Les meilleurs remèdes naturels contre la goutte

La goutte est une maladie qui provoque une douleur et une gêne dans les articulations. Elle peut toucher n’importe quelle partie du corps. Les plus touchées sont souvent les mains, les pieds, les chevilles, ou encore les oreilles. Les personnes qui souffrent de la goutte doivent faire face à des poussées qui se manifestent par une inflammation, un gonflement et une sensibilité des articulations.

Cela est causé par un taux élevé d’acide urique dans l’organisme, mais elle est également liée au manque d’exercice, à une forte consommation d’alcool, au stress, à un régime riche en protéines et à la génétique. Bien qu’elle puisse être maintenue, la goutte peut également être liée à d’autres problèmes de santé, d’où la nécessité d’un suivi médical approprié. Outre les médicaments et les produits pharmaceutiques, voici quelques remèdes naturels à domicile qui peuvent aider à soulager les symptômes de la goutte.

1. Buvez beaucoup d’eau

Ce remède est très simple et figure en fait parmi les gestes que nous devrions effectuer au quotidien, à une fréquence régulière. Selon le Reader’s Digest, l’un des meilleurs remèdes aux symptômes de la goutte est de boire beaucoup d’eau. Toute personne souffrant de douleurs et de gonflements doit être bien hydratée. L’eau permet d’éliminer toute accumulation d’acide urique dans l’organisme et de maîtriser la goutte.

Une autre raison de boire beaucoup d’eau est d’assurer le maintien des reins en bonne santé. Lorsque nos reins sont en bonne santé, ils contribuent à réduire la quantité d’acide urique dans l’organisme, ce qui évite l’accumulation de cristaux et les futures crises de goutte. WebMD souligne également qu’un organisme qui ne dispose pas d’assez d’eau et d’hydratation fera augmenter encore plus le taux d’acide urique. La meilleure chose à faire pour maintenir un taux d’acide urique normal est de rester hydraté tout au long de la journée.

2. Utilisez une compresse froide

Une compresse froide est toujours la solution à tout type de gonflement. Il en va de même pour la goutte. Le Reader’s Digest suggère de tremper la zone affectée dans de l’eau froide plutôt que d’utiliser de la glace. En effet, dans certains cas, la glace peut endommager la peau et aggraver la situation.

Cependant, WebMD note que la goutte peut être soulagée par un pack froid ou de la glace enveloppée dans une serviette fine. La source recommande de l’appliquer sur l’articulation pendant 20 minutes au maximum, plusieurs fois par jour. Si vous souffrez de diabète ou de problèmes nerveux, n’appliquez pas de glace sur les mains ou les pieds.

3. Surélevez l’articulation

Souvent, la goutte affecte les articulations des mains, des pieds, des genoux et des chevilles. Les symptômes les plus communs sont la douleur et le gonflement. Il est donc recommandé d’essayer de surélever l’articulation touchée pendant une poussée ou en cas de gêne. “Cela pousse le sang et le liquide à s’éloigner de l’articulation et à revenir vers le cœur”, explique Medical News Today.

La source suggère également d’utiliser une compresse froide en combinaison avec l’élévation pour réduire encore plus les symptômes de la goutte.

4. Mangez des cerises

Ce fruit délicieux est chargé de propriétés antioxydantes qui en font un excellent remède contre la goutte. Grâce à leur teneur en anthocyanine, elles vont agir pour réduire l’inflammation et les poussées. Le Reader’s Digest conseille de manger environ 15 à 20 cerises par jour.

Vous pouvez également essayer d’utiliser du jus de cerise noire ou un extrait de jus de cerise noire. Le Dr Axe fait référence à une étude publiée dans Arthritis & Rheumatism qui a révélé que six des personnes ayant utilisé un extrait de cerise ont pu réduire leurs symptômes de la goutte en deux jours seulement. Ce traitement serait capable de réduire les crises de goutte de 35 %. “Lorsque la consommation de cerises était associée à la prise d’allopurinol, un médicament prescrit pour traiter la goutte et les calculs rénaux, le risque de crises de goutte était réduit de 75 %”, écrit le Dr Axe.

