Sciatique FRA

8 traitements naturels et efficaces de la sciatique

La sciatique est une douleur atroce (ou radiculopathie) qui descend le long d’une jambe, des fesses jusqu’aux pieds. La sciatique survient habituellement lorsqu’un nerf est coincé dans le bas du dos ou lorsqu’un disque de la colonne se déplace dans le canal rachidien et comprime le nerf sciatique. La douleur intolérable et lancinante de la sciatique est souvent comparée à un mal de dent sévère.

Heureusement, la sciatique peut être apaisée naturellement avec ces huit traitements recommandés par de nombreux médecins et thérapeutes professionnels…

1. Yoga doux

Des recherches provenant du Comprehensive Pain Center de l’Université des sciences et du bien-être d’Oregon, associent la pratique régulière du yoga à la réduction de la douleur sciatique. L’étude a surveillé un groupe de patients ayant des douleurs de dos chroniques durant 16 semaines de pratique de yoga Iyengar doux. Après la période de 16 semaines, la douleur était réduite d’environ 64 % pour les patients. Les chercheurs ont lié les effets d’un étirement doux à l’amélioration de la force musculaire, la souplesse et la mobilité.

2. Alternez le froid et le chaud

Même si l’alternance entre le froid et le chaud sur la zone touchée ne réduira pas l’inflammation, les thérapeutes recommandent souvent cette méthode comme une technique de ‘révulsion’, ce qui signifie qu’alterner le froid et le chaud toutes les 15 minutes peut fournir un stimulus dans la région (autre que la douleur) pour réduire l’inconfort extrême.

3. Manipulation vertébrale

Selon des recherches recueillies par le National Spine Care d’Alberta, la chiropractie montre souvent des résultats prometteurs lorsque d’autres thérapies de traitement de la sciatique n’apaisent pas la douleur. Les chercheurs ont découvert que la manipulation vertébrale déclenche la guérison naturelle de la zone par le système nerveux – apaisant inflammation et restaurant la mobilité chez environ 60 % des patients consultant un chiropracteur pour traiter leur sciatique.

4. Thérapie des points réflexes

Le massage des points réflexes applique de la pression directement sur le muscle pyramidal des fessiers, situé juste au-dessus du nerf sciatique. Ce massage sert à détendre le muscle et soulager la compression qui entraine douleur, engourdissement et fourmillements de la jambe touchée. Selon les thérapeutes de l’American Massage Therapy Association, des massages de points réflexes hebdomadaires sont prometteurs.

5. Herbes médicinales

Les personnes souffrant de sciatique utilisent souvent des herbes médicinales comme la racine de Windhoek ou griffe du diable, réputée pour ses propriétés anti-inflammatoires naturelles et qui a l’approbation des experts du centre de médecine intégrative d’Arizona. Les docteurs affirment que 1500 mg de griffe du diable deux fois par jour peut inhiber la réponse inflammatoire si l’herbe contient 50 mg de composé actif harpagoside. Cependant, les patients qui prennent des anticoagulants ou ont des problèmes d`ulcères gastriques devraient éviter cette herbe.

6. Acupuncture à chaud

Si vous souffrez de sciatique, ne négligez pas l’acupuncture avant de l’avoir testé. Une étude de 2009 publiée dans le Journal of Traditional Chinese Medicine a exposé un groupe de 30 patients souffrant de sciatique à une thérapie d’acupuncture à chaud (avec des aiguilles chauffées). Plus de 50 % des patients ont rapporté des degrés variés de soulagement.

7. Huiles et onguents naturels

Beaucoup d’huiles naturelles ont montré des résultats positifs sur le traitement de la sciatique. En fait, Tieraona Low Dog, directeur de thèse au centre de médecine intégrative d’Arizona, utilise des patchs de poivre de Cayenne et des onguents topiques pour traiter les douleurs nerveuses chez ses patients. Le docteur Low Dog affirme que la capsaïcine présente dans les piments, fait obstacle à la libération de composés provoquant la douleur des nerfs.

8. Thérapie physique

Il est difficile d’imaginer que le mouvement pourrait aider à soulager la sciatique lorsqu’il semble plus que souvent exacerber la douleur. Mais l’immobilité restreint la zone alors que l’exercice peut augmenter la circulation sanguine dans la zone touchée et le nerf. Par exemple, une marche, nage ou des étirements doux de 20 minutes quotidiennement, peuvent renforcer les muscles, réduire l’inflammation, améliorer la souplesse et stabiliser la colonne.

X