Hemorroides FRA

5 conseils de style de vie pour empêcher les hémorroïdes

Si vous êtes sujet aux hémorroïdes, vous connaissez cette sensation de démangeaison et de brûlure qui rend la position assise vraiment inconfortable. Les hémorroïdes sont des grappes de minuscules veines qui se développent sous les muqueuses de l’anus et du rectum, et qui restent dormantes (et ne posent pas de problème) jusqu’à ce qu’une pression appliquée enflamme le plexus veineux.

Pour éviter cette douleur pénible et gênante, ces cinq changements simples de style de vie peuvent vous aider…

1. Restez hydraté

Des études montrent que les hémorroïdes se développent souvent après des épisodes de constipation. Et la meilleure manière d’empêcher la constipation est de rester bien hydraté. En réalité, une étude publiée par l’Institut National de la Santé a découvert que les patients souffrant de thrombose hémorroïdaire aiguë étaient sujets à « une stagnation du sang et un traumatisme des vaisseaux du canal anal dû à l’effort »… de faire passer les selles de force.

Selon les résultats de l’étude, l’approche rationnelle pour empêcher les hémorroïdes, serait d’éliminer le stress et l’effort de la constipation. Cela signifie boire beaucoup d’eau pour avoir des selles molles, régulières et saines.

water 1

2. N’attendez pas si vous avez besoin

Nous sommes nombreux à attendre pour aller aux toilettes lorsque nous sommes coincés dans un embouteillage, tentons de terminer un projet de travail ou lorsque ce n’est pas le moment opportun. Mais lorsque vous avez besoin, ne luttez pas contre la gravité, trouvez des toilettes et n’attendez pas !

Des recherches de la Cleveland Clinic montrent qu’attendre d’aller aux toilettes pour des périodes prolongées peut assécher et durcir les selles tandis que les intestins absorbent l’eau.

toilet

3. Mangez des fibres

Selon le magazine Prevention, la meilleure chose à faire pour empêcher les hémorroïdes est de consommer beaucoup de fibres. Après tout, la recherche indique que les personnes qui consomment peu de fibres alimentaires sont sujets à des épisodes répétés de constipation – et donc, d’un risque accru d’hémorroïdes.

Votre médecin traitant vous a sans doute déjà dit, surtout en prenant de l’âge, que les fibres sont la clé de la régularité. En effet, les lignes directrices alimentaires des États-Unis recommandent environ 30 grammes de fibres en provenance de l’alimentation par jour. Les sources suivantes peuvent vous fournir les fibres adéquates : céréales entières, fruits avec leur peau, haricots, légumineuses et légumes.

fiber 5

4. Bougez

Une recherche effectuée par Harvard Health montre un lien direct entre un style de vie actif et un risque décru d’hémorroïdes. En effet, l’exercice est important pour des selles saines et régulières, sans mentionner le fait qu’il empêche toutes sortes de maladies chroniques (p.ex. maladies cardiovasculaires).

Harvard recommande environ 30 minutes d’exercice cardiovasculaire quotidien pour un fonctionnement optimal du système digestif et des selles. Pas besoin de courir un marathon ; marchez après le souper ou allez au bureau en vélo pour effectuer une activité d’aérobic quotidienne.

swim

5. Mais exercez-vous en douceur

Si vous êtes un individu sujet aux hémorroïdes, vous voudrez avoir une approche en douceur de tout type d’exercice. Commencez simplement et ne poussez pas votre corps. Par exemple, tout type d’exercice d’haltérophilie peut être contre-productif en mettant le corps à l’effort.

Testez des formes douces d’exercices et n’oubliez pas de respirer lors de tout type d’exercice de musculation. Testez le yoga, la marche et l’aérobic en piscine pour entraîner votre derrière à de l’exercice régulier.

Walking dog

Share This Article

X