Conseils efficaces pour apaiser la douleur du nerf sciatique

Il n’est pas facile d’ignorer la douleur lancinante causée par la sciatique. Cette condition affecte le nerf sciatique qui traverse la fesse à l’arrière des jambes (sur toute la longueur des ischio-jambiers aux orteils).

Lorsque la sciatique se développe, le nerf lui-même devient enflammé : soit en raison d’une hernie discale, d’un pincement de nerf, de la pression due à la grossesse, ou alors à cause d’une mauvaise posture. La sciatique peut être très fragilisante. Cependant, il existe quelques petites astuces qui peuvent aider à apaiser la douleur du nerf sciatique et à diminuer l’inflammation.

Voici 15 conseils pour soulager une sciatique…

1. Massage

Masser les muscles des fesses et du dos des jambes (où le nerf sciatique passe) peut aider à soulager la tension musculaire et diminuer l’inflammation du nerf douloureux. Comment ? Le massage favorise la circulation sanguine, ce qui soulagera la tension musculaire accumulée.

2. Alternez entre froid et chaud

L’alternance entre froid et chaud fonctionne à merveille lorsqu’il s’agit de soulager un nerf sciatique enflammé. Commencez par appliquer un sac de glace pour diminuer l’inflammation du nerf sciatique. Ensuite, appliquez directement un coussin chauffant pour soulager la tension musculaire et favoriser la circulation du sang vers les muscles tendus et les nerfs à l’arrière des jambes et des fesses.

3. Analgésiques

Les médicaments antidouleur sont assez disponibles en vente libre, et dans la plupart des pharmacies locales. Concentrez-vous sur des analgésiques pour la tension musculaire, tels que l’aspirine ou l’ibuprofène. Ceux-ci travailleront à aider à éliminer l’inflammation douloureuse associée à une sciatique chronique.

4. Acupuncture

L’acupuncture traditionnelle chinoise utilise de fines aiguilles insérées dans des points de pression spécifiques sur le corps pour soulager la douleur et l’inflammation. L’acupuncture peut réduire les spasmes musculaires douloureux causées par la sciatique. Ce traitement de l’Est encourage également le flux sanguin et la circulation à l`arrière des jambes, du bas du dos, et des fesses.

5. Médicaments sur ordonnance

La douleur chronique du nerf sciatique peut vous faire courir chez le médecin. Dans de nombreux cas, les médecins prescrivent des médicaments pour aider à soulager la douleur ; comme les relaxants musculaires, les analgésiques à dose plus élevée, et même les antidépresseurs pour encourager la production d’endorphines.

6. Etirement musculaire

L’étirement ou le yoga peut encourager les muscles tendus à se détendre. La promotion de la flexibilité par des étirements peut soulager la sciatique en améliorant le soutien du bas du dos. De cette façon, moins de pression est placée à l’arrière des jambes où le nerf sciatique réside.

7. Pommades et crèmes topiques

Plutôt que de faire recours aux analgésiques oraux, de nombreux patients souffrant de sciatique préfèrent appliquer une crème analgésique topique pour soulager directement la zone enflammée. Ces gels antidouleur (généralement appelés analgésiques) contiennent souvent le menthol, un ingrédient essentiel qui permet de détendre les noci-récepteurs des muscles raides.

8. Supportez vos muscles du dos

Si vous vous êtes assis toute la journée dans un fauteuil de bureau inconfortable, cela ne pourra qu’exacerber votre sciatique et provoquer une inflammation et rigidité encore plus sévères. Ainsi, ça vaut la peine d’investir dans une chaise de bureau avec un soutien solide et une surface équilibrée afin de promouvoir une posture tout en réduisant la pression sur le bas du dos et le haut des fesses.

9. Physiothérapie

La physiothérapie, en combinaison avec des massages réguliers, aidera à relâcher les muscles tendus, favorisera la circulation sanguine, et promouvra encore plus la flexibilité. Lors des séances de physiothérapie, vous ferez des exercices et postures spécifiques pour atténuer la douleur du nerf sciatique chronique.

