Les symptômes courants de la grippe

Au départ, la grippe, ou influenza, peut être considérée comme un simple rhume en raison de la similarité des symptômes, tels que l’écoulement nasal, une congestion des sinus, des éternuements, des douleurs musculaires et des maux de gorge.

Cependant, l’un des principaux facteurs de différenciation entre le rhume et la grippe est que des symptômes similaires apparaîtront et s’aggraveront progressivement en cas de rhume à l’inverse d’un cas de grippe qui frappe soudainement et fort avec les symptômes suivants…

1. Fièvre

Le symptôme initial qui indique que vous avez la grippe et pas seulement un rhume banal, sera une forte fièvre variant entre 102 et 106 degrés Fahrenheit (ou 38 degrés Celsius). En général, la fièvre chez l’enfant sera plus élevée que chez un adulte et peut durer de 3 à 4 jours avant de baisser.

2. Difficulté respiratoire

Une congestion et une toux tenace causent souvent l’obstruction des voies nasales et une sensation de serrement ou de gêne au niveau de la poitrine. En conséquence, la respiration peut devenir restreinte et difficile. La grippe peut également aggraver l’asthme d’une personne ou d’autres problèmes respiratoires.

3. Frissons

Les frissons et la transpiration périodique (en particulier les sueurs nocturnes) avec une fièvre intermittente sont très fréquents lors d’une grippe sévère, car votre corps combat la maladie en l’expulsant hors de votre corps.

4. Maux de tête

Les maux de tête, ou plus communément, les douleurs nasales et sinusales, dus à la congestion sont des symptômes typiques de la grippe qui s’aggravent avant de s’atténuer.

5. Muscles endoloris

L’endolorissement étendu des muscles est un symptôme très commun de la grippe lorsque celle-ci apparaît. Vous remarquerez en particulier une sensibilité musculaire dans le dos, les bras, les jambes et la poitrine (en cas de toux persistante).

6. Toux

La congestion de la poitrine qui commence par une quinte de toux sèche et qui se développe en une toux sèche persistante est un symptôme courant de la grippe. La toux sèche persistante peut s’aggraver et provoquer des douleurs dans la gorge et la poitrine.

7. Congestion nasale

La congestion des sinus et du nez est fréquente chez les personnes atteintes de la grippe et /ou d’un rhume. Cependant, dans le cas d’une grippe, les chances qu’elle se transforme en bronchite, en pneumonie ou infection des sinus sont beaucoup plus élevées. Cela peut même menacer la vie des jeunes enfants et des personnes âgées.

8. Fatigue

Une faiblesse qui affaiblie et épuise complètement le corps est courante avec la grippe. Lorsque comparée à celle d’un rhume banal, la fatigue associée à la grippe survient rapidement et peut durer jusqu’à 2 ou 3 semaines avant un recouvrement total de l’énergie.

9. Maux de gorge

L’un des symptômes les plus courants de la grippe est le mal de gorge qui peut être décrit comme brûlant ou irritant. Cela peut provoquer un gonflement des glandes situées dans le cou et rendre la déglutition difficile.

10. Douleur et sensibilité des yeux

Il est courant que les personnes atteintes de grippe aient des courbatures et des douleurs musculaires, mais elles peuvent aussi ressentir de telles sensations dans et autour des yeux, en particulier lors de mouvements des yeux. En outre, Livestrong explique que d’autres symptômes oculaires liés à la grippe peuvent inclure une « sensibilité à la lumière », connue sous le nom de photophobie, et une « sensation de brûlure ».

Alors que la source indique que ces symptômes ont tendance à disparaître d’eux-mêmes, dans le cas où les yeux sont « très rouges, produisent des écoulements ou si l’état s’aggrave au lieu de s’améliorer », il est conseillé de consulter un médecin.

11. Peau chaude, rougie et moite

Comme mentionné précédemment, la forte fièvre est un symptôme courant de la grippe. Celle-ci peut provoquer un effet de chaleur cutanée, de rougeur et moiteur, en particulier sur la zone du visage. Cela se produit parce que votre température interne devient fiévreuse (99,5 degrés Fahrenheit ou 37,5 degrés Celsius) et que les vaisseaux sanguins proches de la peau se dilatent permettant au corps de se refroidir.

Le manuel Merck indique que cette rougeur peut apparaître dans d’autres parties du corps, telles que la bouche, la gorge ou même le blanc des yeux qui peut apparaître injecté de sang et larmoyants.

12. Problèmes gastro-intestinaux

Alors que les problèmes gastro-intestinaux sont généralement plus révélateurs d’une gastro-entérite (souvent appelée « grippe intestinale »), il est possible qu’ils surviennent également avec la grippe. Healthline déclare que certaines « souches du virus peuvent provoquer de la diarrhée, des nausées, des maux d’estomac ou des vomissements ».

Bien que ces symptômes surviennent plus fréquemment chez les enfants, il est possible que les adultes atteints de grippe les éprouvent également. En cas de vomissements, en particulier s’ils deviennent aigus, WebMD insiste sur le fait que vous devriez consulter immédiatement un médecin, car cela peut signifier la gravité de la maladie.

13. Perte d’appétit

La perte d’appétit est un autre symptôme courant de la grippe, en particulier chez les adultes et les enfants qui éprouvent des problèmes gastro-intestinaux, tels que des nausées, des vomissements et de la diarrhée. Avec les vomissements et la diarrhée en particulier, la perte fréquente de liquides peut entraîner une déshydratation, ce qui est un problème de santé majeur. Livestrong recommande d’augmenter la consommation de liquide en « sirotant du thé chaud, des soupes et de l’eau ».

Il est possible d’aider à soulager une digestion perturbée en « adoptant un régime simple composé d’aliments non irritants, tels que du pain grillé, du riz blanc, des bananes, du poulet et des pommes de terre bouillies », ajoute la source. Mais si vous éprouvez des difficultés à manger, il est conseillé de prendre rendez-vous avec votre médecin.

14. Vertiges

Dans certains cas, la grippe peut être accompagnée de vertiges, ce qui « est le plus souvent lié à la déshydratation » indique Livestrong. La source poursuit en expliquant que des « vertiges surviennent lors de la déshydratation due à une diminution de l’eau en circulation, ce qui peut provoquer une baisse de la pression artérielle, en particulier lors du passage à une position assise ou debout ».

Mais les vertiges ne sont pas toujours dus à la déshydratation. Parfois, ils sont dus aux effets secondaires de médicaments en vente libre, en particulier ceux qui contiennent des antihistaminiques et que les personnes prennent pour soulager leurs symptômes de grippe. La source ajoute que les complications de la grippe, telles que la pneumonie et les infections de l’oreille interne, peuvent également entraîner des vertiges.

15. Confusion mentale

Comme mentionné précédemment, la déshydratation est une préoccupation majeure associée à la grippe. En effet, cela peut entraîner une variété d’autres symptômes, dont les vertiges mentionnés ci-dessus ainsi que la confusion. En cas de confusion mentale, il est possible de ne pas connaître le jour de la semaine ou l’heure de la journée ou de ne pas être en mesure de comprendre ce que disent les autres.

De plus, la confusion mentale « entrave la capacité d’être à l’écoute de son corps et de réagir en conséquence », explique HealthPrep.com. Cela mène le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies à la considérer comme un signal d’urgence (au même titre que les vertiges). Par conséquent, vous devriez consulter immédiatement un médecin en cas d’apparition de ces symptômes.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X