Causes et traitements du vertige

Imaginez que vous vous tenez sur la terre ferme mais que vous avez l’impression d’être sur un manège, que votre équilibre est tout sauf stable, que votre cerveau vous dit que votre corps bouge alors que ce n’est manifestement pas le cas. Voilà, dans un sens réel, ce qu’est la vie avec le vertige. C’est effrayant et cela peut rendre les activités les plus simples, comme faire son travail ou se rendre au chalet pour le week-end, beaucoup plus difficiles qu’elles ne devraient l’être.

Mais quelles sont les causes du vertige ? Et quels sont les traitements disponibles pour les personnes qui en souffrent ? Examinons de plus près certaines des causes du vertige et ce qui peut être fait pour limiter ses symptômes…

1. Cause : VPPB

Qu’est-ce qui peut bien faire que quelqu’un qui se trouve sur un sol ferme ait l’impression d’avoir sauté sur des montagnes russes en mouvement ? L’une des causes pourrait être des problèmes affectant la partie interne de nos oreilles, une affection connue sous le nom de vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB).

Cela peut ne pas ressembler à la cause typique d’un vertige. Mais lorsque des particules de calcium (autrement appelées canalithes) s’accumulent dans le conduit auditif, le cerveau peut ne plus comprendre la position de notre tête et la relation entre notre position physique et le monde qui nous entoure. En bref, l’accumulation de calcium dans l’oreille interne peut entraîner une déconnexion très problématique entre notre corps et notre cerveau, ce qui provoque des vertiges. Quant à l’explication de l’apparition du VPPB, les médecins n’en sont toujours pas sûrs, bien qu’elle devienne plus probable à mesure que l’on vieillit.

2. Cause : La maladie de Ménière

La maladie de Ménière est un autre problème d’oreille interne qui peut entraîner des vertiges, en plus du VPPB. Elle est similaire au VPPB en ce sens qu’elle est causée par l’accumulation d’une substance dans les canaux de l’oreille interne, mais elle est différente en ce sens que l’accumulation concerne un liquide plutôt que de minuscules morceaux de calcium.

Outre le fait qu’elle donne l’impression de perdre le contrôle de son équilibre, la maladie de Ménière peut conduire le patient à entendre un bourdonnement dans ses oreilles, un problème souvent appelé acouphène. À terme, la maladie de Ménière peut également entraîner une perte d’audition.

3. Cause : Infection de l’oreille interne

Le vertige, ou l’impression de perdre l’équilibre alors que l’on se trouve sur un terrain solide, peut être causé par un type d’infection de l’oreille interne appelé labyrinthite. Parfois appelée névrite vestibulaire, cette affection se traduit par une forte inflammation du canal de l’oreille interne.

Les nerfs de cette zone peuvent alors gonfler et embrouiller le cerveau quant à la position du corps par rapport au monde qui l’entoure. Il en résulte un sentiment d’impuissance gravitationnelle, et l’impression que le corps n’a pas de sens cohérent de l’équilibre.

4. Cause : Blessure à la tête

Le cerveau est sans conteste la partie la plus complexe du corps humain, et les chercheurs médicaux n’ont pas fini de percer ses nombreux secrets. En tant que tel, de nombreux problèmes peuvent apparaître lorsque la tête et le cerveau subissent une blessure importante, comme un accident de la route, une blessure sportive ou une chute.

L’une des conséquences possibles d’un traumatisme crânien grave peut être le vertige, ou la perte d’équilibre. En effet, un traumatisme crânien grave peut provoquer une inflammation importante dans les parties profondes de l’oreille, entraînant un gonflement qui affecte les nerfs. Ce type d’inflammation si proche du cerveau provoque souvent une déconnexion entre le corps et le cerveau, ce qui entraîne une perte d’équilibre.

5. Cause : Accident vasculaire cérébral ou tumeur cérébrale

Le vertige est souvent causé par une accumulation de dépôts de calcium ou de liquide dans l’oreille interne, mais il peut aussi être lié à un traumatisme ayant un impact sur le cerveau. Il peut s’agir de chocs externes, comme une blessure résultant d’un grave accident de la route ou d’une collision sportive, mais il peut aussi être lié à un traumatisme interne, comme celui associé à un accident vasculaire cérébral ou à l’apparition d’une tumeur au cerveau.

Une attaque cérébrale est provoquée par un problème affectant la circulation du sang dans le cerveau. Souvent, c’est le résultat d’un caillot sanguin qui empêche le sang de circuler librement et facilement dans les veines et les artères ou le résultat de l’éclatement d’un vaisseau sanguin, ce qui provoque une réaction du cerveau. Par ailleurs, une tumeur peut exercer une pression sur certaines parties du cerveau, ce qui peut conduire une personne à se comporter de manière étrange, par exemple en ayant des problèmes de mémoire ou en perdant le sens de l’équilibre.

6. Cause : Migraines

Il semble qu’une tendance se dessine ici : les problèmes affectant le cerveau, que ce soit à la suite d’un accident vasculaire cérébral ou d’un grave traumatisme crânien, peuvent souvent entraîner des vertiges (la sensation de perdre l’équilibre).

