Signes d’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est un trouble potentiellement grave qui se produit lorsque la respiration d’une personne est interrompue de façon répétée pendant la nuit. Parmi les trois types d’apnée du sommeil, l’apnée obstructive est la plus courante. Elle se produit lorsque les muscles de la gorge se relâchent et bloquent les voies respiratoires. L’apnée centrale du sommeil, quant à elle, est le résultat d’une défaillance du cerveau qui n’envoie pas de signal aux muscles qui contrôlent la respiration, et le syndrome d’apnée du sommeil complexe se produit lorsqu’une personne souffre des deux types mentionnés ci-dessus.

Le sommeil étant essentiel au fonctionnement quotidien de l’organisme, un repos insuffisant ou interrompu pendant des périodes prolongées peut entraîner des troubles plus graves. L’apnée obstructive du sommeil, par exemple, peut entraîner une hypertension artérielle, un accident vasculaire cérébral et une maladie cardiaque. Pour ces raisons, il est important de connaître les symptômes associés à l’apnée du sommeil afin d’obtenir un diagnostic et de commencer un traitement le plus tôt possible.

Ronflements forts

L’un des symptômes les plus courants de l’apnée du sommeil, en particulier du type obstructif, est le ronflement. Bien que ces ronflements soient chroniques, ils ne se produisent pas nécessairement toutes les nuits. Toutefois, selon les National Institutes of Health (NIH), il peut devenir plus fort et plus fréquent avec le temps.

Il est important de noter que, si le ronflement est assez courant, il n’est pas toujours le signe d’une apnée du sommeil. Afin de recevoir un diagnostic correct, prenez rendez-vous avec un médecin.

Pauses respiratoires pendant le sommeil

L’apnée du sommeil est définie comme “une réduction ou un arrêt de la respiration pendant le sommeil”, de sorte que l’expérience de l’un ou l’autre de ces phénomènes est un indicateur fort de la maladie. Comme la personne affectée est endormie, une personne avec qui elle partage la maison ou le lit est généralement témoin de ces symptômes.

Pour les personnes souffrant d’apnée centrale du sommeil, ces interruptions de la respiration peuvent entraîner un réveil soudain et une sensation d’étouffement ou de halètement lorsqu’elles tentent de reprendre leur souffle.

Sommeil agité

Selon le site HelpGuide.org, les personnes souffrant d’apnée du sommeil n’ont souvent pas conscience des pauses respiratoires qu’elles subissent (parfois des centaines de fois au cours de la nuit), qui font perdre à l’organisme son rythme naturel de sommeil.

Dans certains cas, cependant, ils peuvent provoquer le réveil de la personne. Peut-être pas à chaque fois qu’une interruption se produit, mais suffisamment souvent pour que cela entraîne une nuit de sommeil agité, des insomnies ou des passages fréquents aux toilettes.

Mal de gorge au réveil

En raison de ronflements profonds et fréquents, il n’est pas rare que les personnes souffrant d’apnée du sommeil – en particulier obstructive – se réveillent régulièrement avec un mal de gorge. Dormir avec la bouche ouverte tout en ronflant peut également entraîner une sensation de sécheresse au réveil.

Se réveiller avec des maux de tête est un autre signe d’apnée du sommeil, et c’est l’un des symptômes les plus fréquemment signalés par ceux qui ne savent pas encore qu’ils souffrent de ce trouble. Selon la clinique du sommeil d’Alaska, les pauses respiratoires fréquentes entraînent une insuffisance d’oxygène dans le cerveau, ce qui élargit les vaisseaux sanguins et provoque des maux de tête.

Somnolence pendant la journée

Un repos constamment interrompu amène souvent les personnes souffrant d’apnée du sommeil à lutter contre une somnolence excessive pendant la journée, quel que soit le temps qu’elles passent au lit chaque nuit.

Il est courant de se sentir léthargique, de manquer d’énergie ou de s’assoupir périodiquement au cours de la journée. Cependant, avec le temps, ces comportements peuvent avoir de graves répercussions, comme des mesures disciplinaires au travail, la perte d’un emploi ou un accident lors de la conduite d’un véhicule à moteur ou d’une machine lourde.

Déficit cognitif

En recevant constamment une quantité insuffisante d’oxygène et de repos, le cerveau d’une personne souffrant d’apnée du sommeil peut s‘altérer, entraînant des oublis, des pertes de mémoire ou des difficultés à rester concentré sur des tâches professionnelles ou personnelles.

La personne peut également éprouver de l’irritabilité et des troubles de l’humeur, comme la dépression et l’anxiété, qui ne sont pas caractéristiques de sa personnalité habituelle. Dans certains cas, la personne affectée peut même présenter des changements de personnalité.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X