Maladie d’Alzheimer FRA

12 façons d’éviter la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui touche plus de 27 millions de personnes globalement. C’est la forme la plus prévalente de démence, qui est la perte de la capacité cognitive. Les symptômes d’Alzheimer comprennent la confusion, la perte de mémoire à court terme, les sautes d’humeur, et les difficultés à parler. Au final, le cerveau est tellement endommagé que les fonctions corporelles sont perturbées, ce qui entraine la mort. La mort survient typiquement dans les 10 ans suivant le diagnostic.

Alzheimer attaque typiquement les gens âgés de plus de 65 ans. Une maladie d’Alzheimer précoce peut toucher quiconque âgé de moins de 65 ans, et dans de rares cas, elle peut toucher les jeunes. Il n’y a pas de traitement connu de la maladie d’Alzheimer. Un diagnostic précoce est essentiel pour prolonger la durée de vie de l’individu touché. Il existe un grand nombre de traitements différents, mais aucun n’a la capacité de retarder ou d’arrêter complètement la progression d’Alzheimer.

Il existe aujourd’hui plus de 400 essais de nouveaux traitements contre l’Alzheimer. Avec un peu de chance, de nouveaux traitements seront disponibles bientôt. Jusqu’à ce jour, la prévention est la meilleure option. Voici 12 façons simples de réduire le risque de développer la maladie d’Alzheimer.

1. Mangez du poisson

Pour aider à réduire le risque de maladie d’Alzheimer, assurez-vous de consommer beaucoup de poisson. Les acides gras Oméga-3 peuvent ralentir la progression de la maladie. L’acide docosahexaénoïque (DHA) est l’une des trois formes principales des acides gras Oméga-3. Une étude montre que le DHA est particulièrement efficace pour réduire le risque et la progression d’Alzheimer. Savourez des acides gras Oméga-3 dans des poissons tels le saumon, la truite, et les sardines. Vous pouvez également les trouver dans les noix, les œufs et les graines de lin.

2. Jouez au Sudoku

Une étude récente, publiée dans les Archives de la Neurologie, a révélé une connexion entre le maintien d’un cerveau actif et le risque réduit d’Alzheimer. L’étude a examiné des gens tout au long de leur vie, testant les facteurs à risque d’Alzheimer tout en analysant leurs activités cérébrales. Ces activités stimulantes incluent le sudoku, les mots croisés, et les jeux digitaux courts. L’étude a montré que les résultats proviennent d’une vie à stimuler son cerveau, donc commencez à jouer au sudoku tant que vous êtes jeune !

3. Buvez des jus

Une étude sur les habitants de Seattle a montrée que boire des jus de fruits peut empêcher la maladie d’Alzheimer. L’étude, publiée dans le Journal de Médecine Américain, a suivi les participants pendant dix ans. Leurs résultats montrent que les personnes qui buvaient au moins trois verres de jus de fruits ou de légumes avaient une réduction du risque d’Alzheimer de 76%. L’hypothèse des scientifiques est que ces résultats peuvent provenir des vitamines présentes dans les jus, ainsi que des antioxydants polyphénols. Vous pouvez trouver des polyphénols dans les jus, le thé et le vin.

4. Jouez aux jeux vidéo

Jouer à des jeux est plus qu’une activité amusante, elle aide à garder un cerveau alerte. Les jeux vidéo fournissent plus de stimulation mentale que la lecture d’un livre. Cherchez des jeux vidéo qui nécessitent une variété de processus mentaux – puzzle, stratégies, jeu de rôle sont de bons jeux vidéo. Des « jeux cérébraux » sur ordinateur ou vidéo ne sont pas nécessairement le meilleur choix. Bien que ces activités vous fassent réfléchir, vous enseignez juste à votre cerveau à résoudre des puzzles plus rapidement.

5. Faites votre vaccin antigrippe

Certaines personnes croient que faire le vaccin antigrippe peut augmenter le risque d’Alzheimer. Elles basent cette croyance sur les faibles niveaux de mercure présents dans le vaccin. En réalité, faire votre vaccin peut en fait réduire le risque de développement de la maladie d’Alzheimer. Une étude du Journal Médical Canadien a découvert que les vaccins protégeant contre la diphtérie, le tétanos, la polio et la grippe peuvent vous protéger à long terme contre Alzheimer. La cause de cette connexion n’est pas encore clairement comprise.

