Signes et symptômes d’une carence en fer

De toutes les carences nutritionnelles, la carence en fer est la plus répandue en France, en particulier chez les femmes. La consommation d’aliments riches en fer, tels que les palourdes, les moules, les huîtres, la dinde, le poisson, les haricots et l’aliment préféré de Popeye, les épinards, stimule la production d’hémoglobine par l’organisme, une protéine liées aux globules rouges qui permet d’oxygéner le corps et lui fournit une énergie vitale.

Voici 15 signes révélateurs d’une carence en fer…

1. Peau pâle

Si votre teinte naturellement rosée devient soudainement pâle et blanche, vous souffrez peut-être d’une carence en fer. La raison à cela est que le fer favorise la production d’hémoglobine, la source de cette teinte rosée et et luminescente qui colore nos joues. Si vous manquez de fer, un changement de la couleur de votre peau sera l’un des premiers signes visibles. Malheureusement, il est souvent difficile de déterminer si vos joues manquent de rose ou si votre peau est simplement pâle.

2. Lèvres et gencives blanches

Une autre façon de noter une carence en fer est de regarder l’intérieur de vos lèvres et de vos gencives. Si elles n’ont plus leur coloration rouge saine, votre corps peut manquer de fer. En plus des gencives et des lèvres blanches, une personne carencée en fer aura les lèvres sèches et gercées. La gerçure associée à une carence en fer est appelée chéilite angulaire, car elle se manifeste aux coins de la bouche.

Une étude portant sur 82 personnes souffrant de cette maladie a révélé que trente-cinq pour cent d’entre elles souffraient également d’une carence en fer. “Dans ces cas, le traitement de la chéilite angulaire seule – par exemple avec de la crème ou de la pommade – n’aidera pas. Vous devez traiter la carence en fer sous-jacente pour empêcher la gerçure de revenir encore et encore », note Prevention.

3. Fatigue

L’épuisement est le signe le plus évident d’une carence en fer. Même s’il s’agit du signe le plus courant, il passe souvent inaperçu, car être fatigué ou même épuisé est assez courant pour la plupart d’entre nous, en particulier les femmes. Les patients peuvent attribuer leur état à un système immunitaire faible, à la météo ou à un manque de sommeil, mais en réalité, le corps est privé d’oxygène et d’énergie vitale lorsque ses niveaux de fer sont faibles, ce qui peut créer un certain nombre d’effets secondaires négatifs. Health.com conseille de noter si vous présentez d’autres symptômes tels que la faiblesse, l’irritabilité ou une incapacité à se concentrer. Si la fatigue est associée à ces symptômes, cela pourrait être le résultat d’une carence en fer.

4. Anxiété inexpliquée

Vous vous sentez anxieux sans raison ? Si c’est le cas, c’est peut-être parce que vous avez une carence en fer. L’anxiété provient d’un manque d’oxygène dans le corps qui affecte le “système nerveux sympathique”, explique Health.com. Ce manque peut également augmenter la fréquence cardiaque et déclencher une réaction de combat ou de fuite (cortisol).

5. Fréquence cardiaque accélérée ou irrégulière

Si votre corps manque de fer sur le long terme, vous pouvez développer une anémie, ce qui entraînera un rythme cardiaque irrégulier ou anormal. Les problèmes cardiaques, tels que le souffle cardiaque, le cœur enflé ou hypertrophié, et le risque d’insuffisance cardiaque peuvent tous être exacerbés par une faible teneur en fer et une anémie. Il est important de noter qu’une étude publiée dans le Texas Heart Institute Journal a révélé qu’une personne devrait souffrir d’une carence en fer pendant une période extrêmement longue pour que ce type de problèmes graves se manifeste ou s’aggrave.

6. Flux important

Si vos règles normales ou légères deviennent soudainement très abondantes, vous pourriez avoir une carence en fer. Un manque en fer entraîne souvent une perte de sang excessive au cours de votre flux mensuel. Par exemple, un indicateur principal est le besoin de changer votre serviette hygiénique ou votre tampon plus fréquemment. Un test simple consiste à chronométrer la durée de vie de votre tampon. Si elle est inférieure à deux heures, alors vous devriez en parler à votre gynécologue.

Jacques Moritz, MD, directeur de la gynécologie au Mount Sinai St. Luke’s Roosevelt à New York a déclaré à Health.com qu’il s’agissait d’un cercle vicieux. « Elles perdent trop de sang, en remplacent environ la moitié, puis en perdent encore trop le mois suivant. C’est comme remplir une voiture avec une petite cale dans le réservoir », conclut-il.

7. Migraines fréquentes

Les carences en fer entraînant un manque d’oxygène, il n’est pas étonnant que la plupart des patients souffrent de maux de tête et de migraines fréquents. Health.com explique que même lorsque le corps souffre de manques d’oxygène, il donnera toujours la priorité au cerveau, mais même le moindre changement dans les niveaux d’oxygène peut provoquer des maux de tête. “Toute diminution de l’oxygène atteignant le cerveau peut provoquer un gonflement des artères de la zone, provoquant des maux de tête”, explique la National Headache Foundation.

8. Langue douloureuse ou enflée

En plus de priver votre peau, vos lèvres et vos gencives de cette teinte rouge saine, votre langue peut souffrir d’un manque de couleur, d’inflammation, de sensibilité et d’une étrange texture lisse. Lorsque la langue devient enflée et sensible, on parle de glossite atrophique. “La langue va se dilater au point que les bosses habituelles à la surface disparaissent, donnant une texture lisse”, explique Prevention. Sans surprise, une langue enflée a des effets secondaires sérieux, comme une incapacité à mâcher, avaler ou même à parler !