10. Hydrothérapie

L’application de chaleur vers le bas du dos avec un coussin chauffant est bien efficace, mais l’immersion de votre corps entier endolori dans un bain à remous ou jacuzzi est comme le « paradis sur terre ». L’hydrothérapie ne diminue pas directement la raideur musculaire et l’inflammation, mais favorise en fait la circulation, ce qui aidera à apaiser les spasmes musculaires et nerveux causés par la sciatique.

11. Soins chiropratiques

Comme nous l’avons mentionné dans l’introduction, la douleur liée au nerf sciatique peut parfois être provoquée par un glissement du disque ou une hernie. Si tel est le cas, consulter un chiropraticien peut être l’un des meilleurs remèdes pour soulager la douleur.

En effet, le Journal officiel de la North American Spinal Society a publié une étude portant sur 102 adultes souffrant de douleurs du nerf sciatique. Dr Axe explique que l’étude a révélé que « ceux ayant reçu des ajustements chiropratiques ont ressenti une douleur locale moindre, que celle-ci a duré moins longtemps, mais aussi, moins de cas de douleur modérée ou intense par rapport aux personnes qui n’ont pas reçu de tels ajustements. »

12. Alitement

Dans certains cas de sciatique, le repos sera le meilleur des traitements. WebMD indique que trois jours peuvent être suffisants, durant lesquels il “ sera important d’être allongé sur un matelas ferme ou à même le sol ”.

Bien que cela puisse être tentant, ne prolongez pas trop cette période de repos. Comme l’explique Spine-Health.com : “ Le fait d’éviter toute activité physique plus longtemps peut généralement conduire à un cercle vicieux, dans lequel épisodes de douleur conduisent à l’inactivité, entraînant plus de douleur, etc. ” Ainsi, bien que quelques jours de repos ne soulagent pas complètement la douleur, il est important de se lever et d’être à nouveau actif afin d’éviter des épisodes encore plus douloureux.

13. Activité physique

En parlant de se lever et d’être actif, une activité physique est importante pour réduire la douleur provoquée par une sciatique. Bien que cela soit certainement la dernière chose que vous ayez envie de faire lorsque vous souffrez, “ l’exercice permet d’augmenter l’afflux de sang vers le disque et le nerf, ce qui soulage la réaction chimique à l’origine de l’inflammation” explique la thérapeute Birgit Ruppert dans un entretien avec Prevention.

La source suggère également de courtes marches (d’environ 15 à 20 minutes), la nage ou les exercices aérobiques, “ car la pression exercée sur le dos est moindre lorsque vous êtes dans l’eau “.

14. Injections épidurales de stéroïdes

Pour certaines personnes, les méthodes déjà mentionnées dans cet article peuvent s’avérer inefficaces pour soulager leur douleur du nerf sciatique. Dans de tels cas, des thérapies plus intensives peuvent être nécessaires, telles que des injections épidurales de stéroïdes.

Ces injections sont réalisées dans le bas du dos, près du nerf sciatique, et sont destinées à réduire l’inflammation. Elles ont tendance à être prescrites uniquement aux patients chez qui la douleur persiste pendant un mois ou plus et pour lesquels d’autres remèdes courants se sont révélés inefficaces. Les injections de stéroïdes sont également limitées à trois doses par an en raison de leurs effets secondaires potentiellement nocifs, tels que la perte de densité osseuse.

15. Chirurgie

Si dans la plupart des cas, la douleur du nerf sciatique peut être soulagée grâce aux conseils que nous venons de mentionner ici, pour certains, la seule méthode efficace sera la chirurgie. Cette dernière n’est nécessaire que pour environ 5 à 10 % des cas, pour les patients qui ressentent une douleur persistante pendant une période de plus de trois mois.

Il existe deux types principaux de chirurgie de la sciatique : la discectomie et la laminectomie. En ce qui concerne la discectomie, WebMD explique que : «[…] Votre chirurgien enlève tout ce qui peut exercer une pression sur votre nerf sciatique, que ce soit une hernie discale, un éperon osseux, etc..» Pour la laminectomie, la lame – soit la partie de la structure osseuse qui entoure la moelle épinière – est enlevée, ainsi que « tout tissu appuyant sur le nerf et qui provoque la douleur ».

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X