Allergies FRA

8 moyens de bannir les allergies printanières de chez vous

Les personnes allergiques savent habituellement quand arrive le printemps.

Pourquoi ?

Parce que c’est le moment où leurs yeux deviennent rouges et démangent, et que les symptômes d’éternuement et de respiration sifflante des allergies saisonnières commencent. L’Académie Américaine de l’Allergie, d’Asthme et d’Immunologie estime qu’environ 35 millions d’Américains souffrent d’allergies saisonnières. Mais vous n’avez pas à souffrir en silence. Soyez proactif en empêchant et en purgeant votre maison d’allergènes saisonniers sournois grâce à ces 8 conseils…

1. Dépoussiérez

En tant que personne extrêmement sensible à la poussière, je reconnais l’importance de dépoussiérer régulièrement ma cuisine, ma table à manger, table de salon et autres surfaces. Je m’assure également le dépoussiérage des crevasses et fissures – surtout de mes ventilateurs de plafond, bouches d’aération, plinthes, chambranles et stores. Ma maison semble moins encombrée et je trouve moins de moutons.

2. Gardez votre lit propre et frais

Un des allergènes intérieurs les plus sournois sont les acariens de poussière – si microscopiques que vous ne pouvez les voir creuser dans votre literie, oreillers et matelas. Les acariens sont cependant un des déclencheurs d’asthme les plus répandus. Bannissez-les donc en lavant votre literie et oreillers chaque semaine à au moins 50 degrés Celsius et programmez le sèche-linge sur chaud. Vous pouvez également recouvrir votre matelas d’une housse anti-allergènes pour éloigner les acariens.

3. Contrôlez l’humidité

Autant les zones sèches et poussiéreuses que les zones humides attirent le risque de moisissure dans votre maison. Pour éviter la formation de moisissure, branchez un déshumidificateur dans les zones humides de votre maison – comme la salle de bain et la cave – pour contrôler son apparition.

4. Evitez les poils et squames d’animaux

Les squames d’animaux peuvent être abondantes dans certaines parties de la maison après un long hiver à l’intérieur. Si vous êtes allergique aux animaux, aspirez le coussin où votre animal dort, lavez votre animal de compagnie et sa literie fréquemment, et consultez votre vétérinaire à propos d’une alimentation équilibrée, car un animal en bonne santé perd moins de squames.

5. Aspirez régulièrement vos rideaux, tapis et rembourrages

Un autre endroit sournois où le pollen et les allergènes peuvent se cacher se trouve dans vos rideaux, tapis et meubles rembourrés. C’est pourquoi les laver, aspirer, passer à la vapeur ou laver à sec régulièrement peut dépouiller vos rideaux et surfaces de déclencheurs d’allergie.

6. Evitez les produits chimiques

De nombreuses personnes allergiques sont sensibles aux produits chimiques de lavage, surtout ceux avec du parfum. C’est pourquoi je choisis des produits de nettoyage sans parfum et qui ne contiennent que des ingrédients naturels. Je crée même parfois mon propre nettoyant naturel pour surfaces et sols en mélangeant quelques cuillères à café de poudre de borax et ½ tasse de vinaigre dans 2 litres d’eau.

7. Aspirez les allergènes avec un filtre HEPA

Tout vieil aspirateur ne sera pas suffisant pour contrôler les allergènes de printemps. Aspirer par exemple le pollen, les acariens et les squames d’animaux demande une aspiration très efficace. C’est pourquoi je choisis un aspirateur avec un filtre HEPA pour me débarrasser des allergènes persistants dans ma maison.

8. N’accueillez pas d’allergènes chez vous

C’est difficile de résister prendre l`air au premier signe du printemps. N’accueillez cependant pas les allergènes de printemps à l’intérieur en portant vos chaussures d’extérieur et en ouvrant grand vos portes et fenêtres – surtout les jours à taux de pollen élevé. Et vérifiez votre animal de compagnie aussi. Il pourrait attirer toutes sortes de pollens et autres dangers. Je laisse une serviette humide dans l’entrée pour nettoyer la fourrure et les pattes de mon chien avant qu’il ne rentre à l’intérieur.

X