5. Extrait de graines de céleris

L’extrait de graines de céleri et le jus de céleri sont excellents pour traiter les symptômes de la goutte, car ils sont capables de réduire l’accumulation d’acide urique dans l’organisme. Selon les recherches, plus d’une douzaine d’antioxydants sont “responsables des bienfaits du céleri – il s’agit notamment d’acides phénoliques comme l’acide caféique et l’acide férulique, ainsi que de flavonoïdes comme la quercétine”, écrit le Dr Axe. Ces antioxydants expliquent pourquoi le céleri est si efficace pour traiter les inflammations, les douleurs articulaires, la goutte, les infections rénales et hépatiques, les troubles cutanés, le syndrome du côlon irritable et les infections des voies urinaires (parmi beaucoup d’autres).

Alors, où peut-on trouver l’extrait de graines de céleri ? Le Dr Axe explique qu’il peut être acheté sous forme de complément alimentaire, mais vous pouvez aussi utiliser un extracteur de jus de légumes pour créer votre propre jus de céleri. Vous pouvez aussi simplement manger du céleri tout au long de la journée.

6. Mangez une pomme

Une pomme par jour éloigne la goutte ! Les pommes contiennent de l’acide malique qui agit pour réduire l’acide urique dans le corps. “L’acide malique fait des pommes l’un des traitements les plus efficaces contre la goutte, car il réduit le gonflement et soulage la douleur”, explique le Reader’s Digest.

Il est important de noter qu’il n’y a pas beaucoup de recherches scientifiques pour étayer cette affirmation. Elle est également discutable, car les pommes contiennent du fructose qui peut déclencher une hyperuricémie, entraînant des poussées de goutte. Healthline recommande de ne manger qu’une pomme par jour pour une bonne santé générale, mais n’en abusez pas car, cela peut entraîner une consommation excessive de sucre.

7. Faites des exercices

La goutte est souvent causée par l’obésité, ou liée à cette dernière, c’est pourquoi l’exercice est une solution logique pour traiter la goutte. Les poussées de goutte peuvent être causées par le stress, qui peut être réduit par l’exercice. Que vous le vouliez ou non, l’exercice est l’un des meilleurs moyens de réduire et de prévenir les symptômes de la goutte ! Le meilleur dans tout ça, c’est que c’est totalement gratuit. Cela ne coûte rien de sortir et de bouger.

“L’exercice réduit le niveau d’acide urique dans le corps en normalisant [régulant la quantité de glucose dans le sang]”, écrit Reader’s Digest. “L’exercice contribue à réduire la fréquence et la gravité des poussées”.

8. Buvez du jus de citron

Comme nous l’avons mentionné précédemment, l’une des causes de la goutte est un taux élevé d’acide urique dans l’organisme. Ainsi, la meilleure façon de réduire les symptômes associés à la goutte est d’essayer de diminuer la quantité d’acide urique dans le sang. “Le jus de citron alcalinise le corps et réduit la quantité d’acide”, écrit le Reader’s Digest.

Pour préparer votre propre eau citronnée, mélangez le jus d’un citron avec une demi-cuillère à café de bicarbonate de soude. La source indique ensuite de verser ce mélange dans un verre d’eau et de le boire immédiatement. Vous pouvez aussi simplement ajouter du jus de citron à l’eau. Si vous utilisez cette dernière méthode, essayez de boire trois verres par jour.

9. Prenez un bain au sel d’Epsom

L’utilisation de sels d’Epsom dans un bain est un excellent moyen de réduire le stress. Ils peuvent également être excellents pour traiter la goutte ! La raison pour laquelle ces sels sont si efficaces pour réduire l’inflammation est qu’ils sont riches en magnésium, ce qui peut contribuer à réduire le risque de goutte. Il y a cependant quelques spéculations à ce sujet, car il a été constaté que le magnésium ne peut pas être absorbé correctement par la peau pour obtenir des avantages pour la santé.

Mais cela vaut la peine d’essayer ! Si vous souhaitez essayer ce remède, Reader’s Digest suggère de “[tremper] la partie du corps affectée dans un mélange de sel d’Epsom et d’eau chaude pour soulager la douleur et réduire le gonflement”. Utilisez environ 1 à 2 tasses de sel dans votre bain.

10. Mangez des bananes

Comme les pommes, les bananes sont présentées comme un fruit qui peut aider à lutter contre la goutte. Les bananes sont connues pour être riches en potassium, ce qui est une bonne chose, car le potassium peut contribuer au bon fonctionnement des tissus et des organes.

