Les principales causes de la maladie rénale chronique

Vos reins sont essentiels pour éliminer les déchets de votre circulation sanguine et former l’urine. S’ils ne fonctionnent pas correctement, il peut y avoir des impacts majeurs sur la santé. Les symptômes liés aux problèmes rénaux sont notamment la perte de poids, la fatigue, les nausées et la présence de sang dans les urines.

Bien que WebMD indique que la cause de l’insuffisance rénale chronique (IRC) n’est pas toujours évidente, il existe certains risques de santé sous-jacents que votre médecin peut être en mesure d’identifier comme étant à l’origine du problème. La maladie rénale dans son ensemble affecte environ 14% de la population américaine. Les six principales causes d’IRC sont…

1. Le diabète

WebMD explique qu’une glycémie élevée liée au diabète pourrait être une cause de l’IRC. Il note que cette glycémie peut endommager les vaisseaux sanguins des reins.

Il est important de contrôler votre diabète, car une augmentation continue de la glycémie peut réduire progressivement le fonctionnement de vos reins sur une période de plusieurs années. Même sans risque de lésions rénales, la maîtrise du diabète est importante pour votre santé globale.

2. L’hypertension

L’hypertension est également appelée hypertension artérielle.  La Fondation canadienne du rein affirme qu’il s’agit d’une arme à double tranchant : l’hypertension peut causer des problèmes rénaux et les maladies rénales peuvent, à leur tour, mener à l’hypertension.

Vous ne réalisez peut-être même pas que vous souffrez d’hypertension artérielle, c’est pourquoi il est judicieux de vous assurer que votre médecin la vérifie lors des visites de routine, surtout si vous avez des antécédents familiaux d’hypertension artérielle ou si vous êtes considéré en surpoids. Les personnes âgées de 50 ans et plus doivent également surveiller leur tension artérielle au moins une fois par an, généralement lors d’un examen physique annuel.

3. L’obstruction des voies urinaires

Selon la clinique Mayo, il existe plusieurs raisons qui peuvent causer un blocage des voies urinaires, notamment des calculs rénaux, une hypertrophie de la prostate (chez les hommes) et même certains cancers. Vous pouvez déjà expérimenter certains symptômes de ces autres problèmes, mais une obstruction prolongée des voies urinaires peut entraîner une maladie rénale chronique.

Les calculs rénaux en particulier peuvent être très douloureux et causer la présence de sang dans les urines. Cela peut également entraîner des mictions fréquentes, qui sont un autre signe de maladie rénale chronique. Il est important de consulter votre médecin pour ces problèmes.

4. Cholestérol élevé

Votre médecin ou votre dietéticien sont probablement toujours sur votre dos en ce qui concerne la surveillance de votre consommation de cholestérol, et ce pour de bonnes raisons. L’une d’entre elles est que les dépôts graisseux du «mauvais» cholestérol peuvent s’accumuler dans les vaisseaux sanguins qui alimentent les reins, ce qui rend plus difficile leur bon fonctionnement, selon le Service de Santé nationale (NHS) du Royaume-Uni.

Le NHS explique que, bien que le cholestérol soit produit par votre foie et soit vital pour votre santé globale, certaines sources alimentaires  sont à éviter. Vous n’aurez pas nécessairement de symptômes d’hypercholestérolémie tant que vous n’aurez pas un problème connexe, tel qu’une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

5. Certains médicaments

Si vous avez déjà reçu un diagnostic de problèmes rénaux, certains médicaments doivent être pris avec précaution,  tandis que d’autres peuvent entraîner des problèmes rénaux. Selon la National Kidney Foundation, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), par exemple, qui sont couramment disponibles en vente libre (OTC) pour soulager la douleur (par exemple, l’ibuprofène [Advil] ou l’acétaminophène [Tylenol]), peuvent augmenter le risque d’insuffisance rénale soudaine et lésions rénales progressives.

Selon le site, vous ne devez pas utiliser ces versions OTC pendant plus de 10 jours pour traiter la douleur (et pas plus de 3 jours pour la fièvre). Il y est également suggeré, si vous prenez ces médicaments, d’augmenter la quantité de liquides que vous buvez à 6 à 8 verres par jour. D’autres produits qui peuvent affecter les reins sont notamment l’alcool, les antibiotiques, les laxatifs sur ordonnance et les drogues illicites.

6. Les reins en éponge

Le rein en éponge médullaire est une anomalie congénitale également connue sous le nom de maladie de Cacchi-Ricci qui peut entraîner une MRC, mais seulement dans de rares cas, selon l’Institut national du diabète et des maladies digestives et rénales.

Cette anomalie congénitale affecte les tubes du rein, créant des kystes (qui ont l’apparence d’une éponge) pendant le développement du fœtus. Bien que la maladie soit présente dès la naissance, les patients ne remarquent généralement pas de symptômes avant l’adolescence.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X