9. Le syndrome des jambes sans repos

Lorsqu’une personne a du mal à empêcher ses jambes de se contracter et de bouger en restant assise, cela est généralement dû à une maladie appelée le syndrome des jambes sans repos, qui est l’un des principaux symptômes d’une carence en fer. En fait, une étude de John Hopkins a révélé que 15 % des personnes atteintes du syndrome des jambes sans repos sont également carencées en fer.

10. Perte de cheveux

Si la carence en fer persiste sur le long terme, une chute des cheveux, même chez la femme, peut survenir en raison d’un manque d’oxygène. Des niveaux d’oxygène sains sont nécessaires pour maintenir une pousse saine des cheveux et des ongles. Lorsque le corps est privé d’oxygène, “il entre en mode survie, de sorte qu’il canalise l’oxygène pour soutenir les fonctions vitales par opposition aux fonctions secondaires, comme votre santé capillaire”, explique le Dr Moritz. Les cuirs chevelus moyens perdent environ 100 cheveux par jour, alors ne paniquez pas trop vite si vous perdez un peu de cheveux !

11. Ongles Cassants

Vous pouvez en dire beaucoup sur la santé d’une personne en regardant ses ongles. Par exemple, si une personne a des ongles fragiles, cassants ou « en cuillère », une condition que l’on appelle également koilonychies, elle pourrait souffrir d’une carence en fer, selon Prevention. Cependant, Healthline note qu’il s’agit d’un symptôme moins courant d’un manque de fer.

Qu’est-ce que les ongles en cuillère? Il s’agit d’une condition pour laquelle «l’intérieur de votre ongle s’enfonce, prenant la forme d’une cuillère», explique la source. Afin de déterminer si ces ongles fragiles et cassants sont le résultat d’une carence en fer, l’American Academy of Family Physician recommande aux patients de demander à passer un test sanguin auprès de leur médecin.

12. Envies étranges

Ce symptôme est vraiment étrange. Les personnes souffrant d’anémie causée par une carence en fer peuvent développer une maladie appelée pica qui est définie par le National Heart, Lung, and Blood Institute comme «un mode de fringales inhabituelles pour des produits non alimentaires ou des aliments sans valeur nutritionnelle». Après tout, les personnes gravement carencées en fer souffrent d’étranges envies non alimentaires. Elles voudront manger des choses comme “de la terre, de l’argile, de la fécule de maïs, des éclats de peinture, du carton ou même des produits d’entretien”, explique Prévention.

La cause de ces fringales n’est toujours pas claire, mais Self note qu’il existe certaines théories et qu’elles disparaissent généralement après que le patient ait reçu des suppléments de fer. Cette condition est généralement observée chez les enfants ou les femmes enceintes et peut être très difficile à traiter car le patient aura souvent honte d’en parler.

13. Infections fréquentes

Êtes-vous constamment malade ? Il pourrait y avoir une explication plus précise à cela en dehors d’une éventuelle propagation des germes. Si quelqu’un tombe souvent malade, en particulier une personne souffrant de maladie respiratoire, le véritable coupable pourrait être une carence en fer, explique Kimberly Mueller, R.D., fondatrice de Fuel Factor Nutrition Coaching.

Selon Healthline, cela se produit parce que le fer est un élément important du maintien d’un système immunitaire sain, de sorte qu’une personne ayant des carences en fer sera plus susceptible de tomber malade. Everyday Health donne plus de détails, après ses échanges avec Marilyn Murr, MD, professeure adjointe de médecine familiale et communautaire à l’École de médecine du Centre des sciences de la santé de l’Université du Texas. Murr explique que les globules rouges sont essentielles pour transporter l’oxygène vers la rate et les ganglions lymphatiques, où sont stockés les globules blancs qui combattent les infections. “Quand quelqu’un souffre d’une carence en fer, les globules blancs sont produits en moindre quantité, et ils ne seront surtout pas aussi forts en raison d’un apport moins important en oxygène, ce qui rendra le patient plus vulnérable aux infections”, explique Murr.

14. Essoufflement

Les personnes souffrant d’une carence en fer peuvent s’essouffler plus souvent que d’habitude ou après des activités qui n’auraient jamais causé ce problème auparavant. Selon Self, “lorsque vos organes ne reçoivent pas assez d’oxygène, vos poumons peuvent commencer à sur-compenser et à fonctionner plus intensément pour apporter plus d’oxygène”.

En plus de se sentir essoufflé, le patient peut souffrir de douleurs thoraciques. Cela est dû au fait que le cœur ne reçoit pas assez d’oxygène. Si le cœur a l’impression qu’il ne reçoit pas assez d’oxygène et d’hémoglobine, il commencera à agir comme si l’organisme souffrait d’une altération du flux sanguin, explique Niket Sonpal, MD, interne et professeur adjoint de médecine clinique au département des sciences biomédicales du Touro College of Médecine ostéopathique à Harlem, New York, à Self. Dans les cas les plus graves, cette condition pourrait conduire à une crise cardiaque.

15. Fringales constantes de glace

Ce symptôme spécifique pourrait figurer avec les envies étranges, mais elle est en réalité sa propre forme de pica, appelée pagophagie. C’est l’un des symptômes les plus courants d’une carence en fer, raison de plus pour l’isoler.

Comme ce que nous expliquions déjà concernant le pica, la cause de la pagophagie est en grande partie inconnue. Prevention écrit que les chercheurs ont une théorie selon laquelle « mâcher de la glace augmente la vigilance des personnes carencées en fer (qui manquent généralement d’énergie et sont fatiguées) ou que cela apaise leur langue enflée ».

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X