Allergies FRA

7 aliments à éviter si vous avez des allergies printanières

Les congestions et autres symptômes allergiques ne sont pas marrants pour les allergiques. Mais il pourrait y avoir plus que l’arrivée du printemps pour déclencher ces tristes symptômes… Ce pourrait être dû aux aliments que vous consommez.

Si vous vous reniflez, que vos yeux sont humides que votre nez coule ou est irrité à l’arrivée du printemps, vous pourriez vouloir ajuster votre régime alimentaire pour accueillir les rayons du soleil. Voici sept aliments à éviter durant le passage à la saison plus chaude…

1. Tomates

Malheureusement, ces délicieux fruits indispensables aux salades pourraient causer des réactions allergiques (au pollen d’herbe) comme une gorge qui chatouille, une bouche sèche qui gratte, ou des yeux qui coulent et qui démangent, selon le Mother Nature Network.

La raison, c’est que les tomates, parmi d’autres fruits et légumes, peuvent déclencher des réactions chez les individus sensibles au pollen d’herbe. Le réseau explique qu’au printemps (et en automne) en particulier, le système immunitaire de votre corps « reconnaît une protéine végétale dans la nourriture et la prend pour du pollen. »

Tomatoes

2. Bananes

Le fruit qui est souvent référé comme « l’aliment parfait » sur terre n’est peut-être pas si parfait si vous êtes allergique aux mauvaises herbes. Le Mother Nature Network note également que certains fruits peuvent affecter négativement les personnes sensibles au pollen de mauvaises herbes, en particulier les allergiques à l’ambroisie.

Les bananes sont sur la liste du réseau des fruits et légumes qui peuvent déclencher un syndrome allergique oral. Ça n’est pas difficile de déterminer si vous êtes allergique à un fruit en particulier. Les symptômes devraient apparaître sous la demi-heure, note le site.

banana

3. Yaourts

Livestrong.com signale que l’excès de mucus est souvent un problème lié aux allergies saisonnières, et que les produits laitiers comme le yaourt peuvent empirer le problème.

Le site de santé note que le yaourt peut causer l’épaississement du mucus dans le système, ce qui entrave son voyage dans le corps. Lorsque le mucus qui est censé débarrasser le corps des substances étrangères est freiné, il ne retire pas les allergènes du système aussi rapidement et efficacement qu’il le devrait, ajoute Livestrong.

Yogurt

4. Champignons

Vous lisez sans doute le mot « anti-histamine » sur tous les médicaments antiallergiques en vous demandant ce que ça veut dire. Les histamines sont produites par le corps et sont présentes dans la nourriture, et elles peuvent déclencher certaines réactions allergiques, surtout si vous êtes sensible aux moisissures.

Livestrong.com note que les champignons (cousins des moisissures) peuvent encourager la croissance des histamines et mener à des crises d’éternuement et autres misères. Nous vous suggérons d’éviter de commander des champignons sur votre pizza.

Mushrooms

5. Bière ou vin

Le vin et la bière ne sont pas épargnés non plus par la liste des déclencheurs d’allergie. Si vous souffrez d’allergies saisonnières, le New York Times a conclu que la consommation d’alcool pouvait aggraver vos symptômes.

Il note que la bière et le vin contiennent des histamines qui sont présentes en raison du processus de fermentation du brassage de boissons alcoolisées. Le vin et la bière en particulier contiennent des sulfites, qui sont retracés aux réactions allergiques et à l’asthme, selon l’article.

beer 6

6. Aliments épicés

EverydayHealth.com suggère d’éviter les aliments épicés lors de la saison du pollen. La nourriture épicée encourage un déversement d’histamines qui, combiné aux histamines des allergies saisonnières, est la recette parfaite des symptômes allergiques.

Ça ne veut pas dire que tous les allergiques devraient éviter les aliments épicés, note le site internet. Vous pourriez ne pas souffrir d’avoir mangé un burrito épicé, par exemple. Mais si vous éternuez déjà, il vaut probablement mieux commander la version plus douce de votre aliment favori pendant un temps.

SPicy Foods

7. Aliments crus

Si vous pensez entamer un régime Paléo d’aliments crus ce printemps, ce n’est peut-être pas la meilleure idée si vous êtes allergique. Plusieurs sources en ligne soulignent que les aliments crus ont de pires déclencheurs d’allergies que les aliments cuits, en raison des pesticides et autres impuretés alimentaires.

Pareil pour les collations. Évitez de manger une pomme sur le pouce, à part si vous l’avez rincée à fond ou allez la cuire dans une tarte aux pommes ou en faire une compote. La souffrance pourrait l’emporter sur les bienfaits liés à sa consommer dans votre alimentation.

Raw Diet
X