang, contrôler le diabète, et même à perdre dû poids ou à améliorer la santé cardiaque de certains animaux. Mais il a aussi été prouvé que le vinaigre de cidre de pommes pouvait vous débarrasser des mauvaises bactéries.

Le vinaigre de cidre de pomme a des propriétés antifongiques également, ce qui en fait un excellent candidat pour soulager les symptômes d’un muguet buccal. Pour l’essayer à la maison, mélangez une cuillère à café de vinaigre de cidre de pomme dans un verre d’eau. Gargarisez-vous avec cette mixture, crachez et rincez.

Vitamine C

Le muguet buccal touche généralement ceux et celles qui luttent déjà contre des troubles d’immunodéficience. Se complémenter en vitamine C a longtemps permis de renforcer le système immunitaire et d’encourager la production de globules blancs dans le corps.

Vous n’aurez peut-être pas besoin de vous compléter avec de la vitamine C, mais un afflux de cette puissante substance stimulant le système immunitaire ne pourrait pas faire de mal. Parlez-en à votre médecin et demandez-lui peut-être un test sanguin pour déterminer si vous avez une carence en vitamine C et pouvez bénéficier de ces compléments  populaires.

Complications

Le muguet buccal est rarement un problème grave pour les personnes dont le système immunitaire est sain. Cela dit, comme nous l’avons mentionné précédemment, les cas graves de muguet buccal peuvent se propager à votre œsophage, ce qui peut être douloureux et même potentiellement mortel s’il n’est pas traité.

De plus, si votre système immunitaire est affaibli, vous risquez davantage de développer des complications graves. Healthline explique que ” sans traitement approprié, le champignon responsable du muguet peut pénétrer dans votre circulation sanguine et se propager à votre cœur, votre cerveau, vos yeux ou d’autres parties du corps.” C’est ce qu’on appelle la candidose invasive (ou systémique), qui peut entraîner une maladie potentiellement mortelle appelée choc septique.

Quand consulter un médecin

Vous devriez toujours consulter un médecin si vous développez des symptômes de muguet buccal. C’est aussi simple que cela.

Bien sûr, le muguet buccal est un problème mineur qui peut disparaître en quelques semaines, parfois sans avoir besoin de prendre des médicaments antifongiques sur ordonnance. Mais il existe de nombreuses autres affections plus graves qui peuvent se présenter sous la forme d’un muguet buccal, rendant impossible l’autodiagnostic. Le muguet buccal peut également se développer en tant que symptôme d’une maladie plus grave du système immunitaire.

Vous devriez donc consulter un médecin si vous remarquez les symptômes que nous avons évoqué dans cet article. Mais vous pouvez trouver du réconfort en sachant qu’il existe des traitements efficaces pour cela, et  que le muguet devrait disparaître sans complications.

Comment prévenir le muguet buccal

Si vous lisez cet article pour vous familiariser avec le muguet buccal de manière préventive, félicitations ! Être proactif en matière de santé est toujours une bonne chose. Mais que pouvez-vous faire dès aujourd’hui pour éviter le développement futur d’un muguet buccal ?

Rincer votre bouche après les repas, brossez vos dents au moins deux fois par jour, rendre régulièrement visite à votre dentiste et vous brosser les gencives, la langue et l’intérieur de votre bouche ! Si vous portez des prothèses dentaires, vous devez les retirer et les nettoyer tous les soirs. Vous devriez également arrêter de fumer.

Le muguet buccal est commun mais, comme nous venons de l’apprendre, il peut être traité efficacement en utilisant une combinaison de traitements médicaux et de remèdes maison !

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X