Une migraine n’est pas la même chose qu’un accident vasculaire cérébral ou une commotion cérébrale, mais elle est souvent le résultat de ces problèmes. Les migraines particulièrement douloureuses peuvent entraîner des problèmes qui ne sont pas associés aux maux de tête habituels, comme une sensibilité à la lumière et au son. De plus, une migraine peut avoir un impact sur le sentiment d’équilibre, ce qui donne une impression d’instabilité. Elle peut également donner l’impression que le monde tourne, bascule ou se balance autour de soi. Dans ce cas, la meilleure solution consiste à s’allonger jusqu’à ce que la migraine soit passée.

7. Traitement : Patience

Le vertige, ou la perte d’équilibre résultant d’un problème d’oreille interne ou d’un traumatisme cérébral, amène souvent le patient à rechercher un traitement immédiat. C’est tout à fait compréhensible, car le fait de ne pas avoir confiance en son sens de l’équilibre peut rendre difficile l’accomplissement de n’importe quelle tâche, de la simple marche dans la rue à la conduite d’un véhicule.

Mais de nombreux médecins ne répondront pas immédiatement à un patient souffrant de vertiges par un traitement radical, tel que la chirurgie. En effet, les vertiges sont souvent causés par des problèmes temporaires, comme une inflammation due à une infection, qui peuvent être résolus en attendant simplement et en revenant sur le problème pour suivre son évolution.

8. Traitement : Changement de médicament

Les vertiges peuvent être causés par des migraines, qui peuvent être le résultat d’un changement de médicaments. Les patients souffrant de troubles mentaux peuvent prendre des médicaments particulièrement puissants qui, lorsqu’ils sont changés, peuvent entraîner des problèmes temporaires comme des vertiges. Dans ces cas, le médecin évaluera l’intérêt de maintenir le nouveau médicament ou de passer à un autre. Si le médecin estime que la perte d’équilibre n’est que temporaire, il peut inciter le patient à faire preuve de patience jusqu’à ce que le cerveau s’habitue au nouveau médicament.

Toutefois, si un médecin détermine que le vertige n’est pas causé par un médicament, il peut recommander d’essayer une option médicale pour aider à rétablir le sens de l’équilibre. En fait, il existe plusieurs options de traitement impliquant des médicaments qui peuvent aider à compenser la sensation de perte d’équilibre. Par exemple, les antibiotiques et les stéroïdes peuvent tous deux être utilisés pour aider à réduire l’inflammation liée au vertige.

9. Traitement : Rééducation vestibulaire

Le vertige, ou la sensation de perte d’équilibre, est souvent causé par une interruption des signaux entre le cerveau et le reste du corps. Cela concerne le système vestibulaire, qui est chargé de veiller à ce que ces signaux soient envoyés de manière cohérente.

Pour cette raison, les médecins peuvent prescrire une rééducation vestibulaire à tout patient souffrant de vertiges constants. Cette rééducation consiste à évaluer l’ampleur du vertige et ses causes, puis à prendre des mesures pour entraîner le cerveau à s’adapter aux problèmes d’équilibre. En substance, il s’agit d’aider le cerveau à comprendre le problème et à trouver des moyens de le contourner. Cela peut impliquer d’apprendre à vos autres sens à agir de manière à aider le cerveau et le corps à compenser les épisodes récurrents de vertige.

10. Traitement : Repositionnement des canalithes

Le VPPB est l’une des principales causes de vertiges. Il apparaît lorsque l’accumulation de calcium, connue sous le nom de canalithes, affecte l’oreille interne d’une manière qui donne à une personne la sensation que son sens de l’équilibre a été affecté de manière négative.

Pour remédier à ce problème, les médecins se tournent parfois vers les techniques de repositionnement des canalithes. Dans ce scénario, des mouvements sont effectués au niveau du cou et de la tête pour essayer de déplacer les canalithes ; le but étant de déplacer les dépôts de calcium hors de l’oreille interne vers un endroit où ils peuvent être vus, saisis et physiquement retirés du corps. Avec l’aide d’un médecin, le repositionnement des canalithes peut contribuer à éliminer les vertiges dans un avenir prévisible.

11. Traitement : Pilules d’eau

L’une des causes possibles du vertige est la maladie de Ménière, qui implique l’accumulation de liquide dans l’oreille interne, ce qui trouble le cerveau quant à sa relation avec le monde qui l’entoure. Le déplacement du liquide dans cette partie du corps peut amener le cerveau à penser qu’il a perdu l’équilibre alors que la réalité est tout autre.

Pour traiter la maladie de Ménière, de nombreux médecins se tournent vers les diurétiques, qui peuvent être utilisés pour réduire l’accumulation de liquide et la pression qu’elle exerce sur l’oreille interne et le cerveau. Avec le temps, ces diurétiques peuvent aider à dissiper les vertiges et à restaurer le sens de l’équilibre de l’individu.

12. Traitement : Chirurgie

Comme pour la plupart des affections, la chirurgie est considérée comme la dernière option de traitement du vertige. En effet, le vertige est généralement dû à un traumatisme cérébral ou à des problèmes affectant l’oreille interne, deux organes très sensibles et difficiles à opérer sans introduire la possibilité de complications graves qui pourraient être pires que le vertige.

Cela dit, la chirurgie sera parfois utilisée dans les cas où le vertige est le résultat d’une tumeur ou d’une blessure grave au cou ou au cerveau, qui peuvent toutes exercer une pression excessive sur le cerveau. Mais même dans ces cas, les médecins essaieront probablement des options de traitement beaucoup moins invasives avant de passer à la chirurgie.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X