Système Digestif FRA

Les 10 symptômes-clés du zona

Chaque année, plus d’un million d’Américains souffrent du zona, une éruption cutanée bulleuse causée par l’Herpès Zoster, la même infection virale qui affecte les racines nerveuses et cause la varicelle. En effet, les personnes ayant souffert de varicelle dans l’enfance ont un plus grand risque de contracter l’Herpes Zoster à l’âge adulte (le plus souvent après l’âge de 50). Ceci est dû au fait que le virus précédemment contracté peut vivre dormant dans les ganglions nerveux, et se réactive en cas de dépression immunitaire, traitements médicaux (chimiothérapie, radiothérapie, etc.) ou infection virale concurrente (VIH, par exemple).

Le problème qui se pose avec le zona est que très souvent, cette infection peut se présenter comme le sumac vénéneux ou la gale, causant des symptômes similaires. Cependant, il y a quelques signes révélateurs et spécifiques qui signalent le Zona de loin, y compris…

1. L’éruption cutanée

Lorsque le virus du zona s’active, une éruption cutanée éclate sous forme de cloques douloureuses unilatérales (sur une partie du corps uniquement), remplies de liquide. Ceci est dû au fait que le virus affecte les racines nerveuses de la poitrine, du dos, des fesses et du cou.

2. Sensations de picotement

Le zona commence très souvent par une extrême sensibilité du corps, (démangeaisons, sensations de brûlure, engourdissements, etc.). Ce symptôme est observé quelques jours avant l’éruption de zona proprement dite.

3. Les nausées

Maux d’estomac, maux de ventre, diarrhées, vomissements et symptômes qui imitent la grippe peuvent se développer dans les jours précédant l’éruption cutanée du zona.

4. Maux de tête

Le virus du zona provoque très souvent une douleur neuropathique des nerfs crâniens et racines nerveuses, douleur qui se traduit par un mal de tête récurrent.

5. Fièvre

Le virus du zona provoque rarement une augmentation de température. Toutefois, si le patient expérimente de la fièvre, sa température peut aller jusqu’ à 100,4 degrés Fahrenheit, ou plus!

6. Frissons

Naturellement, si le patient a de la fièvre, il frissonne. Et ces frissons peuvent faussement faire penser à de la grippe.

7. Troubles de la vision

Si le virus du zona se propage aux nerfs optiques, des troubles de vision peuvent survenir. Ceci provoque des douleurs oculaires qui s’exacerbent au contact avec la lumière. Eventuellement, une infection de la conjonctive oculaire (conjonctivite) peut se développer. Si vous ne recevez pas des soins médicaux, le virus peut conduire à la cécité permanente.

8. Douleurs musculaires

Les douleurs musculaires (ou myalgies) sont souvent un signe d’alerte précoce du zona. Plus particulièrement, elles se présentent comme un picotement ou une sensation douloureuse dans les muscles des jambes et des bras, comme si des « aiguilles perforaient la peau ».

9. Fatigue extrême

La plupart des victimes de zona se plaignent d’un sentiment général de fatigue, d’une perte d’énergie progressive et inexplicable. L’épuisement peut aussi conduire à la perte de mémoire et à la confusion.

10. Sensibilité au toucher

La sensibilité extrême au toucher est une plainte commune reportée par des patients souffrant de zona. Cette sensibilité es très souvent localisée aux zones telles que le front et la poitrine ; rendant les activités quotidiennes quasi-impossibles (manger, dormir, prendre une douche, etc.)

X