Cependant, il faut se méfier de leur teneur en fructose, qui peut être un facteur déclenchant de la goutte. “De nombreux aliments sont plus riches en potassium et moins sucrés que les bananes, comme les légumes à feuilles sombres et les avocats”, écrit Healthline. Pour limiter la quantité de sucre que vous consommez, limitez-vous à une banane par jour. Chaque fois que les bananes sont proposées comme solution pour la goutte, gardez à l’esprit qu’il n’existe aucune preuve scientifique à l’appui.

11. Intégrez la racine de gingembre dans votre régime

Le gingembre est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires, ce qui explique pourquoi il est si efficace contre la goutte. Healthline fait référence à une étude en particulier qui a révélé que le gingembre, sous forme de solution topique, est capable de réduire toute douleur causée par l’acide urique. Une autre étude a révélé que chez les personnes présentant “des taux élevés d’acide urique (hyperuricémie), leur taux d’acide urique sérique était réduit par le gingembre”, écrit la source. Il est important de noter que dans cette étude, les sujets étaient des rats et que le gingembre a été ingéré par voie interne, et non par voie topique.

Il existe de nombreuses façons d’intégrer le gingembre dans votre régime alimentaire, mais la plus simple est de l’ingérer par voie interne sous forme de thé ou de solution topique maison. Pour préparer un thé, faites bouillir de l’eau et laissez infuser 2 cuillères à café de racine de gingembre pendant environ 10 minutes. Buvez ce thé 2 à 3 fois par jour. En plus de cela, vous pouvez également créer une pâte. Healthline suggère de faire bouillir de l’eau avec une cuillère à café de racine de gingembre frais râpée. Trempez un gant de toilette dans ce mélange, puis laissez-le refroidir. Une fois le mélange refroidi, appliquez le gant sur la zone affectée au moins une fois par jour pendant 15 à 30 minutes.

12. Buvez une solution de bicarbonate de soude

Ce produit peut sembler un peu étrange, mais croyez-nous, il fonctionne ! Le bicarbonate de soude peut être utile pour réduire les symptômes de la goutte car, comme beaucoup d’autres produits de cette liste, il permet de réduire la quantité d’acide urique dans l’organisme. Lorsque nous réduisons cet acide urique, la douleur de la goutte disparaît.

Le Reader’s Digest conseille de mélanger une demi-cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau. Buvez cette solution quatre fois par jour pendant deux semaines lors d’une poussée de goutte. La source précise que les personnes âgées de plus de 60 ans ne doivent boire cette solution que trois fois par jour.

13. Buvez du vinaigre de cidre de pomme

Il faut admettre que le vinaigre de cidre de pomme n’a pas un goût très agréable, mais il est efficace ! Cet ingrédient de cuisine fait des merveilles contre la douleur et les gonflements grâce à l’acidité du vinaigre. Il suffit d’une cuillère à café de vinaigre de cidre de pomme mélangée à un verre d’eau, selon le Reader’s Digest. Buvez ce mélange trois fois par jour pour tenir la goutte à distance. Si ce remède fonctionne pour vous, vous pouvez essayer d’augmenter la quantité de vinaigre de cidre de pomme dans l’eau.

14. Buvez du thé à l’ortie

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler du thé à l’ortie, car il n’est pas très courant, mais il est en fait fabriqué à partir d’orties (Urtica dioica), un remède à base de plantes utilisé pour réduire l’inflammation et la douleur, selon Healthline. Bien qu’il n’y ait pas beaucoup de preuves scientifiques à l’appui, son utilisation a été bien documentée. Healthline fait référence à une étude en particulier qui a révélé que l’ortie peut améliorer les reins. Les sujets de cette étude étaient des lapins mâles et la “lésion rénale a été induite par l’administration de gentamicine, un antibiotique”.

Le Dr Axe décrit l’ortie comme un “puissant phytonutriment anti-inflammatoire” qui peut être consommé sous forme de thé. Une étude publiée dans Toxicology and Applied Pharmacology a révélé que l’ortie est un aliment anti-inflammatoire. Elle peut être achetée sous forme de thé ou de supplément.

Pour préparer ce thé, commencez par faire bouillir de l’eau. Faites infuser l’eau avec 1 à 2 cuillères à café d’ortie séchée par tasse d’eau. Buvez 3 tasses par jour.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X