6. Savourez votre café

Savourer un café matinal peut aider à éviter la maladie d’Alzheimer. Le café est riche en antioxydants qui peuvent combattre l’établissement et la progression de cette maladie. Une étude, publiée dans le Journal de la Maladie d’Alzheimer, a montré que l’on peut réduire le risque de 65% en buvant 3 à 5 tasses de café par jour. Le café retarde également l’apparition de la maladie de 2 à 4 ans. Un des chercheurs, Docteur Chuanhai Cao, a dit que « les gens devraient viser une moyenne de 3 tasses de café par jour après le petit-déjeuner. »

7. Visez un IMC sain

Maintenir un poids corporel sain à tout moment de la vie peut empêcher l’établissement de la maladie d’Alzheimer. Une étude, présentée à l’Académie Américaine de Neurologie, a montré un risque accru de la maladie d’Alzheimer en corrélation avec un poids corporel plus élevé. Le rapport a suivi des gens âgés de plus de 40 ans. Garder un cerveau sain commence avec la bonne santé du corps tout entier.

8. Méditez

Une méditation régulière peut éloigner Alzheimer. Méditer pour juste 12 minutes sur une période de deux mois peut améliorer la circulation vasculaire chez les séniors. Cela améliore le flux sanguin vers le cerveau. Une étude a révélé qu’après deux mois de méditation régulière, des personnes souffrant d’Alzheimer montraient de meilleurs résultats aux tests cognitifs. La méditation a d’autres avantages comme abaisser les niveaux de stress, équilibrer les émotions et l’humeur, et être en contact avec votre physique et votre mental.

9. Prenez le soleil

Une étude récente a découvert que des niveaux accrus de vitamine D3 combinés à la consommation d’acides gras Oméga-3 peut aider à empêcher la maladie d’Alzheimer. L’étude, publiée dans le Journal de la Maladie d’Alzheimer, a découvert que les personnes ayant des niveaux élevés de ces deux nutriments étaient capables de débarrasser leur cerveau des plaques amyloïdes. Ces plaques sont liées à l’établissement de la maladie d’Alzheimer. La façon la plus simple d’augmenter ses niveaux de vitamine D est de prendre le soleil. Vous pouvez également la prendre en suppléments.

10. Dormez bien

Empêcher la formation des plaques amyloïdes est une étape importante dans la prévention de la maladie d’Alzheimer. Une nouvelle étude a découvert qu’un bon sommeil aide à maintenir la bonne santé de votre cerveau. Les chercheurs ont trouvé que des niveaux appropriés de mélatonine durant toute votre vie peuvent aider à empêcher la formation de ces plaques. La mélatonine ne peut pas éliminer les plaques, donc la prévention à long terme est nécessaire. Régulez votre mélatonine en dormant bien. Essayez d’aller au lit à la même heure toutes les nuits. Eteignez toutes les sources de lumière de votre chambre quand vous dormez. Assurez-vous de dormir au moins 7 heures par nuit.

11. Réduisez votre glycémie

Certains scientifiques réfèrent à la maladie d’Alzheimer sous le terme Diabète de type III. L’insuline est directement liée à la fonction cérébrale, et une alimentation riche en sucre peut créer une résistance à l’insuline. Quand les neurones deviennent résistants à l’insuline, des plaques amyloïdes peuvent se former et aider à l’établissement de la maladie d’Alzheimer. Une vie de mauvaise alimentation peut avoir des conséquences au-delà de l’obésité et du diabète – elle peut causer Alzheimer. Consommer des aliments avec un indice glycémique faible peut aider à l’empêcher.

12. Soyez social

Avoir une vie sociale active dans la quarantaine peut aider à empêcher la maladie d’Alzheimer. Une nouvelle étude, publiée dans le Journal de l’Association Alzheimer, a découvert une connexion entre les activités sociales et l’apparition tardive de la maladie. Tandis que nous vieillissons, nous pouvons devenir reclus, surtout si nous réalisons que nous avons des problèmes de mémoire. Le Dr. William Thies affirme que « cette étude fascinante prouve que l’activité cognitive, y compris les interactions sociales, réduit le risque de démence. » Restez actif en participant aux événements familiaux, en voyant des amis et en participant à des activités de club comme des jeux de carte, ou d’autres loisirs pour empêcher la maladie d’Alzheimer.

X