épidémie FRA

Épidémie d’Ebola: les faits à savoir

Vous ne pouvez pas écouter la radio, aller sur internet ou regarder la télévision sans être bombardé de nouvelles et de statistiques mortelles sur l’épidémie d’Ebola en Afrique occidentale qui, selon l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS), a presque tué 700 personnes à ce jour.

Jeudi passé, des rapports circulaient sur deux travailleurs humanitaires Américains évacués du Libéria via une nacelle d’isolement dans un charter médical vers les Etats Unis, pour être traités dans une location non spécifiée.

Voici huit faits que vous voulez savoir sur l’épidémie d’Ebola…

1. Identification d’Ebola

L’Ebola est un virus mortel qui se propage par contact direct avec un animal ou une personne infectés – typiquement via un échange de sang, de fluides corporels ou de transmission de tissus (p.ex. échanges de seringues ou de sécrétions corporelles infectées).

2. Symptômes de l’infection

L’OMS avertit des symptômes suivant de ce virus hautement contagieux: douleurs musculaires sévères, douleurs articulaires et faiblesse, fièvre, maux de têtes, crampes et douleurs d’estomac, perte d’appétit, diarrhée, vomissement, et saignements hémorragiques externes et internes. Les individus qui ne présentent pas ces symptômes ne sont pas contagieux, mais ces symptômes peuvent se manifester jusqu’à 21 jours après la contamination.

3. Epidémie actuelle

Les centres de contrôle des maladies affirment que le monde est en proie à l’épidémie d’Ebola la plus mortelle de l’histoire d’Afrique occidentale. Cette épidémie particulière aurait commencé en février 2014, et la plupart des infections ont eu lieu entre le mois de mars et le 27 juillet 2014.

4. Pays touchés

Cette épidémie d’Ebola s’est propagée à quatre pays d’Afrique occidentale – le Nigéria, la Guinée, la Sierra Léone et le Libéria. A ce jour, l’épidémie aurait tué 700 personnes et infecté environ 1323 individus, y compris deux travailleurs humanitaires Américains, Dr. Kent Brantly et Nancy Writebol, qui travaillaient au Libéria lorsque les symptômes se sont déclarés.

5. Cas initial

Le premier cas rapporté d’Ebola a été lié à un passager d’avion. Ce passager infecté par le virus a embarqué dans un avion reliant le Libéria à Lagos au Nigéria. Ce passager infecté est ensuite décédé des suites de l’infection par le virus.

6. Risque pour les USA

Le centre national des maladies infectieuses et des zoonoses émergentes assure que tant que vous ne vivez pas dans un pays à risque (Libéria, Sierra Léone, Nigéria ou Guinée), vous avez un très faible risque de contracter le virus. Actuellement, il n’y a pas de cas d’Ebola rapportés en Amérique du Nord.

7. Traitement et taux de mortalité

Le traitement précoce du virus a montré un certain succès. La plupart des épidémies d’Ebola ont un taux de mortalité de 90% – tandis que pour l’épidémie actuelle, le taux de mortalité est estimé à environ 60%. L’institut national de la santé a déclaré qu’il avait commencé à tester un vaccin expérimental sur des primates, pour l’utiliser sur des humains dès le mois de septembre.

8. Précautions et avertissements de santé

Les centres de contrôle des maladies ont émit des avertissements pour voyageurs circulant de et vers les pays Africains sujets à l’Ebola (Libéria, Sierra Léone, Nigéria ou Guinée) pour réduire les risques d’infection et de contamination d’autres voyageurs. Les centres de contrôle des maladies prennent actuellement les mesures suivantes pour contenir le virus :

Fermeture des frontières du Libéria

Avertissements de voyage (niveau 3) contre les voyages non-essentiels vers le Nigéria, la Guinée, le Libéria, et la Sierra Léone.

Requête des historiques de déplacements des professionnels de la santé et travailleurs humanitaires à l’étranger – y compris l’historique des patients entrés en contact.

Tous les individus voyageant vers des pays sujet à Ebola doivent rester vigilants aux symptômes de l’infection par le virus (douleurs musculaires, douleurs articulaires et faiblesse, fièvre, maux de têtes, crampes et douleurs d’estomac, perte d’appétit, diarrhée, vomissement, et saignements hémorragiques externes et internes).

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X