Signes de la pancréatite

Avant de nous plonger dans les signes avant-coureurs de la pancréatite, expliquons d’abord de quoi il s’agit. Selon Healthline, la pancréatite est une affection qui se développe en raison d’une inflammation « pathologique » du pancréas.

Notre pancréas est situé juste derrière l’estomac et son rôle est de libérer des enzymes pour nous aider à digérer nos aliments et à réguler la façon dont notre corps gère le glucose. La pancréatite peut apparaître et disparaître toute seule, mais elle peut aussi être un problème chronique accompagné de nombreux symptômes douloureux et désagréables. Voici 20 signes de pancréatite !

Pancréatite aiguë

Il est important de noter qu’il existe deux types différents de pancréatite : aiguë et chronique. La pancréatite aiguë se manifeste souvent de façon soudaine et disparaît en quelques jours. Selon Institut national du diabète et des maladies digestives et rénales (National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney DiseasesNIDDK), 210 000 adultes américains développent une pancréatite aiguë chaque année et les calculs biliaires en sont généralement la cause la plus fréquente.

Pancréatite chronique

La pancréatite chronique est la deuxième forme de pancréatite. Ce type de pancréatite indique également une inflammation du pancréas, mais tend à se produire pendant de longues périodes, causant des dommages permanents au pancréas. Elle est souvent causée par l’alcoolisme, ainsi que par des maladies auto-immunes et génétiques.

Douleur abdominale supérieure

Le principal symptôme de la pancréatite (aiguë et chronique) est une douleur dans la partie supérieure de l’abdomen. Cette douleur peut également s’étendre en fonction de la gravité de la maladie. Selon le NIDDK, la douleur abdominale est cependant ressentie différemment selon qu’il s’agit d’une pancréatite aiguë ou chronique.

La douleur s’étend au dos

En cas de pancréatite aiguë, la douleur commence dans la partie supérieure de l’abdomen et se propage parfois dans le dos. Elle peut être légère ou sévère, et peut durer plusieurs jours, selon les Instituts nationaux de la santé. Dans le cas de la pancréatite chronique, la douleur commence également dans la partie supérieure de l’abdomen, mais certains patients déclarent ne pas ressentir de douleur du tout.

La douleur s’aggrave après avoir mangé

Comme nous venons de le mentionner, la douleur dans la partie supérieure de l’abdomen, juste sous les côtes, est la plus fréquente dans la pancréatite. Cette douleur peut être légère au début, mais s’aggrave après avoir mangé et bu, selon Everyday Health.

La douleur s’aggrave en position couchée

Everyday Health indique également que la douleur a tendance à s’aggraver lorsqu’on « est allongé sur le dos et s’atténue lorsqu’on se penche en avant en position assise ». De plus, cette douleur se déplace et irradie dans le dos, mais n’est pas aggravée par le mouvement. La douleur peut également varier en fonction de la cause de la pancréatite, explique Everyday Health.

Sensibilité de l’abdomen

Les patients atteints de pancréatite ressentent souvent une sensibilité abdominale et une sensibilité au toucher. L’enflure et la douleur abdominales sont des symptômes qui vont souvent de pair avec la sensibilité abdominale.

Fièvre

Parmi les symptômes les plus courants de la pancréatite aiguë, la Mayo Clinic et WebMD citent la fièvre. Le Dr Axe note également que le corps peut commencer à se sentir faible alors qu’il tente de lutter contre l’inflammation. Le patient peut également rencontrer des difficultés à respirer et être en état de choc.

Frissons

En plus de la fièvre, des frissons et des symptômes de type grippal peuvent également apparaître. Les frissons sont généralement causés par une obstruction des canaux biliaires dans le pancréas et résultent d’une perturbation de la digestion.

Rythme cardiaque élevé

Les personnes atteintes de pancréatite peuvent également connaître une augmentation de leur rythme cardiaque (pouls). Cette accélération du cœur peut atteindre entre 100 et 140 battements par minute. Ce symptôme s’accompagne souvent de symptômes semblables à ceux de la grippe, tels que de la fièvre, des frissons et une transpiration excessive.

Perte de poids

La perte de poids est plus fréquente en cas de pancréatite chronique et, selon Very Well Health, elle peut survenir même si la personne atteinte mange normalement. Même si nous aimerions probablement tous perdre quelques kilos sans faire d’effort, la perte de poids sans explication logique est souvent un signal d’alarme à ne pas négliger.

