Beauté FRA

7 mauvaises habitudes de beauté

Vous vous lavez et vous frottez dans la douche, des pieds à la tête. Vous appliquez les couches parfaites de fard à paupières et de blush, et coiffez toutes vos mèches parfaitement. Mais votre routine de beauté vous expose-t-elle sans le savoir aux bactéries, moisissures et microbes qui peuvent risquer l’infection ? Si vous êtes coupable de l’une de ces sept mauvaises habitudes de beauté, vous pourriez risquer votre santé pour le bien de l’esthétique…

1. Rasoir partagé

J’ai déjà été coupable d’emprunter le rasoir de mon mari. Plus jamais ! En plus d’irriter et d’entailler notre visage de bébé, utiliser son rasoir sur nos jambes, aisselles et bikini expose également la peau à des virus (p.ex. herpès, hépatite B et C), des bactéries (p.ex. folliculite) et à des infections aux staphylocoques (SARM).

Même si aucun de vous ne présente ces infections et virus, les vieux rasoirs partagés sont sujets à l’accumulation de moisissures et de bactéries. En plus, une vieille lame risque l’infection en entaillant la peau si elle est émoussée. Vous pouvez éviter les infections en utilisant votre propre rasoir, en le rinçant après chaque usage, en le stockant dans un endroit sec éloigné de l’humidité de la douche, et en changeant la lame toutes les deux semaines.

2. Vous ne nettoyez jamais vos pinceaux de maquillage

Vous demandez-vous parfois ce que vous balayez sur vos pommettes avec un pinceau de maquillage sale ? Selon un sondage de recherche de Debenhams, un grand magasin multinational basé au Royaume-Uni, 72% des femmes ne prennent jamais le temps de nettoyer leurs pinceaux ni leurs éponges cosmétiques.

Cela veut dire que vous balayez littéralement votre visage avec de la crasse, des huiles, et des microbes en plus de cette teinte rosée. Tous les pinceaux et éponges peuvent retenir les bactéries qui sont retransférées à votre peau. À chaque coup de pinceau, vous pourriez risquer des pores obstrués, des poussées d’acné et des infections comme la conjonctivite. Rendez service à votre visage et rincez vos outils de maquillage avec un spray antibactérien au moins une fois par semaine. Tous les mois, lavez-les en profondeur avec un shampooing doux sans sulfate, et rincez à l’eau avant de laisser sécher à l’air.

3. Vous appliquez de la crème hydratante avec les doigts sales

Appliquer votre crème hydratante de jour ou de nuit sur un visage tout propre avec des doigts tout sales semble contre-intuitif, mais de nombreuses personnes sont coupables de cette propagation de crasses et de microbes qui sont un risque pour la santé.

Si vos doigts ne sont pas impeccablement nettoyés, vous pourriez transférer à votre peau de la crasse, de l’huile, des bactéries et des microbes avant d’aller dormir. Lavez vos mains ou utilisez une spatule propre pour appliquer votre crème hydratante. Cela permet d’éviter les poussées d’acné ou la propagation de boutons de fièvre (si vous êtes atteint).

4. Brosse à cheveux pleine de cheveux

Vous pouvez facilement imaginer la quantité de cheveux collectés par votre brosse à cheveux si l’adulte moyen en bonne santé perd environ 150 cheveux par jour. Et les dermatologues de l’hôpital Mount Sinaï à New York voudraient vous rappeler que ce n’est pas seulement les cheveux que vous recueillez ; cette brosse est également un nid pour les résidus de laques, de produits capillaires, d’huiles, de débris et de peau morte.

Si vous vous demandez pourquoi vos cheveux lavés n’ont pas l’air propre, votre brosse à cheveux pourrait être le coupable. Plumez et nettoyez votre brosse à cheveux avec un désinfectant d’eau et de shampooing doux fait maison, une fois par mois. Cela peut également éviter les pellicules et l’irritation du cuir chevelu.

5. Oubliez le loofah de douche

Vous savez ce qui arrive lorsque votre éponge de cuisine passe des jours entiers dans l’évier ? Elle forme un terrain fertile pour les champignons, bactéries et moisissures. Pareil pour votre loofah ou éponge de douche si vous la laissez dans une douche entourée d’humidité et d’autres éponges savonneuses.

Une infection au staphylocoque ou une folliculite peut se développer sur votre éponge ou votre peau si vous frottez trop fort ou avez une lésion ouverte. Oubliez le loofah crasseux et utilisez un exfoliant fait maison en combinant de l’huile douce (p.ex. huile d’amande) avec un abrasif naturel comme du sucre ou du sel grossier.

6. Vous arrachez vos poils de nez

Vous vous en rendez compte en rentrant chez vous : un poil de nez embarrassant qui sort audacieusement de votre narine gauche. Horrifié, vous l’arrachez avec une pince à épiler dès votre retour. Mais si votre pince à épiler n’est pas propre, ou stockée au fond de votre trousse de toilette, vous pourriez risquer une infection.

Lorsque des outils contenant des germes rentrent en contact avec des muqueuses (p.ex. voies nasales), des envahisseurs étrangers peuvent rapidement rentrer dans la circulation. Rappelez-vous que ces poils de nez sont un filtre naturel pour piéger les débris et les microbes qui peuvent causer rhumes et autres maladies.

7. Vous stockez vos disques de coton près des toilettes

Bien qu’il soit logique de stocker vos disques de cotons à proximité de l’évier où ils sont facilement accessibles lorsque vous nettoyez et maquillez votre visage, vous les stockez également à proximité de microbes.

Selon le Dr Keri Peteson, un spécialiste de médecine interne basé à New York, chaque fois que vous tirez la chasse, les disques de cotons accumulent des résidus bactériens issus de la pulvérisation de la chasse qui circule dans l’air et se dépose sur les surfaces proches. Pour éviter de frotter votre visage avec des restes de toilettes, stockez vos disques de coton dans une armoire fermée, un tiroir ou un sac, et fermez le couvercle de la cuvette avant de tirer la chasse.

Share This Article

X