Fièvre FRA

8 conseils pour sauver la face malgré un bouton de fièvre

‘Non, pas un autre bouton de fièvre ! ’ Me dis-je à chaque fois que je sens ce fourmillement avant-coureur sur mes lèvres ou autour de ma bouche. Je sais qu’il ne faudra que quelques jours avant l’arrivée de vésicules remplies de fluides gênants, suivie du suintement redouté et douloureux, de l’éclatement et de la formation embarrassante de croûte. Mais si vous souffrez d’herpès labial de type 1 comme moi, vous vous préoccupez constamment de la prochaine occurrence. Elle peut survenir subitement et au pire moment, causée par des facteurs comme trop de soleil, stress, manque de sommeil ou règles.

Heureusement, après avoir dû faire face à des boutons de fièvre pendant des années, je sais qu’il est essentiel d’avoir sous la main quelques vrais traitements pour boutons de fièvre…

1. Froid et chaleur

Les chercheurs du centre médical Milton S. Hershey à l’Université d’état de Pennsylvanie recommandent d’alterner le froid et la chaleur pour réduire la douleur et le gonflement des boutons de fièvre.

Vous pouvez soit appliquer un glaçon directement sur le bouton, soit appliquer une alternance de compresses chaudes et froides sur la zone. La recherche montre que lorsque la chaleur et le froid sont appliqués tôt assez (aux premiers signes du virus), les patients ont souvent un bouton plus petit.

2. Aspirine

En plus de réduire la douleur lancinante du bouton de fièvre, l’aspirine est souvent recommandée par les professionnels du monde médical pour accélérer la guérison du cette cloque disgracieuse.

En fait, une étude publiée dans le journal Annals of Internal Medicine prescrit 125 mg d’aspirine par jour pour réduire l’infection du virus de l’herpès labial de moitié. Évidemment, plus tôt vous prenez l’aspirine, le mieux.

3. Sachet de thé froid

Tout comme une compresse froide, un sachet de thé humide et gelé permet de traiter les victimes de boutons de fièvre. En fait, le Dr David Rakel, professeur à l’Université du Wisconsin et auteur du livre ‘Integrative Medicine’, affirme que les flavanoïdes contenus dans le thé peuvent entraver la croissance du virus de l’herpès labial.

Le thé appliqué en compresses froides pendant 15 à 20 minutes sur le bouton de fièvre peut également réduire l’inflammation, la rougeur, et guérir le tissu endommagé causé par le virus de l’herpès labial de type 1.

4. Huile essentielle d’arbre à thé

L’huile essentielle d’arbre à thé (ou mélaleuca) provient de l’arbre Melaleuca alternifolia natif d’Australie et de Nouvelle-Zélande. Les feuilles sont utilisées pour produire une huile essentielle à forte odeur camphrée et jaune pâle, souvent utilisée pour traiter de manière topique une variété de maladies cutanées, de l’acné aux cloques, grâce à ses propriétés antiseptiques.

Bien qu’il existe toujours un débat sur l’efficacité de l’huile essentielle d’arbre à thé sur les boutons de fièvre, je pense qu’elle fonctionne très bien pour réduire la taille des boutons et accélérer leur guérison. Je dilue une goutte de l’huile odorante dans une goutte d’huile d’olive et l’applique directement sur le bouton de fièvre avec un disque de coton ou un coton-tige.

5. Injections de cortisone

Bien que les aiguilles ne soient jamais une expérience agréable, ce n’est pas non plus le cas d’arborer un bouton de fièvre pendant des jours et des semaines. C’est pourquoi le dermatologue David Colbert, de New York, recommande souvent des injections de cortisone.

Ces injections contiennent de la cortisone fortement diluée insérée directement dans le bouton de fièvre. Douloureuses, les injections de cortisone ne sont pas pour tout le monde. Mais le Dr Colbert affirme qu’elles peuvent réduire l’inflammation du bouton de fièvre très rapidement si elles sont administrées tôt assez.

6. Échinacée

Nous prenons souvent de l’échinacée au premier signe de nez qui coule ou de mal de gorge, mais cette herbe peut également réduire efficacement la durée d’un bouton de fièvre et, si elle est prise assez tôt, peut tout à fait l’empêcher.

Selon un rapport de recherché publié dans le Journal of Medical Virology, les patients qui ont pris une capsule de 300 mg d’échinacée 4 fois par jour durant leur bouton de fièvre ont guéri bien plus vite. Après tout, l’échinacée est un stimulant du système immunitaire et à des propriétés antivirales.

7. Oxyde de zinc

Un groupe de recherche du centre médical de l’Université du Maryland a montré que l’oxyde de zinc pouvait bloquer la réplication du virus de l’herpès labial de type 1. Et une étude in vitro a découvert que le zinc luttait efficacement contre le virus HSV-1 et HSV-2.

Une plus petite étude du centre médical de l’Université du Maryland a également découvert que les patients qui appliquaient une crème d’oxyde de zinc directement sur le bouton de fièvre guérissaient plus rapidement, avaient moins de symptômes et une plaie plus petite par rapport aux participants qui appliquaient un placebo.

8. Évitez les aliments riches en L-arginine

Les acides aminés essentiels sont vitaux pour notre santé et notre bien-être. Mais si vous avez un bouton de fièvre (herpès labial), le pire est de consommer des aliments riches en L-arginine.

La recherche médicale montre que le virus de l’herpès (HSV-1 et HSV-2) requiert de la L-arginine pour vivre et prospérer. Pour éviter les boutons de fièvre, les experts du centre médical de l’Université du Maryland recommandent d’éviter les aliments riches en L-arginine comme le chocolat, la bière, le coca, la gélatine, la caroube, le germe de blé, les graines de sésame, la chair de noix de coco, la farine blanche et de blé, les noix, cacahuètes, amandes, noix de cajou, noix de pécan et l’avoine.

X