La perte de poids chez les personnes atteintes de pancréatite est due au fait que le pancréas ne fonctionne pas correctement. « Elle a lieu parce que le corps ne sécrète pas suffisamment d’enzymes pancréatiques pour décomposer les aliments, de sorte que les nutriments ne sont pas absorbés normalement … Une mauvaise digestion entraîne une perte de graisse, de protéines et de sucre dans les selles, » écrit la source.

Nausée

Lorsqu’il s’agit de problèmes liés au pancréas, la pancréatite est l’affection qui provoque le plus souvent des nausées et des vomissements. Ce symptôme tend à se manifester plus souvent avec des aliments gras, car le pancréas a du mal à produire les enzymes qui sont censées aider le système digestif à décomposer les graisses.

Certains aliments sont plus susceptibles de vous donner des nausées, écrit Prevention après s’être entretenu avec Andrew Hendifar, MD, codirecteur du service d’oncologie du pancréas au Cedars-Sinai Medical Center de Los Angeles. « Les hamburgers sont souvent des déclencheurs de nausées, tout comme les avocats et les noix, qui sont tous riches en graisses, » explique Hendifar. Il ajoute : « La pizza est un autre aliment qui est difficile à supporter pour les patients dont le pancréas est défaillant. »

Vomissements

En plus des nausées, les vomissements sont un autre symptôme désagréable de la pancréatite. Pour ce qui est du traitement, « Parfois, un patient ne peut pas contrôler ses vomissements et doit avoir un tube par le nez jusqu’à l’estomac pour éliminer les liquides et l’air, » écrit Very Well Health à propos de la pancréatite aiguë. « Dans les cas bénins, le patient peut ne pas manger pendant trois ou quatre jours mais reçoit des liquides et des analgésiques par intraveineuse, » ajoute la source.

Indigestion

Il est fréquent que les personnes atteintes de pancréatite souffrent de problèmes d’estomac, notamment de diarrhée, de ballonnements et d’indigestion. L’indigestion, officiellement connue sous le nom de dyspepsie, se manifeste souvent par des douleurs ou des brûlures dans la partie supérieure de l’abdomen.

Ballonnements

Bien que la douleur abdominale soit le signe le plus courant de la pancréatite, le patient peut également souffrir de ballonnements et d’un abdomen gonflé ou distendu, explique Healthline.

Selles huileuses et malodorantes

Nous savons que ce symptôme peut paraître étrange, et il l’est en quelque sorte, mais il est bien réel. Healthline explique que ce symptôme est connu sous le nom de stéatorrhée, c’est-à-dire des selles grasses avec une odeur étrange. « La stéatorrhée peut être un signe de malabsorption. Cela signifie que vous ne recevez pas tous les nutriments essentiels de votre alimentation parce que votre pancréas ne produit et ne sécrète pas suffisamment d’enzymes digestives pour décomposer vos aliments, » écrit la source.

En plus de l’odeur étrange, vos selles peuvent paraître huileuses. « L’eau des toilettes aura une pellicule qui ressemble à de l’huile, » explique Andrew Hendifar, MD, à Prevention. « L’huile est constituée de toutes les graisses alimentaires que le pancréas n’a pas été en mesure de décomposer, » ajoute-t-il.

Diarrhée

Après la douleur dans l’abdomen et le dos, la diarrhée est un autre symptôme de la pancréatite chronique. Le NIDDK note que les personnes atteintes de pancréatite chronique peuvent ne présenter aucun symptôme jusqu’à ressentir les symptômes des complications.

Risque de développer du diabète

Comme le pancréas est responsable de la production d’hormones qui contribuent à la régulation du glucose dans le sang, il a également une incidence sur notre taux de glycémie. Lorsque le pancréas ne fonctionne pas correctement, une personne peut présenter un risque de diabète.

Le Dr Axe explique que la pancréatite chronique est généralement responsable de ce symptôme, ou plutôt de ses effets secondaires. « Avec la pancréatite chronique, une cicatrisation physique du pancréas a lieu qui peut vous faire courir un plus grand risque de développer du diabète, des troubles digestifs, et même un cancer du pancréas, » explique la source.

Essoufflement

Nous avons parlé des deux types de pancréatite (aiguë et chronique), mais le ministère américain de la santé et des services sociaux énumère également un certain nombre de symptômes qui pourraient indiquer qu’une personne souffre d’une pancréatite grave. Si c’est le cas, vous devez consulter un médecin immédiatement. L’un de ces symptômes est l’essoufflement.

Jaunisse

La jaunisse est une affection qui entraîne un jaunissement de la peau et des yeux. La jaunisse est généralement considérée comme l’un des symptômes les plus graves de la pancréatite. Si vous remarquez cet effet jaunissant, il est important de demander conseil à votre médecin.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X